Manuel Orazi

peintre, illustrateur, affichiste et décorateur italien de style Art nouveau
Ne doit pas être confondu avec Orazi.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Orazi (homonymie).
Manuel Orazi
Naissance
Décès
Nationalités
Français, Italien (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
signature de Manuel Orazi
signature

Emmanuel Joseph Raphaël Orazi, dit Manuel Orazi, né à Rome le , mort à Paris 5e le [1], est un peintre, illustrateur, affichiste et décorateur français d'origine italienne, essentiellement associé au style Art nouveau.

BiographieModifier

En l'état actuel des connaissances, la vie de cet artiste de naissance italienne reste assez mystérieuse : on garde cependant trace de son énorme activité.

Après avoir illustré des partitions musicales pour l'Officine Grafiche Ricordi (1883-1884), il produisit, en France essentiellement, dès 1884, un certain nombre d'affiches remarquables, d'illustrations pour des ouvrages, de décors pour l'opéra et le cinématographe (L'Atlantide), et même des bijoux (pour la Maison de l'Art nouveau).

On connaît de lui des affiches pour les marques JOB, la source Contrexéville, les Chemins de fer de l'Ouest, la Maison moderne, la Ligue vinicole de France, les éditions Pierre Lafitte ; des lieux de spectacle et des artistes comme l’Hippodrome du boulevard Clichy, l'Olympia, le Palais de la danse, le Théâtre de Loïe Fuller, le Théâtre de la Porte-Saint-Martin, Sarah Bernhardt, Teddy-Ted & Partner, etc. Son affiche pour le drame de Victorien Sardou, Théodora, est reproduite dans la revue Les Maîtres de l'affiche (1895-1900).

Fin 1895, il produit avec le lyonnais Austin de Croze le curieux Calendrier magique aux Éditions de l'Art nouveau dirigées par Siegfried Bing, un ouvrage tiré à 777 exemplaires comprenant de nombreuses interventions graphiques ésotériques.

En tant qu'artiste du livre, il collabore au Figaro illustré (pour La Belle sans nom de Jean Rameau, 1900) à la Revue illustrée pour de remarquables compositions autour des contes de Jean Lorrain (1898-1900) qui semble l’apprécier particulièrement et le recommande à Jérôme Doucet[2].

Orazi poursuivit son travail d'illustrateur pour d'autres maisons d'édition comme Didot frères, Paul Ollendorff, P. Lafitte & Cie (couverture de la revue Femina, publication d'illustrations de feuilletons dans Je sais tout), Fayard, E. Sansot & Cie (collections d'Adolphe Van Bever).

En 1908, il est mentionné comme habitant La Varenne-Saint-Hilaire, rue Hoche.

Durant la Première Guerre mondiale, Orazi quitte Paris pour se réfugier à Montgivray et travaille sur un projet d'édition et d'adaptation théâtrale des Amours des Anges (The Loves of the Angels) du poète irlandais Thomas Moore[3]. En 1915, il publie un script intitulé Attila, scénario cinématographique en 22 tableaux[4].

En 1921, il exécute un ensemble de cinq affiches pour le film L'Atlantide de Jacques Feyder. Ce dernier lui confie également la réalisation des décors et costumes. Intégralement tourné en Algérie, Orazi était sur place en charge de la supervision des travaux[5]. Ce film fut longtemps le plus gros budget de l'après-guerre pour un film français.

ŒuvreModifier

Affiches conservées dans les collections publiquesModifier

 
Affiche pour La Maison moderne (1901-1902).
Aux États-Unis
En France
  • Paris :
    • département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France :
      • Théodora. Théâtre de la Porte Saint-Martin, drame en 5 actes et huit tableaux, Paris, Affiches artistiques Éd. Monnier & Cie, 1884 [?] avec Auguste F. Gorguet[8] ;
      • Aben Hamet, opéra de MM Léonce Détroyat & A. Lauziéres. Musique de Théodore Dubois, [vers 1890][9] ;
      • Académie Nationale de Musique. Thaïs. Comédie lyrique en trois actes et sept tableaux de Mr Louis Gallet d'après le roman de Mr Anatole France. Musique J. Massenet, 1895[10] ;
      • Olympia. Rêve de Noël, pantomime en 3 tableaux [avec] Liane de Pougy et Rose Demay, 1895[11] ;
      • La Maison moderne, 2 rue de la Paix et 2 rue des Petits-Champs, l'habitation, l'ameublement et la parure au XXe siècle, 1901[12] ;
    • musée Carnavalet : L'Hippodrome boulevard de Clichy, Société d'impressions et d'art industriel, 1905.

Ouvrages illustrésModifier

 
L'une des nombreuses couvertures de livres conçues par Orazi (La Morphine, 1906).
  • (it) Francesco Paolo Frontini, Eco della Sicilia. Cinquanta canti popolari siciliani, Milan, Ediz. Ricordi, 1883.
  • (it) Luigi Caracciolo, È Storia, textes de Errico Carmelo, Milan, Ediz. Ricordi, 1883.
  • (it) Augusto Rotoli, Aimons !, textes de Victor Hugo, Milan, Ediz. Ricordi, 1884.
  • Jean-Louis Dubut de Laforest, Contes à la paresseuse, Paris, Éditions Monnier, 1885.
  • Rachilde, Nono, Paris, Éditions Monnier, 1885.
  • Le Marquis de Valognes, Femmes honnêtes, Paris, Éditions Monnier, 1885.
  • Armand Dubarry, Monsieur le Grand Turc, Paris, Éditions Monnier, 1885.
  • François Coppée, Henriette, Paris, Alphonse Lemerre éditeur, coll. Lemerre illustrée, 1894.
  • Frédéric Bataille, Lectures françaises illustrées de l’école, Paris, Alphonse Lemerre, 1894.
  • Austin de Croze, Le Calendrier Magique, Paris, Art Nouveau, 1896[13].
  • Gaston Paris, Aventures merveilleuses de Huon de Bordeaux. Pair de France et de la Belle Escalarmonde ainsi que du Petit roi de Féerie Auberon, Paris, Didot, 1898.
  • Jean Lorrain, Ma petite ville. Le veuvage de Bretagne. Un miracle d'amour, contes, Paris, Société française d'édition d'art L.-Henry May, 1898, avec des vignettes de Léon Rudnicki.
  • Jean Lorrain, Princesses d'Italie, Paris, Coll. Édouard Guillaume, Librairie Borel, 1898.
  • Daniel Laumonier, Anne-Marie la Providence : épisode des guerres du premier Empire, Tours, Maison Mame, 1899.
  • Jean Bertheroy, La Passion d’Abélard et d’Héloïse, Paris, Société d’éditions littéraires et artistiques, [1900?].
  • Antonio de Trueba, Contes du Pays basque, traduction et préface d'Albert Savine, Tours, A. Mame et fils, 1900.
  • Félicien Champsaur, Lulu, roman clownesque, Paris, Éd. Fasquelle, 1901.
  • Pierre Louÿs, Aphrodite. Mœurs antiques, édition définitive, Paris, coll. Modern-Bibliothèque, Arthème Fayard, [1900][14].
  • Jean Bertheroy, Les Vierges de Syracuse, Paris, Société d'éditions littéraires et artistiques (Librairie Paul Ollendorff), 1902.
  • Jean Lorrain, Princesses d'ivoire et d'ivresse, Paris, Librairie Ollendorff, 1902.
  • Jean Bertheroy, Le Jardin des Tolosati, Paris, Paul Ollendorff, 1903[15].
  • Ornements typographiques pour la collection "Les célébrités d'aujourd'hui" chez Edward Sansot et Cie entre 1903 et 1904.
  • Charles Diehl, Théodora impératrice de Byzance, Paris, L'édition d'Art Henri Piazza et Cie, 1904.
  • Album Lefèvre-Utile, Les Contemporains célèbres, 1re série, Publications Octave Beauchamp, 1904.
  • Émile Morel, Névrose, couverture et 24 hors-textes, Bibliothèque internationale d'édition, 1904.
  • Jean Bertheroy, La Danseuse de Pompéi, Paris, Arthème Fayard, 1905[16].
  • Félicien Champsaur, L’ingénue, Paris, Albin Michel, 1905.
  • Henri Lavedan, Le Nouveau Jeu. Roman dialogué, Paris, Arthème Fayard, coll. « Modern-Bibliothèque », 1905[17].
  • [attribué à Orazi] Jean Lorrain, Le Crime des Riches, Paris, Pierre Douville, 1905.
  • Victorien du Saussay, La Morphine. Vices et passions des morphinomanes, couverture et 22 hors-textes, Paris, Albert Méricant, 1906.
  • Jean Lorrain, Le Tréteau. Roman de mœurs théâtrales et littéraires, Paris, Jean Bosc, 1906.
  • Félicien Champsaur, Le Butineur, Paris, Bosc et Cie, 1907.
  • Paul Adam, Irène et les eunuques, Paris, Éd. Ollendorff, 1907.
  • J.-H Rosny aîné, La Guerre du feu, Paris, Éd. Pierre Lafitte, [1909].
  • Victorien de Saussay, À vendre, à louer. Roman passionnel, Paris, Publications modernes, [1910].
  • Jules Lemaitre, Un Martyr sans la foi, Paris, coll. Modern-Bibliothèque, Arthème Fayard, 1910.
  • Henryk Sienkiewicz, Quo Vadis, traduction de B. Kozakiewicz et J.-L. Janasz, Paris, coll. Idéal-Bibliothèque, Éd. Pierre Lafitte, [1910].
  • Henri Lavedan, Le Nouveau Jeu (roman dialogué), Paris, coll. Modern-Bibliothèque, Arthème Fayard, [1910].
  • Général Bruneau, Debout les Morts !, poème, Paris, D'Alignan éditeur, 1919.
  • Pierre Loti, La Troisième Jeunesse de madame Prune, suivi de Le mariage de Loti, Paris, co-illustré avec André Devambez, René Lelong, Aimery Lobel-Riche et Raymond Woog, Éd. Pierre Lafitte, 1923.
  • Pierre Loti, Ramuntcho, suivi de Aziyadé, Paris, Éd. Pierre Lafitte, 1923.
  • Edmond Rostand, Le Vol de la Marseillaise, suivi de Les Deux Pierrots, Paris, Éd. Pierre Lafitte, 1923.
  • [collectif] L'Amour et l'esprit gaulois à travers l'histoire du XVe au XXe siècle, préface d'Edmond Haraucourt, 4 vol., Paris, Éd. Martin-Dupuis, 1927.
  • Oscar Wilde, Salomé. Drame en un acte, Paris, Société des amis du livre moderne, 1930[18].
  • Jean et Jérôme Tharaud, L'an prochain à Jérusalem, Paris, Plon, Collection Byblis, 1933.
  • Jean et Jérôme Tharaud, Un royaume de Dieu, Paris, Plon, Collection Byblis, 1933.
  • Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, Paris, Le Vasseur et Cie éditeurs, 1934[19].


Décorateur et directeur artistique de filmsModifier

GalerieModifier

  Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Notes et référencesModifier

  1. Archives de Paris, acte de décès no 1312, vue 12 / 20
  2. « De la revue au livre : Jean Lorrain et ses illustrateurs dans la Revue illustrée (autour des contes de Princesse d'Ivoire et d'ivresse » par Évanghélia Stead in Philippe Kaenel (éd.), Les Périodiques illustrés (1890-1940). Écrivains, artistes, photographes, collection « Archigraphy », Gollion, Infolio, 2011, p. 157-193 (ISBN 978-2-88474-498-0).
  3. Évanghélia Stead (2011), op. cit.
  4. Catalogue général de la BnF, fiche en ligne.
  5. Jacques Bouteron, « Le cinéma français au Sahara », L'Afrique du Nord illustrée,‎ , p. 4
  6. En ligne.
  7. En ligne
  8. Zur Gallica
  9. Sur Gallica
  10. sur Gallica
  11. Sur Gallica
  12. Sur Gallica
  13. Manuel Orazi et Austin de Croze, « Calendrier magique : [estampe] / [lithographies de Manuel Orazi] ; [textes d'Austin de Croze] », sur Gallica, (consulté le 21 novembre 2019)
  14. Pierre (1870-1925) Auteur du texte Louÿs, Aphrodite : moeurs antiques (É́d. définitive) / Pierre Louÿs ; illustrations d'après les aquarelles de Manuel Orazi, (lire en ligne)
  15. Robert de Flers, « La semaine littéraire », La Liberté,‎ , p. 1
  16. Jean Bertheroy, La danseuse de Pompéï (4e éd.) / par Jean Bertheroy,... ; illustrations d'après les aquarelles de Manuel Orazi, (lire en ligne)
  17. Henri Lavedan, Le nouveau jeu : roman dialogué ([3e édition]) / Henri Lavedan ; illustrations d'après les aqueralles de Manuel Orazi, (lire en ligne)
  18. Oscar Wilde, Salomé, drame en un acte par Oscar Wilde. Illustrations de Manuel Orazi. Bois gravés de Pierre Bouchet, (lire en ligne)
  19. Charles Baudelaire, Les fleurs du mal / Charles Baudelaire ; édition illustrée de quarante-sept compositions en couleurs par Manuel Orazi, (lire en ligne)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier