Ouvrir le menu principal

Magny-Vernois

commune française du département de la Haute-Saône

Magny-Vernois
Magny-Vernois
Le centre du village.
Blason de Magny-Vernois
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Lure
Canton Lure-2
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Lure
Maire
Mandat
Guy Dechambenoît
2014-2020
Code postal 70200
Code commune 70321
Démographie
Population
municipale
1 348 hab. (2016 en augmentation de 0,82 % par rapport à 2011)
Densité 211 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 40′ 10″ nord, 6° 28′ 30″ est
Altitude Min. 282 m
Max. 312 m
Superficie 6,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Magny-Vernois

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Magny-Vernois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Magny-Vernois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Magny-Vernois

Magny-Vernois est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

La commune est le siège social de l'entreprise Vetoquinol qui est le 10e laboratoire pharmaceutique vétérinaire mondial. Ce laboratoire est le premier employeur du secteur de la chimie dans le département.

Sommaire

GéographieModifier

TopolographieModifier

Le territoire communal occupe un espace de plaine de 638 hectares. Dans ceux-ci, on peut compter 236 de forêt dont 201 communaux. Il faut noter la présence de dénivellation près du parcours sportif.

  Amblans-et-Velotte Bouhans-lès-Lure Lure  
N
O    Magny-Vernois    E
S
Vy-lès-Lure Vouhenans

GéologieModifier

Magny-Vernois est construit sur le plateau de Haute-Saône dans la dépression sous-vosgienne et s'appuie sur le versant méridional du massif des Vosges. La commune est située à la limite entre le bassin houiller keupérien de Haute-Saône et le bassin houiller sous-vosgien.

HydrographieModifier

 
La Reigne.

La Reigne traverse le territoire communal, et passe par le centre du village avant de se jeter dans l'Ognon[1]. Un espace de loisir est aménagé pares le large pont. Le Rahin passe aussi à proximité, comme d'autre ruisseaux portant les noms comme le Razou, ou le Fossé de la Prairie. Un étang se trouve au nord-ouest.

ClimatModifier

  Relevés des précipitations et heures d'ensoleillement à Lure[2]
Mois Janv. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Total année
Heures moyennes d'ensoleillement 54.1 85.9 124 159.6 190.5 218.2 251.7 220.6 175.1 126.3 71.2 55.7 1732.8
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 92.8 78.3 80.6 74.9 93.2 90.1 78 89.2 79.6 76.8 101.6 101 1036
Moyennes mensuelles de la vitesse du vent (km/h)
  Relevés de températures à Lure
Mois Janv. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Moyenne année
Températures minimales moyennes (°C) -2.7 -1.9 0.2 2.8 6.7 9.9 11.6 11.4 8.7 5.2 0.9 -2.1 4.2
Températures moyennes (°C) 0.8 2.5 5.4 8.7 12.8 16.1 18.2 17.8 14.9 10.5 4.9 1.4 9.5
Températures maximales moyennes (°C) 4.2 6.9 10.6 14.7 18.9 22.3 24.7 24.1 21 15.8 8.9 4.8 14.7

ToponymieModifier

Le village a changé plusieurs fois de noms. On connaît d'abord le bourg en 1505 sous le nom de Magny Vernay, puis en 1748 Le Magny Vernoy, en 1550 on parle de « Le Magny Vernois » et en 1549 Magny le Vernois. Le nom est composé de Magny qui vient de Mansionile qui normalement aurait dû aboutir à Mesnil, maison rurale, mais n'étant plus compris dans la région, il a subi l'attraction analogique de tous les Magny, dont l'étymologie est toute différente. Vernoi(s), lieu ou était planté des aulnes.

HistoireModifier

À l'origine de Magny-Vernois, il ne s'agissait que d'une grosse ferme à l'arrière Lure. Celle-ci appartenait à l'abbaye de Lure. Cette ferme était aussi un moulin sur un bras de la Reigne. Cette bâtisse est encore visible à l'heure actuelle. En 1636, le village fut intégralement ruiné. Un incendie détruisit la moitié des habitations en 1780[1].

Le , la construction d'une voie ferré entre les houillères de Vy-lès-Lure et la gare de Magny-Vernois par la Société des salines, houillères et fabriques de produits chimiques de Gouhenans est déclarée d'utilité publique[3].

Politique et administrationModifier

 
Carte départementale représentant en rouge la communauté de communes du pays de Lure.

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Magny-Vernois fait partie de l'arrondissement de Lure du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

La commune était historiquement rattachée depuis la Révolution française au canton de Lure. Celui-ci a été scindé en 1985 et la commune rattachée au canton de Lure-Sud. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du Canton de Lure-2[4].

La commune se trouve dans le ressort des tribunaux d'instance, paritaire des baux ruraux et du conseil de prud'hommes de Lure, des tribunaux de grande instance et de commerce ainsi que de la cour d'assises de Vesoul et du tribunal des affaires de Sécurité sociale du Territoire de Belfort. Ces juridictions sont rattachées à la cour d'appel de Besançon.

Dans l'ordre administratif, la commune se trouve dans le ressort du tribunal administratif de Besançon et de la cour administrative d'appel de Nancy[5],[6].

IntercommunalitéModifier

La commune fait partie de la communauté de communes du pays de Lure (CCPL), intercommunalité créée en 1998 et dont le territoire est progressivement passé de 8 communes à l'origine à 24 communes en 2016.

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

 
La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au 19 février 2016)
Guy Dechambenoît DVG[7] Cadre retraité
Vice-président de la CC du pays de Lure (2014 → )
Réélu pour le mandat 2014-2020[8]

Politique environnementaleModifier

Afin de polliniser les fleurs et les arbres fruitiers et de contribuer à l'animation des enfants, la commune a installé sept ruches dans le village début 2016[9].

Population et sociétéModifier

Évolutions démographiquesModifier

En 2016, la commune de Magny-Vernois comptait 1348 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres « recensements » sont des estimations.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
437434490490780829800881898
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
816879894774700649608567617
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
568615631556560584560486641
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
6787037929271 0431 0231 2001 3371 348
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

SantéModifier

L'hôpital le plus proche étant celui de Lure, de plus en plus désinvestis par les services publics au profit de celui de Vesoul, il n'est pas exclu qu'à moyen terme, Magny-Vernois se trouve dans un désert médical, contraignant à la fréquentation des hôpitaux de Belfort, Montbéliard ou Vesoul, accessible entre 30 minutes et une heure en voiture. Par ailleurs, ces hôpitaux fusionnent en 2017 au profit de la nouvelle infrastructure commune du centre hospitalier de Belfort-Montbéliard, située à mi-chemin entre les deux villes, à Trévenans[12].

ServicesModifier

 
L'école.

Hormis les services assurés par la mairie et l'école, la commune n'a aucun service public sur son territoire. L'ensemble des services publics sont disponibles à Lure, qui concentre le Pôle emploi, EDF, les impôts, la justice ou la bibliothèque, médiathèque et espace culturels.

CultesModifier

 
L'église Saint-Desle.

Le village dispose d'une église catholique, consacrée à Saint Desle.

ÉconomieModifier

 
Le laboratoire Vetoquinol.

La commune est le siège social de l'entreprise Vetoquinol qui est le 10e laboratoire pharmaceutique vétérinaire mondial. Il existe aussi un atelier de Faurecia, fabricant de la matelasseries pour sièges d'automobiles.

Le village dépendant économiquement des deux centres urbains de Lure et de l'agglomération d'Héricourt-Montbéliard. Ces deux pôles offrent de nombreux emplois et sont rapidement accessibles par la double-voie expresse E 54 passant dans ces axes à proximité de Vouhenans.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

La ferme-moulin fondatrice de Magny-Vernois, l'église, le monument aux morts ainsi qui le centre ville et la place de loisir à côté du pont.

HéraldiqueModifier

  Blason Écartelé : au premier, de gueules à la roue de moulin d'or, au second d'or au verne arraché de sinople accolé d'un lierre de même, au troisième d'azur au soleil d'or ; au quatrième de gueules au fourneau d'argent[13].
Détails
Présent sur le site internet de la commune.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liste des communes de la Haute-Saône

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Histoire », sur magny-vernois.fr.
  2. « Luxeuil, Haute Saône(70), 271m - [1961-1990] », sur www.infoclimat.fr (consulté le 17 septembre 2009)
  3. Carilian Goeury et Vor Dalmont, Annales des mines, partie administrative, ou Recueil de lois, décrets, arrêtés et autres actes concernant les mines et usines, (lire en ligne), p. 310.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Magny-Vernois », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 7 août 2016)
  5. « Juridictions de Vesoul », sur le site du ministère de la Justice (consulté le 7 mai 2014).
  6. [PDF]« Carte judiciaire », sur le site du ministère de la Justice (consulté le 8 juin 2012).
  7. « Départementales 2015: Magny-Vernois 70321 », sur Le Monde.
  8. Préfecture de Haute-Saône, Liste des communes de Haute-Saône, consultée le 18 juillet 2013
  9. Ch. L., « Sept ruches installées à Magny-Vernois », L'Est républicain, édition de Vesoul,‎ (lire en ligne).
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  12. « Trévenans : les urgences du nouvel hôpital sont ouvertes », sur L'Est républicain, (consulté le 12 août 2017).
  13. https://magny-vernois.fr