Malcolm Le Grice

artiste vidéo, professeur d'université
Malcolm Le Grice
Description de cette image, également commentée ci-après
Malcolm Le Grice au Museum of Contemporary Art Detroit 2015.
Naissance (82 ans)
Plymouth (Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau de la Grande-Bretagne Britannique
Profession Réalisateur

Malcolm Le Grice, né en à Plymouth (Royaume-Uni)[1], est un artiste et réalisateur britannique connu pour son travail cinématographique d'avant-garde.

Le British Film Institute affirme qu'il « est probablement le cinéaste moderniste le plus influent du cinéma britannique »[2].

BiographieModifier

Malcolm Le Grice naît en 1940 et étudie à la Slade School of Art de Londres. Il fonde l'atelier London Film-Makers' Co-op à la fin des années 1960, tout en présentant le cinéma aux étudiants en beaux-arts de la Saint Martin's School of Art et du Goldsmith's College de Londres. Il équilibre sa pratique continue en tant qu'artiste cinéaste avec une campagne pour cette forme d'art dans la presse écrite, dans l'enseignement supérieur et dans les comités du British Film Institute et de l'Arts Council.

Malcolm Le Grice commence comme peintre avant de réaliser des œuvres cinématographiques et informatiques au milieu des années 1960[3]. Depuis lors, son travail est régulièrement présenté en Europe et aux États-Unis ainsi que dans de nombreux festivals de films internationaux, dont des rétrospectives au Media City Film Festival (2015) et RedCat à Los Angeles (2019). Il est également présent dans de grandes expositions d'art comme la Biennale de Paris no 8, Arte Inglese Oggi à Milan, Une histoire du cinéma à Paris, Documenta 6 à Cassel[4], X-Screen au Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig Wien à Vienne[5] et Behind the Facts à la Fondation Joan-Miró à Barcelone[6].

Le Grice écrit des travaux critiques et théoriques dont une histoire du cinéma expérimental « Abstract Film and Beyond » (1977, Studio Vista et MIT). Pendant trois ans, dans les années 1970, il écrit une chronique régulière pour le mensuel d'art Studio International et publie de nombreux autres articles sur le cinéma, la vidéo et les médias numériques. Beaucoup d'entre eux ont été rassemblés et publiés sous le titre « Experimental Cinema in the Digital Age » [Le cinéma expérimental à l'ère numérique] par le British Film Institute (2001). Le Grice est professeur émérite de l'Université des Arts de Londres[7].

Œuvre cinématographiqueModifier

Récompenses et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « Malcolm Le Grice » (voir la liste des auteurs).

  1. « Malcolm Le Grice - Works, Articles, Clips and Stills », Luxonline (consulté le )
  2. « Le Grice, Malcolm (1940-) Biography », Screenonline.org.uk (consulté le )
  3. Jonathan P. Watts, « Malcolm Le Grice : Richard Saltoun, London, UK », Frieze,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « documenta 6 », documenta (consulté le )
  5. Mark Webber, « X-Screen: Film Installation and Actions of the '60s and '70s », Frieze,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Behind the facts. Interfunktionen 1968-1975 », Fundació Joan Miró, (consulté le )
  7. « Malcolm Le Grice », Studycollection.co.uk (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :