Maison de Glymes

nom de famille

Maison de Glymes
Image illustrative de l’article Maison de Glymes
Armoiries primitives

Branches Glymes-Jodoignes
Glymes de Berghes
Glymes de Brabant
Glymes Hollebecque
Pays ou province d’origine Bandera cruz de Borgoña 2.svg Pays-Bas espagnols
Austrian Low Countries Flag.svg Pays-Bas autrichiens
Demeures château de Grimbergen
château de la Falize
château de Feluy
château de Walhain
Fonctions ecclésiastiques Eveque de Namur

La Maison de Glymes, par la suite appelée de Berghes, est une maison de la haute noblesse des anciens Pays-Bas. Elle descend de Jean van Cordekin bâtard du duc Jean II de Brabant.

Origines de BerghesModifier

La seigneurie puis marquisat de Berghen-op-Zoom, à l'extrémité nord-ouest du duché de Brabant constitue son principal fief et le fondement de sa puissance. Elle s'éteint dans sa principale lignée avec Jean IV, marquis de Berghen-op-Zoom, mort en ambassade auprès de Philippe II d'Espagne en 1567. Ses biens sont saisis l'année suivante pour rébellion. Une partie sera remise à la branche collatérale des seigneurs de Grimberghen, issue d'un fils cadet de Jean Ier, qui subsista jusqu'à la fin de l'Ancien Régime. Elle a donné plusieurs évêques de Cambrai et de Liège, de généraux et gouverneurs au service de la maison de Habsbourg, ainsi qu'un nombre important de chevaliers de l'ordre de la Toison d'or.

SeigneuriesModifier

  • Seigneurs de Glymes
  • Seigneurs, puis Marquises (1533) de Berghes
  • Seigneurs, puis comtes (1532) de Walhain
  • Seigneurs de Zevenberghen
  • Seigneurs, puis Princes de Grimberghes
  • Saigneurs de La Falize (1626)

MembresModifier

Les GlymesModifier

La numérotation reprend à zéro avec Jean Ier de Berghes (Jean IV de Glymes), qui prend le nom de Berghes après son mariage avec Jeanne de Bautershem, dame héritière de Berghen, Grimberghen, Bracht, Melin etc.

Les seigneurs de BerghesModifier

Les seigneurs et Princes de GrimbergheModifier

GalerieModifier

PortraitsModifier

ArmorialModifier

Voir aussiModifier