Manica (protection)

Pièce d'armure protégeant le bras et la main.

La manica est une protection de cuir garnie de pièces métalliques qui couvrait le bras droit et la main des légionnaires romains et de certains gladiateurs, les protégeant du maniement du trident ou du filet[1].

Reconstitution d'un légionnaire romain portant une manica.

On la trouve le plus souvent sur les gladiateurs légers qui n'ont alors qu'une arme et la manica en guise de protection.

On appelle de nos jours manique le gant de protection des gymnastes.

Usage dans la littératureModifier

Eden Glaise fait usage du mot à plusieurs reprises dans son roman Gloria, notamment dans la phrase : « Le mirmillon Fragile, lourdement armé de son grand bouclier, de son ocrea sur la jambe droite, de son casque grillagé à crinière d'or, et de sa manica de cuir couvrant son bras gauche, déploya l'éventail de toutes les prouesses martiales[2]. »

RéférencesModifier

  1. (en) « The Manica », sur romanarmy.net (consulté le ).
  2. Eden Glaise, Gloria, Paris, Éditions Le lys bleu, , 154 p. (ISBN 978-2-37877-738-8), chap. 5 (« Rome »), p. 69