Malacostraca

classe de crustacés

Les Malacostracés (Malacostraca) sont une classe de crustacés dits « supérieurs ». On les opposait autrefois aux autres crustacés, dits « inférieurs » (ancienne classe des entomostraca).

ÉtymologieModifier

Le terme Malacostracés vient du grec ancien : malakós 'mou' et óstrakon 'coquille'.

DescriptionModifier

Les malacostracés ont la tête soudée au thorax, formant ainsi le céphalothorax, qui est distinct de l’abdomen. Leurs principaux représentants sont les homards, les crabes, les squilles. Ils sont généralement de grande taille.

Ils ont 21 segments (sauf les phyllocarides) et possèdent 19 paires d’appendices, ainsi que des yeux pédonculés. La forme nauplius (larve) évolue chez eux, avant le stade imaginal, en diverses formes qui sont appelées successivement : métanauplius, zoé, mégalope, mysis. Les larves des péracarides s'appellent « manca ».


MorphologieModifier

Chez les Malacostracés, comme chez les autres crustacés, le corps est subdivisé en trois tagmes successifs : le céphalon, le péréion et le pléon. Le corps est terminé par le telson.

 
Plan d'organisation d'un malacostracé.


ClassificationModifier

Selon World Register of Marine Species (15 mars 2014)[1] :

Le cladogramme suivant est basé sur l'analyse phylogénétique de 2001 de Richter & Scholtz[2].

Malacostraca

Phyllocarida




Hoplocarida


Eumalacostraca


Decapoda



Amphionidacea






Euphausiacea


Peracarida

Thermosbaenacea





Mysida



Lophogastrida






Spelaeogriphacea



Mictacea





Cumacea




Tanaidacea



Isopoda








Syncarida

Anaspidacea



Bathynellacea








Références taxinomiquesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. World Register of Marine Species, consulté le 15 mars 2014
  2. Richter, Scholtz, « Phylogenetic analysis of the Malacostraca (Crustacea) », Journal of Zoological Systematics and Evolutionary Research, vol. 39, no 3,‎ , p. 113-136 (DOI 10.1046/j.1439-0469.2001.00164.x)