Maison de Pérusse des Cars

famille de la noblesse française

de Pérusse des Cars
Image illustrative de l’article Maison de Pérusse des Cars
Armes

Blasonnement De gueules au pal de vair.
Devise « Fais ce que dois, advienne que pourra. »
Période XIIIe siècle - XXIe siècle
Pays ou province d’origine Limousin
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Fiefs tenus Les Cars
Demeures Château des Cars
Charges Sénéchal, gouverneur, lieutenant général, chambellan, gentilhomme de la chambre du roi
Fonctions militaires Lieutenant général des armées, maréchal de camp, brigadier, officiers
Fonctions ecclésiastiques Cardinal, évêques
Récompenses civiles Pair de France, ordre du Saint-Esprit
Preuves de noblesse
Admis aux honneurs de la Cour XVIIIe siècle

La Maison de Pérusse des Cars est une famille de la noblesse française subsistante, originaire de la Haute-Vienne avec une filiation noble prouvée qui remonte à l'année 1281. Elle compte parmi ses membres des gouverneurs de province, des prélats, des officiers généraux.

HistoireModifier

 
Le département de la Haute-Vienne
 
Le château des Cars

L'acte le plus ancien (une transaction) est daté de 1278 ; cependant, parmi les chevaliers castraux de Ségur, un Geoffroy de Pérusse (de Perussa ou de Petrucia) est témoin après 1100 de donations faites par le vicomte de Limoges et de Ségur Adhémar Ier le Bègue (990-1036), alors qu'un Audouin de Pérusse se croise en 1250 ([1], p. 6-7).

À la fin du XIIIe siècle ou au début du XIVe, une famille du patronyme Pérusse ou Peyrusse est mentionnée dans la vicomté de Ségur en Limousin (Ségur, en Corrèze). On pense aujourd'hui, selon les recherches de l'historien Christian Rémy, que l'origine de cette famille se trouve parmi les chevaliers castraux de Ségur. On pensait auparavant (l'abbé Joseph Nadaud, Pierre-Louis Lainé, Henri de L’Épinois) à une famille marchoise citée depuis 1027, nommée Peyrusse ou Pérusse, liée à un château aux marges des vicomtés de Bridiers et de Rochechouart : à Châtelus ? On trouve aussi le titre de vicomte de Peyrusse, mal localisé, sans vicomté réellement associée. Ces deux origines ne sont d'ailleurs pas exclusives l'une de l'autre, car on ne sait d'où venaient les Pérusse de la cour castrale de Ségur. Cette famille s'installe aux Cars, sur la paroisse de Flavignac. Elle récupère une petite seigneurie alors aux mains de la famille de Barry et adoptent le patronyme Pérusse des Cars (écrit Pérusse d'Escars à partir du XVIe siècle ; et aussi Peyrusse, ce qui peut prêter à confusion avec d'autres terres ou familles). Les Pérusse deviennent par la suite une importante maison féodale du Limousin, acquérant par exemple Juillac, Ségur (Corrèze), Lavauguyon, Lastours, Aixe, Rochefort (Haute-Vienne), St-Germain (Charente), et bien d'autres fiefs[1],[2].

La maison de Pérusse des Cars recueillit au XVIe siècle le titre de prince de Carency. Carency avait été, pendant un siècle environ, le principal apanage d'une branche cadette de la Maison de Bourbon, issue de Jean Ier de Bourbon, comte de La Marche, de Vendôme et de Castres. Son fils, Jean de Bourbon (1378-1453), fut le premier à porter le titre de prince de Carency, qui se transmit ensuite jusqu'à son arrière-petite-fille Isabeau de Bourbon, mariée en 1516 avec François de Pérusse des Cars (†1550 ; fils de Gauthier Pérusse des Cars de La Vauguyon, lui-même frère cadet d'Antoine Pérusse seigneur des Cars dont l'arrière-petit-fils, autre François des Cars, acquit Excideuil en 1582), seigneur de La VauguyonMaisonnais et les Salles), qui recueillit du fait de ce mariage le titre de prince de Carency. Celui-ci s'éteignit temporairement dans la maison de Pérusse des Cars en 1590, avant de réapparaître chez leurs descendants par les femmes, les comtes puis ducs de La Vauguyon (le duché est sis à Tonneins et Calonges, Tonneins venant des Stuer et Calonges étant acquise en août 1758 par Antoine-Paul-Jacques Quélen de Stuer de Caussade de Saint-Mégrin ; le duché est érigé quelques jours plus tard en sa faveur, la pairie étant créée en 1759), princes de Carency, des Maisons de Quélen de Stuer de Caussade et de Bauffremont.

La famille de Pérusse des Cars est dite de nos jours de noblesse d'extraction chevaleresque avec une filiation noble prouvée depuis 1281[3]. Elle a été admise aux honneurs de la cour[4].

Principaux membresModifier

XIIIe siècle
XIVe siècle
XVe siècle
  • Gauthier (Ier) de Pérusse, fils d'Audouin III, sire des Cars, Lavauguyon, la Coussière, Juillac, etc., conseiller-chambellan de Charles VII, † vers 1468 sans postérité de ses deux mariages avec 1° Jacquette de Saint-Marc de la Rochette, dans la Marche et 2° Andrée de Montbrun dame de Varaignes, fille de François Ier de Montb(e)ron et petite-fille du maréchal Jacques. Son héritage est partagé entre ses trois neveux, fils d'Audouin IV ci-après
  • Audouin IV de Pérusse, seigneur des Cars, né vers 1398, décédé vers 1468. Frère cadet du précédent et fils d'Audouin III. Marié à Hélène de Roquefeuil-Blanquefort (né vers 1415). Conseiller de Charles VII comme son père et son frère, il était capitaine de 200 lances.
  • Antoine de Pérusse des Cars, seigneur d'Escars (ou des Cars) et de Juillac, né vers 1442. Fils du précédent, marié à Françoise de Pierre-Buffière (né vers 1440)
  • Gauthier (II) de Pérusse des Cars (vers 1460-1550), frère du précédent, seigneur de La Vauguyon, de La Coussière, de La Tour-de-Bar et du Repaire de Glane, baron de Saint-Germain-sur-Vienne. Marié le avec Marie de Montberon († vers 1502), dame de Varaignes en héritage de sa tante Andrée de Montberon ci-dessus (femme de Gauthier Ier, l'oncle de Gauthier II), fille de Louis de Montbron de Fontaine-Chalendray (frère d'Andrée et fils puîné de François Ier de Montbron). Il a été le chambellan et le conseiller de Charles VIII. Sénéchal de Périgord. Gouverneur de Haute et Basse Marche, de Moulins et de Poitiers, chef du Conseil de Charles Ier de Bourbon, régent du royaume.
  • Jean de Pérusse des Cars, frère des précédents, seigneur de Saint-Ybard et de Saint-Bonnet-la-Rivière. Marié en 1481 avec Catherine de Lévis-Quélus.
XVIe siècle
XVIIe siècle
  • Charles de Pérusse des Cars1617). Fils de François II de Pérusse des Cars, baron de Caubon, et de Françoise de Veyrinas. Marié le avec Jeanne de Pérusse de Saint-Bonnet. « Comte des Cars ».
    • François III de Pérusse des Cars († ), « comte des Cars »
      • Louis-François de Pérusse des Cars1684 – † 1754) « comte des Cars et de Pranzac ». Fils du précédent. Marié avec Marie Françoise Victoire de Verthamont († 1755)
XVIIIe siècle
XIXe siècle
XXe et XXIe siècles
  • Guy des Cars (1911-1993), comte des Cars, romancier à succès ; fils cadet de François de Pérusse, 5e duc des Cars (1875-1941) ; fils de Louis, 4e duc des Cars (1849-1920) ; fils du 3e duc François-Joseph (1819-1891) ci-dessus.
  • Jean des Cars1943), comte des Cars, historien et voyageur, fils du précédent.
  • Laurence des Cars1966), fille du précédent, historienne de l'art, conservatrice générale du patrimoine, enseignante à l'École du Louvre, précédemment responsable du Louvre Abu Dhabi (2007-2013), commissaire de nombreuses expositions françaises et internationales, directrice du musée national de l'Orangerie des Tuileries (2014-2017), présidente de l’Établissement public des musées d’Orsay et de l’Orangerie depuis . Nommée en 2021 présidente directrice générale du Musée du Louvre à compter du 1er septembre suivant[14].
  • Louis-Amédée de Pérusse des Cars1962), maîtrise de droit de l'Université Paris II Assas (1984), Sciences Po Paris (1985), International Business Program Berkeley University (1990), Insead (1994), CEO de Coface au Chili, vice-président d'Eurochile, président des conseillers du commerce extérieur de la France au Chili et administrateur de l'association des assurances du Chili.

Titres de noblesseModifier

Les Pérusse des Cars sont faits comtes-pairs en 1817 puis ducs-pairs le , toutefois pour ce dernier titre les lettres patentes n'ont pas été scellées en raison de la Révolution de 1830, la transmission en est donc irrégulière.

Les autres titres de noblesse portés par cette famille sont également dits de courtoisie.

Liste chronologique des ducs des CarsModifier

Le titre de duc des Cars n'est pas un titre de noblesse régulier.

  1. 1822-1868 : Amédée François Régis de Pérusse des Cars (1790-1868), « 2e duc des Cars »
  2. 1868-1891 : François Joseph de Pérusse des Cars (1819-1891), « 3e duc des Cars », fils du précédent
  3. 1891-1920 : Louis Albert Philibert Auguste de Pérusse des Cars (1849-1920), « 4e duc des Cars », fils du précédent
  4. 1920-1941 : François Marie Edmond de Pérusse des Cars (1875-1941), « 5e duc des Cars », fils du précédent
  5. 1941-1961 : Louis Charles Marie de Pérusse des Cars (1909-1961), « 6e duc des Cars », fils du précédent
  6. 1961-2021: François-Amédée Marie de Pérusse des Cars (1932-2021), « 7e duc des Cars », fils du précédent
  7. 2021- : Louis-Amédée de Pérusse des Cars (1962-), « 8e duc des Cars », fils du précédent

Arbre généalogique descendant (XIXe siècle - XXIe siècle)Modifier

Amédée François Régis (1790-1868), « 2e duc des Cars »
 x (1817) Augustine Frédérique Joséphine du Bouchet de Tourzel (1798-1870)  
 │       V. Famille du Bouchet de Sourches
 │
 ├──> François Joseph (1819-1891), « 3e duc des Cars »
 │    x (1844) Élisabeth de Bastard d'Estang (1824-1886)
 │    │
 │    ├──> Marie Thérèse (1845-1907)
 │    │    x (1868) Henri Ferron de La Ferronays (1842-1907), marquis de La Ferronays  
 │    │       V. Famille de La Ferronnays
 │    │
 │    ├──> Louis Albert Philibert Auguste (1849-1920), « 4e duc des Cars »
 │    │    x (1873) Marie Thérèse Lafond (1852-1912)
 │    │    │
 │    │    ├──> Marie Joséphine Charlotte de Pérusse des Cars (1874-1928)
 │    │    │    x (1900)[15] Adrien de Viel de Lunas, vicomte d'Espeuilles de Caulaincourt (1874-1929), duc de Vicence (voir famille de Caulaincourt)[16]
 │    │    │
 │    │    ├──> François Marie Edmond (1875-1941), « 5e duc des Cars »
 │    │    │    x (1903) Maria Teresa Edwards (1879-1941)
 │    │    │    │
 │    │    │    ├──> Marguerite Marie Louise Joséphine (1907-1976)
 │    │    │    │    x (1927) Charles Claude Marie Christian Le Peletier de Rosanbo (1899-1986), comte de Rosanbo
 │    │    │    │
 │    │    │    ├──> Louis Charles Marie (1909-1961), « 6e duc des Cars »
 │    │    │    │    x Marie Louise Renée Josèphe, comtesse de Briey (1911-1990)
 │    │    │    │    │
 │    │    │    │    ├──> François-Amédée Marie (1932-2021), « 7e duc des Cars »
 │    │    │    │    │    x (1) (1961)  Constanza del Carmen Laura Josefina Edwijes Martinez Rivas (1938-1995)
 │    │    │    │    │    │  │    
 │    │    │    │    │    │  ├──> Louis-Amédée Martial1962), « 8e duc des Cars »
 │    │    │    │    │    │  │    x (2009) Claudia Labarca
 │    │    │    │    │    │  │    │
 │    │    │    │    │    │  │    └──>Constance Isabelle2009)
 │    │    │    │    │    │  │ 
 │    │    │    │    │    │  ├──> Caroline Geneviève Augustine (°1971)
 │    │    │    │    │    │  │    x (1999) Ivan Roussin (°1970)
 │    │    │    │    │    │  │ 
 │    │    │    │    │    │  └──> Philippe Emmanuel Olivier1973)
 │    │    │    │    │    │       x (2004) Fleur Anne Marie Antoinette Guisset (°1974)
 │    │    │    │    │    │       │
 │    │    │    │    │    │       │──>Andréa2006)
 │    │    │    │    │    │       │
 │    │    │    │    │    │       └──>Victor2009)
 │    │    │    │    │    │   
 │    │    │    │    │    x (2) (2002) France Masurel (°1943)
 │    │    │    │    │
 │    │    │    │    ├──> Marie Thérèse Marguerite (°1935
 │    │    │    │    │    x (1961) Philippe Marie Denis Riant (°1933)
 │    │    │    │    │
 │    │    │    │    ├──> Marguerite Anne Marie (°1941)
 │    │    │    │    │    x (1962, div. 1970) Henri Marie Georges, comte de Mitry (°1940)
 │    │    │    │    │
 │    │    │    │    └──> Brigitte Augustine Emmanuelle (°1943)
 │    │    │    │         x (1966) Gérard Victurnien Marie Gabriel de Rochechouart-Mortemart (°1944), comte de Mortemart
 │    │    │    │
 │    │    │    └──> Guy Augustin Marie Jean (1911-1993), comte des Cars
 │    │    │         x (1) (1934, div. 1938) Marie Geneviève Françoise Vilgrain (1914-2004)
 │    │    │         │
 │    │    │         x (2) (1942, div. 1946) Denise Marie Jacqueline Jourdan (°1922)
 │    │    │         │  │
 │    │    │         │  └──> Jean Marie1943)
 │    │    │         │       x (1966) Monique Odette Victoire Bézaguet (°1943)
 │    │    │         │       │
 │    │    │         │       ├──> Laurence Élisabeth1966)
 │    │    │         │       │
 │    │    │         │       └──> Louis Adrien Olivier1974)
 │    │    │         │            x (2006) Céline Michel Marie Benedittini (°1973)
 │    │    │         │
 │    │    │         x (3) (1947) Marthe Eugénie Claquin (1912-1999)
 │    │    │
 │    │    ├──> Augustine Pauline (1876-1969)
 │    │    │
 │    │    └──> Amédée (1882-1917)
 │    │ 
 │    └──> Justine Marie Antoinette (1851-1908)
 │         x (1872) Henri, comte de Murard (°1842)
 │
 ├──> Amédée Joseph (1820-1899), comte des Cars
 │    x (1843) Mathilde Louise Camille de Cossé-Brissac (1821-1898)
 │    │
 │    ├──> Émilie Gabrielle Marie (1844-1901)
 │    │    x (1874) Bertrand Pierre Anatole de Montesquiou-Fézensac (1837-1902)
 │    │
 │    ├──> Hélène Aldegonde Marie (1847-1933)
 │    │    x (1870) Henry Noailles Widdrington Standish (1847-1920)
 │    │
 │    ├──> Augustin Marie Théodore (1848-1871)
 │    │
 │    └──> Stéphanie Marie Françoise Mathilde (1862-1939)
 │         x (1889) Marie Joseph Ludovic Bertier de Sauvigny (1860-1953)
 │
 ├──> Jean Augustin (1821-1860), vicomte des Cars
 │    x (1852) Alexandrine von Lebzeltern (1827-1899)
 │    │
 │    ├──> Charles Joseph1855)
 │    │
 │    ├──> Marie Thérèse Laurence (1857-1923)
 │    │    x (1877) Charles, vicomte d'Anthenaise (1844-1903)
 │    │
 │    ├──> Marie Zénaïde Henriette (°1859)
 │    │
 │    └──> Marie Jeanne Isabelle Mathilde Radegonde (1860-1929)
 │         x (1881) Charles de Cossé-Brissac (1856-1899), prince de Robecq
 │
 ├──> Marie (1829-1855)
 │    x (1845) Louis de Blacas d'Aulps (1815-1866), duc de Blacas
 │
 ├──> Henriette Radegonde (1833-1922)
 │    x (1855) Charles Henry, marquis de Mac-Mahon (1828-1863)
 │
 └──> Geneviève (1836-1886)
      x (1857) Riccardo Manca-Amat de Vallombrosa (1834-1903), duc de Vallombrosa et de l'Asinara
      │
      ├──> Antoine Amédée Marie Vincent Manca-Amat de Vallombrosa (1858-1896), marquis de Morès
      │    x (1882) Medora von Hoffman (1856-1921)
      │
      ├──> Louise Claire Isabelle Manca-Amat de Vallombrosa (°1868)
      │    x Christian Charles Louis, comte Lafond (1853-1934)
      │
      └──> Amédée Joseph Gabriel Marie Manca-Amat de Vallombrosa (1880-1968), comte de Vallombrosa
           x (1906) Marie Berthe Roselyne Suzanne Adrienne Lannes de Montebello (°1875)
           │
           └──> Roselyne Marie Manca-Amat de Vallombrosa (1910-1988)
                x (1936) Joseph Elzéar Gustave Jean Foulques de Sabran-Pontevès (1908-1973), 7e duc de Sabran  
                   V. Maison de Sabran

Armes, blason et devisesModifier

  • Armes : de gueules au pal de vair.
  • Devise : « Fais ce que dois, advienne que pourra. »

Châteaux & demeuresModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Fonds des Cars, Série 1E1 : Répertoire détaillé établi par Anne Gérardot et publié en 2012 ; Index p. 346-448 et Sommaire p. 450-451 », sur Archives départementales et Conseil général de la Haute-Vienne
  2. « Maison de Pérusse d'Escars, p. 193-219 », sur Nobiliaire universel de France, t. IX, par Nicolas Viton de St-Allais, à Paris, 1875
  3. Régis Valette, Catalogue de la noblesse française, Paris, Robert Laffont, 1989, p. 154
  4. ibidem
  5. Google Livre : Annuaire historique et biographique des souverains, des chefs et membres des maisons princières ds familles nobles ou distinguées. 1er volume - Paris - 1844
  6. « Maison de Stuer, p. 597-600 », sur Le Grand Dictionnaire historique, par Louis Moréri, t. IX, chez les Libraires associés, à Paris, 1759
  7. « Jean II de Stuer », sur Geneanet Pierfit
  8. « Diane de Pérusse des Cars et sa descendance », sur Geneanet Pierfit
  9. Source : R. de Boysson, Les deux derniers princes de Carency
  10. Isabelle Rivière, Élisabeth II : dans l'intimité du règne, Paris, Éditions Fayard, coll. « Documents », , 374 p. (ISBN 978-2-213-63687-0), chap. 8 (« Magnifique ! »), p. 83 à 84
  11. Consulter le site : (en) « Edward VII of Great Britain's Royal Favourites », sur Royal Favourites
  12. Le Figaro, « Les victimes de l'incendie : La comtesse de Luppé », Le Figaro, Paris, no 131,‎ , p. 2 et 6e colonne (lire en ligne)
  13. Archives de Paris : État civil du 7e arrondissement de Paris - acte de mariage no 330 du comte Louis de Luppé et de Louise Marie Aldegonde de Rivière. Cote du document : V4E/829. Archives de Paris, 18 boulevard Sérurier 75019 Paris.
  14. « La présidente du Musée d’Orsay, Laurence des Cars, choisie pour diriger le Louvre », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mai 2021)
  15. Archives de Paris : État civil du 7e arrondissement de Paris - acte de mariage no 777 du Vicomte d’Espeuilles et de Pérusse des Cars, le 17 novembre 1900. Cote du document : V4E/8667. Archives de Paris, 18 boulevard Sérurier 75019 Paris.
  16. Le couple repose dans la chapelle funéraire de Caulaincourt, dans le département de l'Aisne. Consulter le site : « Histoire de Caulaincourt », sur Villages.