Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Maison des Têtes de Colmar

maison à Colmar (Haut-Rhin)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maison des Têtes.

La maison des Têtes est un monument historique situé à Colmar, dans le département français du Haut-Rhin.

Maison des Têtes de Colmar
Image illustrative de l'article Maison des Têtes de Colmar
Façade de la maison des Têtes.
Localisation
Situation 19 rue des Têtes
Colmar
Alsace
Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 04′ 43″ nord, 7° 21′ 20″ est

Géolocalisation sur la carte : Colmar

(Voir situation sur carte : Colmar)
Maison des Têtes de Colmar

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

(Voir situation sur carte : Haut-Rhin)
Maison des Têtes de Colmar

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Maison des Têtes de Colmar
Architecture
Style Renaissance
Niveaux 3
Histoire
Architecte Hans Burger
Date d'érection 1609
Résidents notoires Éric et Marilyn Girardin
Propriétaire Association (la Bourse aux Vins)
Protection Logo monument historique Classé MH (1898, façade)

Sommaire

LocalisationModifier

L'édifice est situé au 19 rue des Têtes à Colmar.

HistoriqueModifier

Cette maison, construite en 1609[1] pour le compte du marchand Anton Burger (Antoine Burger), stettmeister de Colmar de 1626 à 1628, est l'une des plus connues de Colmar.

Elle est acquise en 1698 par Baudoin de Launoy, puis Guillier, « trésorier de l'extraordinaire des guerres », qui la fit restaurer en 1738[2].

La maison qui fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le [3] est la propriété, depuis cette date, de la Bourse aux vins de Colmar.

ArchitectureModifier

Elle est de style Renaissance[4] et son architecte se nommait Hans Burger[5].

La façade comporte deux étages-carrés séparés par des bandeaux et trois niveaux sur le pignon[2]. L'oriel occupe deux étages au centre du bâtiment, il est muni d'un garde-corps ajouré en pierre orné de figures bifides[2].

L'édifice doit son nom à 106 petites têtes humaines[6],[2] qui ornent l'oriel et les meneaux des fenêtres.

À noter que les fenêtres sont de largeurs différentes et que leurs placements verticaux sont irréguliers.

Le pignon est surmonté d'un petit tonnelier en étain signé Auguste Bartholdi[4].

RéférencesModifier

  1. Gabriel Braeuner (photogr. Christophe Hamm), Colmar : un itinéraire à travers l'histoire, ID L'Edition, coll. « Guide découverte », , 128 p. (ISBN 2-913-30256-5 (édité erroné)), p. 4 (notice BnF no FRBNF39023528)
  2. a, b, c et d Dominique Toursel-Harster, Jean-Pierre Beck et Guy Bronner, Alsace : Dictionnaire des monuments historiques, Strasbourg, La Nuée Bleu, , 664 p. (ISBN 978-2-7165-0250-4), p. 101-102
  3. « Maison des Têtes », notice no PA00085380, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. a et b « Les Monuments Colmariens d'Auguste Bartholdi », sur colmar.fr (consulté le 27 janvier 2015)
  5. office de tourisme de Colmar, « Audioguides », sur ot-colmar.fr (consulté le 27 janvier 2015)
  6. « Rue des Têtes, Colmar », sur cityzeum.com (consulté le 27 janvier 2015)

Voir aussiModifier