Manuel Teixeira Gomes

président de la République portugaise de 1923 à 1925

Manuel Teixeira Gomes
Illustration.
Manuel Teixeira Gomes vers 1910.
Fonctions
Président de la République portugaise

(2 ans, 2 mois et 5 jours)
Élection
Chef du gouvernement António Maria da Silva
Ginestal Machado
Álvaro de Castro
Rodrigues Gaspar
Domingues dos Santos
Vitorino Guimarães
António Maria da Silva
Leite Pereira
Prédécesseur António José de Almeida
Successeur Bernardino Machado
Biographie
Nom de naissance Manuel Teixeira Gomes
Date de naissance
Lieu de naissance Portimão (Portugal)
Date de décès (à 79 ans)
Lieu de décès Bougie, actuelle Béjaïa en Algérie.
Nationalité portugaise
Parti politique Indépendant
Conjoint Belmira das Neves
Enfants Ana Rosa, Manuela
Profession écrivain, diplomate
Religion Catholicisme

Manuel Teixeira Gomes
Présidents de la République portugaise

Manuel Teixeira Gomes GCSE ([mɐnuɛɫ tɐiʃɐiɾɐ ɡomɨʃ] Portimão, - Bougie, ) est un homme politique portugais, président du Portugal entre le et le .

BiographieModifier

Né dans la région de l'Algarve, il n'a jamais terminé ses études de médecine à l'Université de Coimbra, mais est devenu célèbre comme l'un des meilleurs écrivains portugais dans le style naturaliste.

Carrière politiqueModifier

Fervent républicain, il collabore au quotidien A Lucta de Brito Camacho. Après la proclamation de la République en 1910, il est nommé ambassadeur à Londres, poste qu'il occupe de 1911 à 1918. Il revient brièvement au Portugal en , au moment de la dictature de Sidónio Pais, et est assigné à résidence. Il revient à la diplomatie après la chute du régime sidoniste en tant qu'ambassadeur en Espagne en 1919 puis de nouveau au Royaume-Uni de 1919 à 1923. Il est membre de la délégation portugaise à la conférence de paix de Paris (1919-1920) et candidat malheureux à l'investiture du Parti démocrate à l'élection présidentielle de 1919, qui est remportée par António José de Almeida.

Délégué à la Société des Nations et vice-président de l'Assemblée générale en , il est choisi pour être le candidat modéré libéral républicain à l'élection présidentielle de 1923. Il bat l'ancien président Bernardino Machado. Il doit démissionner deux ans plus tard en raison de la forte campagne de diffamation que son Premier ministre António Maria da Silva dirige contre lui.

Il déménage ensuite à Bougie, en Algérie française, où il a vécu le reste de sa vie, sans jamais revenir au Portugal, et toujours opposé au régime fasciste de l'Estado Novo.

Vie privéeModifier

Il a eu deux filles naturelles avec Belmira das Neves (Portimão, - , fille de João de Deus, pêcheur, et de sa femme Quiteria das Dores), nommées Ana Rosa et Manuela Teixeira Gomes. Il avait l'intention de l'épouser, mais ses parents ne lui ont pas permis de le faire.

ŒuvresModifier

  • Cartas sem Moral Nenhuma (1904)
  • Agosto Azul (1904)
  • Sabina Freire (1905)
  • Desenhos e Anedotas de João de Deus (1907)
  • Gente Singular (1909)
  • Cartas a Columbano (1932)
  • Novelas Eróticas (1935)
  • Regressos (1935)
  • Miscelânea (1937)
  • Maria Adelaide (1938)
  • Carnaval Literário (1938).

BibliographieModifier

  • Norberto Lopes, O exilado de Bougie, Lisbonne, Antonio Maria Pereira, 2e éd., 1942, 302 p.
  • (pt) José Alberto Quaresma, Manuel Teixeira Gomes, Lisbonne, Imprensa Nacional Casa da Moeda / Musée de la Présidence de la République, .

Liens externesModifier