Maison de Plœuc

Maison de Plœuc
Armes de la famille.
Armes de la famille : Maison de Plœuc

Blasonnement D'hermine aux trois chevrons de gueules
Devise L'âme et l'honneur
Période XIe siècle - XXe siècle
Pays ou province d’origine Drapeau du duché de Bretagne Duché de Bretagne
Allégeance Drapeau du duché de Bretagne Duché de Bretagne
Drapeau du royaume de France Royaume de France
Drapeau de la France République française

La Maison de Plœuc est une famille noble d'extraction chevaleresque du duché de Bretagne, probablement issue des comtes de Poher.

Alliances et personnages illustresModifier

NB: La liste n'est pas exhaustive. Seuls les membres de la famille ayant atteint une certaine notoriété et leurs ancêtres directs ont été indiqués.

Les Plœuc se sont alliés notamment aux vicomtes de Léon, Kergorlay, Rohan, Rostrenen, Penhoët, Quelen, Rieux, Penancoët de Keroual, Maillé, Ango de La Motte-Ango de Flers. Le membre le plus ancien connu de cette famille est Jean de Plœuc, marié en 1380 avec Jeanne du Chastelier.

  • Leur fils Guillaume de Plœuc, décédé en 1444, est chambellan du duc de Bretagne ; il se maria en 1413 avec Marguerite du Chastel, fille d'Hervé II du Chastel.
    • Leur fils Guillaume II de Plœuc se marie avec Jeanne du Juch
      • Leur fils Vincent II de Plœuc, décédé en 1520, se marie avec Jeanne de Rosmadec. Le portrait des deux époux est représenté sur la maîtresse-vitre de l'église paroissiale de Kergloff.
        • Leur fils, Charles de Plœuc de Tymeur né vers 1529 au château de Tymeur en Poullaouen et marié en 1551 à Bourg-Blanc avec Maria de Saint-Goueznou, décédée en 1557.
          • Un de leurs fils est Vincent IV de Plœuc de Tymeur, né vers 1555 au manoir de Tymeur, noble, chevalier, marquis de Tymeur par lettres patentes de , baron de Kergorlay, vicomte de Coêtquénan, seigneur de Plouyé et autres lieux ; marié avec Suzanne De Coëtanezre.
            • Leur fils Sébastien de Plœuc, né vers 1589 et décédé en 1644 au château de Tymeur, marquis de Tymeur ; marié à Marie de Rieux (+ 1628). Leur petite fille est Louise Renée de Penancoët de Keroual, duchesse de Portsmouth et d'Aubigny.
              • Leur fille Renée Mauricette de Plœuc (née vers 1619), mariée en premières noces avec Donatien de Maillé, marquis de Kerman (tué en duel en 1652 par le Claude du Chastel, marquis de Goulaine) et remariée avec Charles Percin de Montgaillard assassiné le par deux gentilshommes de Carhaix les sieurs de Beaumont et de Pontgant.
              • Une autre de leurs filles, Louise Gabrielle de Plœuc, dame d'Ergué et du Plessis, épousa en 1645 Jacques Rivoalen, écuyer, seigneur de Mesléan en Saint Gouësnou, de Pennaneac'h, de Pontéon et de Lanuzouarn en Plouénan.
            • Un autre fils de Sébastien de Plœuc est Vincent de Plœuc de Tymeur, marié vers 1612 à Suzanne de Coetanezre, héritière des manoirs de Lescongar (en Plouhinec) et de Poulguidou (en Mahalon)[1].
          • Un autre fils de Charles de Plœuc de Tymeur est Jean de Plœuc, commissaire de l'arrière-ban de Cornouaille, seigneur de Kerandraon en Mahalon, tué en 1590 ; il a épousé le Anne de Tyvarlen, originaire d'une famille noble de Pont-Croix, qui lui a apporté en dot Tyvarlen (en Pont-Croix), Guilguiffin (en Landudec), Kernuz (en Pont-l'Abbé), Kergaradec (en Fouesnant) et autres lieux de Cornouaille[2]. La tombe d'Anne de Tyvarlen a été retrouvée en 1911 lors de travaux dans l'église paroissiale Saint-Magloire de Mahalon[3].

Notes et référencesModifier