Ouvrir le menu principal

Maizières-lès-Vic

commune française du département de la Moselle
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maizières.

Maizières-lès-Vic
Hellocourt
Maizières-lès-Vic
L'église Saint-Michel.
Blason de Maizières-lès-Vic Hellocourt
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Arrondissement Sarrebourg-Château-Salins
Canton Le Saulnois
Intercommunalité Communauté de communes du Saulnois
Maire
Mandat
Alain Guise
2014-2020
Code postal 57810
Code commune 57434
Démographie
Population
municipale
510 hab. (2016 en augmentation de 2 % par rapport à 2011)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 11″ nord, 6° 46′ 33″ est
Altitude Min. 217 m
Max. 299 m
Superficie 25,99 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Maizières-lès-Vic
Hellocourt

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Maizières-lès-Vic
Hellocourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Maizières-lès-Vic
Hellocourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Maizières-lès-Vic
Hellocourt

Maizières-lès-Vic est une commune française située dans le département de la Moselle en région Grand Est.

GéographieModifier

La commune fait partie du Parc naturel régional de Lorraine[1]. Elle voit naître la Seille, un affluent de la Moselle.

Écarts et lieux-ditsModifier

  • Haute-Xirxange, Basse-Xirxange, Bagnesholtz, Hellocourt.

ToponymieModifier

  • La toponymie du lieu vient du latin maceriae, qui signifie muraille ou ruine de l'époque romaine. On trouve la dénomination Maceriis en 1182[2].
  • 1915–1918 et 1940–1944 : Machern bei Wich. En lorrain roman Mainhère.

Xirxange: Syrsenges en 1271, Xirzange en 1756. Unter-Schirzingen et Ober Schirzingen pendant l'occupation allemande.
Xirxange (Moulin de) : Schirzingermühle pendant l'occupation allemande.

SobriquetModifier

Anciens surnoms des habitants : Lés mangeoux de grosse châ de Méhères (les mangeurs de grosse chair de Maizières), Les bâts hupés d’ Mahîres (les hauts huppés de Maizières)[3].

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1989 Joseph Schmit    
mars 1989 En cours Patrick Stef    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2016, la commune comptait 510 habitants[Note 1], en augmentation de 2 % par rapport à 2011 (Moselle : +0,01 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9961 2011 1301 1391 1701 3841 3611 3661 429
1856 1861 1871 1875 1880 1885 1890 1895 1900
1 2691 2401 0771 015978925881883825
1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
803750677586557614588595534
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2016
542505398401368436446508510
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

HéraldiqueModifier

  Blason De gueules au croissant d'argent surmonté d'une croix latine au pied fiché d'or accostée en chef de deux cailloux du même.
Détails

Lieux et monumentsModifier

Édifices civilsModifier

  • Passage d'une voie romaine.
  • Moulin à Xirxange.
  • Maisons de ferme XVIIIe siècle.

Édifices religieuxModifier

 
Chapelle-oratoire.
  • Église Saint-Michel (1743) : mobilier XVIIIe siècle ; chapelle seigneuriale XVIIe siècle.
  • Chapelle Saint-Antoine.
  • Chapelle-oratoire rue Pont de Marsal.
  • Synagogue construite entre 1862 et 1872[8], transformée en hangar[9], située à l'écart Grand-Rue.
  • La synagogue a été ravagée par un incendie dans la nuit du 3 août au 4 août 2015.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, Décret no 2015-73 du 27 janvier 2015 portant renouvellement du classement du parc naturel régional de Lorraine (région Lorraine), (lire en ligne)
  2. A. Dauzat et Ch. Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Larousse, 1963.
  3. PASSE-PRESENT, La Moselle dévoilée No 13, Mars-Avril-Mai 2015
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. Notice no PA57000033, base Mérimée, ministère français de la Culture Ancienne synagogue
  9. La synagogue de Maizières-lès-Vic