Ouvrir le menu principal

La manœuvrabilité désigne les qualités intrinsèques d'un véhicule, aérostat, robot, drone ou autre engin mobile (terrestre, naval, subaquatique, aérien ou spatial) permettant de lui faire effectuer certains types de manœuvres dans divers contextes et contraintes (aérodynamiques et hydrodynamiques notamment).

La manœuvrabilité ne doit pas être confondue avec la maniabilité. Elle est notamment liée aux performances du système de commande de l'engin et à ses éventuelles capacités d'autostabilisation.

Dans le cas des et du domaine naval [1] la manœuvrabilité fait l'objet de calculs préalables, de tests en bassin d'essai sur maquette (ou en soufflerie) et depuis les progrès de l'informatique de modélisations et de simulation numérique de comportements[2].

Sommaire

Notes et référencesModifier

  1. Rouffi F (1992) Résolution numérique de problèmes non linéaires de l'hydrodynamique navale: manoeuvrabilité et tenue à la mer de navires (Doctoral dissertation) (résumé)
  2. Hollocou, Y., & Lam, S. H. (1991). Simulation de la manœuvrabilité des navires. Présentation du modèle NAVMER. In Colloque de l’Institut Français de Navigation (simulation aérienne et maritime).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

BibliographieModifier