Ouvrir le menu principal

Maia Baran

actrice et doubleuse
Maia Baran
Naissance (42 ans)
Nationalité Drapeau de la Belgique belge
Profession Actrice

Maia Baran, née le , est une actrice belge formée à l'Institut des arts de diffusion de Louvain-la-Neuve. Elle exerce notamment dans le doublage.

ThéâtreModifier

  • 1994 : Carmen (Mérimée)
  • 1998 : Canto General (Pablo Neruda)
  • 2000 : Le Mariage de Figaro
  • 2001 : Sade (assistante à la mise en scène)
  • 2002 : Vagues nouvelles (Odon Von Horvath)
  • 2002 : Les Mille et une nuits (adaptation de Philippe Blasband) - assistante à la mise en scène
  • 2006 : Goupiochka (Vassili Sigarev)
  • 2007 : Accalmies passagères (Xavier Daugreilh)
  • 2008 : Malaga (Paul Emond)

Elle a également travaillé auprès d'Alexandre Belov lors de stages donnés par celui-ci en 2002 et 2003 en tant qu'assistante-interprète (elle parle russe).

CinémaModifier

  • 2003 : A.L. (Vladimir Kartashov)
  • 2008 : Coquelicot (Philippe Blasband)
  • 2010 : Maternelle (Philippe Blasband)

DoublageModifier

CinémaModifier

FilmsModifier

Films d'animationsModifier

TélévisionModifier

TéléfilmsModifier

Séries téléviséesModifier

Séries d'animationModifier

AutresModifier

Maia Baran est administratrice de la Fondation pour les Arts du Spectacle, spécialisée dans la gestion d'activités artistiques.

Livres audio :

  • Twilight (1,2,3,4) (Stephenie Meyer)
  • Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites (Marc Levy)
  • 1Q84 (1, 2, 3), (Haruki Murakami), Audiolib, Paris, 2012 : Aomané
  • L'Analphabète qui savait compter (Jonas Jonasson)
  • Fractures (Franck Thilliez)
  • Minute papillon (Aurélie Valognes)
  • Entre ciel et Lou (Lorraine Fouchet)
  • Laëtitia, ou la fin des hommes (Ivan Jablonka)
  • La ville orpheline (Victoria Hislop)

RéférencesModifier

  1. a b c et d « Dubbing », Maia Baran (consulté le 25 juin 2017).

Liens externesModifier