Ouvrir le menu principal

Manade Blatière-Bessac
Image illustrative de l’article Manade Blatière-Bessac
Couleurs Orange et vert
Date de création 1921
Fondateur Alfred Blatière
Propriétaire actuel Jacques Blatière, Laurent et Pierre Bessac
Adresse Mas des Iscles
Commune Vauvert
Département Gard

La manade Blatière, devenue Blatière-Bessac en 1996, est un élevage de taureaux de Camargue fondé en 1921 par Alfred Blatière.

HistoriqueModifier

En 1921[1], Alfred Blatière, tonnelier à la source Perrier[2], achète huit bêtes et crée la manade. En 1937, il l'installe au mas des Iscles à Vauvert ; plus tard, les pâturages s'étendront également sur Le Cailar, avec au total 450 hectares.

Alfred Blatière verra lui succéder ses fils Arthur et Frédou Blatière. Jacques, fils d'Arthur, né le à Vergèze, prend à son tour les rênes en 1972, après la mort de son père[1]. Ayant présidé l'Association des manadiers, il excipe de son expérience de « pharmacien manadier » pour soutenir une thèse d'exercice en 2005 sous la direction de Chantal Marion[3].

Il transmet la manade en 1996 à ses neveux Laurent et Pierre Bessac, fils de sa sœur Annette[1]. L'élevage prend alors le nom de « manade Blatière-Bessac »[1].

Il existe une association de soutien à la manade, dénommée « Les Amis de la manade Blatière-Bessac »[4].

PalmarèsModifier

La manade a élevé six cocardiers qui sont devenus Biòu d'or : Gandar, le premier d'entre eux (1955), Vergézois II (1961) et Vergézois III (1970), Dur (1973), Ringo (1978) et Mourven (1995)[5].

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Frédéric Saumade, Des sauvages en Occident : Les cultures tauromachiques en Camargue et en Andalousie, Paris, Maison des sciences de l'Homme (réimpr. 1995) (1re éd. 1994), 166 p. (lire en ligne)  
  • Gilles Arnaud (photogr. Gilles Arnaud, Nicole Cabanel, Jérémy Campilongo, Thierry Chatel, Jérôme Contestin, Cyril Daniel, Rémi Dumas, Jean François, Sandra Frus, Norbert Gauthier, Mickaël Gonzalez, Émile Grande, Sophie Guinand, Jean Mansuy, Luc Pero, Anaïs Pescador, Thomas Privat, Susanne Renker, Auguste Roman, Laurent Sonsogni et Nicolas Vera), Le Répertoire des manades de Camargue, Sommières, Gilles Arnaud (réimpr. 2008) (1re éd. 2003), 213 p., p. 40-41  
  • Les Blatière, Des hommes et des taureaux, de Robert Faure aux éditions Nouvelles Presses du Languedoc
  • Jacky Siméon, Dictionnaire de la course camarguaise, Vauvert, Au Diable Vauvert (ISBN 978-2-846-26424-2), p. 23