The Mahotella Queens

(Redirigé depuis Mahotella Queens)

The Mahotella Queens est un groupe féminin sud-africain. A l'origine, c’est un groupe d'enregistrement en studio mixte, puis il devient un groupe féminin dont la composition évolue et comprend dans les années 2010 Hilda Tloubatla, Nobesuthu Mbadu et Amanda Nkosi. Ce groupe se distingue pendant plusieurs décennies par son harmonie vocale, sa musique mbaqanga et ses danses sur scène.

Mahotella Queens.jpg

HistoriqueModifier

Le groupe est formé en 1964 par le producteur de musique Rupert Bopape. Bopape était un découvreur de talents et un producteur au sein de la filiale indépendante de Gallo Africa alors dédiée à la musique noire, Mavuthela Music Company. Il forme les Mahotella Queens, initialement en tant que groupe d’enregistrement en studio et l'ensemble, souvent dirigé par le chant masculin de Simon 'Mahlathini' Nkabinde, connait de premiers succès dans les années 1960. Un de leurs premiers succès est Thoro ujola nobani, une chanson d´amour. Kazet, qui les fait connaître au-delà des frontières de l’Afrique du Sud, vient plusieurs années après, et est reprise notamment en France par Lizzy Mercier Descloux (Où sont passées les gazelles ?). Cette chanson, dans sa version originale, raconte que « par une prise de conscience collective, on peut arriver à changer les choses », explique le directeur artistique français Christian Mousset. La constitution du groupe inclut alors habituellement, en plus de Mahlathini, Hilda Tloubatla, Juliet Mazamisa, Ethel Mngomezulu, Nobesuthu Mbadu et Mildred Mangxola[1],[2],[3]. Les Queens et Mahlathini sont soutenus par le groupe maison de Mavuthela, le Makgona Tsohle Band (comprenant plusieurs instrumentistes talentueux dont Marks Mankwane à la guitare et West Nkosi au saxophone alto). À la fin des années 1960 et au début des années 1970, Mahlathini et les Mahotella Queens dominent la musique sud-africaine[3]. Mais, en 1972, le groupe se désintègre à la suite de désaccords avec Bopape. Mahlathini quitte l’ensemble, en conflit avec le producteur.

 
En 2017.

Malgré cette évolution, les Queens demeurent un groupe actif et populaire dans les années 1970 et 1980. En 1987, à la suite de l'intérêt croissant pour la musique sud-africaine, au plus fort de la lutte antiapartheid, les Mahotella Queens se renouvellent à nouveau et trois des chanteuses d'origine - Hilda Tloubatla, Nobesuthu Mbadu et Mildred Mangxola - reviennent. Ce groupe se forge un parcours marqué par des tournées internationales . Il se produit notamment en Europe, avec le soutien, notamment, de Christian Mousset, directeur du festival des Musiques Métisses d'Angoulême. Le succès dure ensuite pendant plusieurs décennies[1],[2].

Malgré la mort de Mahlathini, Marks Mankwane et West Nkosi à la fin des années 1990, les Mahotella Queens continuent de se produire et d'enregistrer au XXIe siècle. En 2013, Mildred Mangxola, membre de longue date, prend sa retraite du groupe. Elle est remplacée par une nouvelle recrue, Amanda Nkosi[4].

Style musicalModifier

Les Mahotella Queens ont contribué à l’éclosion d’un genre musical, le mbaqanga, une musique festive inspirée des musiques rurales et des pulsions musicales animant l’Afrique du Sud. Cette musique mixe des airs traditionnels (zoulou, sotho, shangaan, xhosa…), à du jazz local (le marabi), né dans les années 1920, du rhythm and blues, du soul, du gospel, etc. « Ce qu’on voulait », indique Hilda Tloubatla, « c’était simplement faire quelque chose de neuf avec des instruments modernes en mélangeant tous les styles. »[2],[5].

DiscographieModifier

Le groupe étant actif depuis plusieurs décennies, la discographie est relativement conséquente.

Titre de l'album Label/catalogue Année de publication
Siyadumisa Bula Music/AS Entertainment (CDBULA 203) 2007
Mahlathini and the Mahotella Queens: The Hits Gallo Record Company (GMVCOM 1007) 2006
Reign & Shine Wrasse Records/AS Entertainment (WRASS177) 2006
Kazet Marabi Productions/AS Entertainment 2005
Reign & Shine African Cream Music/AS Entertainment (ACM-CD 042) 2005
Bazobuya Gallo Record Company (GWVCD 53) 2004
The Best Of: The Township Idols Wrasse Records (WRASS098) 2003
Sebai Bai Harmonia Mundi/Label Bleu/Gallo (LBLC 2571) 2001
Umuntu Gallo Record Company (CDGMP 40788) 1999
Stoki Stoki Gallo Record Company (CDGMP 40539) 1994
Women of the World Gallo Record Company (CDGMP 40331) 1993
King of the Groaners Earthworks/Stern's 1993
The Lion Roars Shanachie Records 1993
Mbaqanga Gallo Record Company (BL 742) (South Africa)
Verve World/PolyGram Records (511 780)
1991
The Best of Mahlathini and the Mahotella Queens Gallo Record Company (CDHUL 40274) 1991
Rhythm & Art Gallo Record Company 1989
Melodi Yalla Gallo-GRC (BL 617) 1988
Paris - Soweto Gallo-GRC (HUL 40314) 1987
The Lion of Soweto Earthworks/Stern's 1987
Thokozile Gallo-GRC (BL 590) 1987
Menate Ea Lefatse CCP Record Company 1987
Indodemnyama Gallo-GRC 1987
Ejerusalem Siyakhona Gallo-GRC 1986
Utshwala Begazati Gallo Record Company 1985
Dithoriso Tsa Morena Gallo Record Company 1984
Pheletsong Ya Lerato Gallo Record Company (Gumba Gumba BL 457) 1984
Khwatha O Mone Teal Record Company (Hit Special IAL 4005) 1984
Kotopo Vol 2 Gallo Record Company (Spades BL 460) 1983
Mathaka Vol 1 Gallo Record Company (Spades BL 461) 1983
Amaqhawe Omgqashiyo Gallo Record Company (Gumba Gumba BL 448) 1983
Uhambo Lwami Gallo Record Company (Motella BL 396) 1983
Tsa Lebowa Teal Record Company (Igagasi IAL 3096) 1983
Hamba Minyaka Gallo Record Company (Gumba Gumba BL 366) 1982
Ezesimanje Teal Record Company (Hit Special IAL 3034) 1982
Pitsa Tse Kgolo Teal Record Company (Hit Special HIL 2004) 1982
Thatha Izimpahla Zakho Teal Record Company (Igagasi IAL 3004) 1980
Tsamaya Moratuoa Gallo Record Company (Gumba Gumba BL 226) 1980
Best of the Mahotella Queens Gallo Record Company 1977
Izibani Zomgqashiyo Gallo Record Company 1977
Phezulu Egqhudeni Gallo Record Company 1975
Umculo Kawupheli Gallo Record Company (Gumba Gumba LPBS 20) 1974
Marks Umthakathi Gallo Record Company (Motella LPBS 9) 1972
Marena Gallo Record Company (Motella LPBS 5) 1972
Uyavutha Umlilo Gumba Gumba (LPBS 3) 1971
Makgona Tsohle Reggi Gallo Record Company (Inkonkoni LNKO 2001) 1970
Isigubu Sabalozi Gallo Record Company (Gumba Gumba LMGG 5) 1969
Indoda Mahlathini Gallo Record Company (Motella LMO 111) 1969
Let's Move with Makhona Tsohle Band Gallo Record Company (Motella LMO 104) 1967
Meet the Mahotella Queens Gallo Record Company (Motella LMO 101) 1966

RéférencesModifier

  1. a et b Bouziane Daoudi, « Mahotella Queens, la voix qui pétille », Libération,‎ (lire en ligne)
  2. a b et c Patrick Labesse, « La leçon de bonheur des Mahotella Queens », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. a et b (en) Robin Denselow, « Mahlathini Known as 'the lion of Soweto', he dominated South Africa's pop charts », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « Mookane To Produce Next Mahotella Queens Singers », The Monitor,‎ (lire en ligne)
  5. Patrick Labesse, « The Mahotella Queens », Le Monde,‎ (lire en ligne)