Ouvrir le menu principal

Maire de Montréal

chef de l'exécutif de la ville de Montréal

Maire de Montréal
Image illustrative de l’article Maire de Montréal
Titulaire actuel
Valérie Plante

Création
Mandant Suffrage universel
Durée du mandat 4 ans
Premier titulaire Jacques Viger
Résidence officielle Hôtel de ville de Montréal
Site internet http://ville.montreal.qc.ca/mairie

Le maire (ou la mairesse) de Montréal est le (ou la) chef de l'exécutif de la ville de Montréal. Valérie Plante occupe ce poste, depuis le 16 novembre 2017. Elle est la première femme à occuper ces fonctions.

Sommaire

HistoriqueModifier

Années 2000Modifier

Dans la foulée de la fusion des 28 municipalités de l'île de Montréal en une seule ville, Gérald Tremblay, candidat « défusionniste », est élu maire lors de l'élection de 2001, réélu en 2005 et 2009, et demeure en poste jusqu'à sa démission le [1]. L'intérim de la fonction est alors assurée par Jane Cowell-Poitras, conseillère du district de Lachine et maire suppléante[1]. Puis, le 16 novembre, à l'issue d'un vote secret du Conseil municipal, Michael Applebaum est élu maire intérimaire pour la dernière année du mandat avant les élections municipales prévues le 3 novembre 2013. Sous l'administration du maire Gérald Tremblay, Michael Applebaum était président du Comité exécutif et siégeait sous la bannière d'Union Montréal. Toutefois, afin de se faire élire maire par le Conseil municipal, Applebaum décide de siéger dorénavant comme indépendant. Mais après huit mois de mandat, il est contraint de démissionner le , au lendemain de son arrestation par l'Unité permanente anticorruption. Jane Cowell-Poitras est donc chargée d'un second intérim de la fonction de maire. Puis, le 25 juin, à l'issue d'un vote du Conseil municipal de Montréal, Laurent Blanchard est élu maire intérimaire jusqu'aux élections municipales du 3 novembre 2013.

Pouvoirs et statutModifier

Le maire est élu au suffrage universel direct par tous les électeurs de la ville de Montréal. L'élection a lieu tous les quatre ans, le premier dimanche de novembre, en même temps que les élections au Conseil municipal et aux Conseils d'arrondissement[2].

Le maire est responsable de la nomination des membres du Conseil exécutif de la ville de Montréal. Il peut les démettre à tout moment[3].

Liste des mairesModifier

 
Jacques Viger, le premier maire de Montréal, vers 1850.
Article détaillé : Liste des maires de Montréal.

Jacques Viger est le premier maire de Montréal en 1833. Jean-Louis Beaudry, Médéric Martin, Camillien Houde et Jean Drapeau comptent parmi ceux demeurés le plus longtemps en fonction. Valérie Plante est quant à elle la première femme à être élue mairesse de Montréal en 2017[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Karim Benessaieh, « Tremblay: « Mon dernier acte d'amour pour Montréal » », La Presse,‎ (ISSN 0317-9249, lire en ligne)
  2. Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités. L.R.Q., chapitre E-2.2, article 3. [lire en ligne (page consultée le 1er janvier 2009)].
  3. Charte de la Ville de Montréal. L.R.Q., chapitre C-11.4, art. 22. [lire en ligne (page consultée le 1er novembre 2010)].
  4. https://www.huffingtonpost.fr/2017/11/06/valerie-plante-premiere-femme-a-etre-elue-maire-de-montreal_a_23267719/

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Claude V. Marsolais et al., Histoire des maires de Montréal, Montréal, VLB, coll. « Études québécoises » (no 33), , 323 p. (ISBN 2-89005-547-7)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier