Magasin gratuit

magasin où toutes les marchandises sont gratuites
L’intérieur d'un magasin gratuit à Freiburg en Allemagne

Un magasin gratuit, une zone de gratuité ou un free shop est un magasin où les biens sont gratuits. Il vit grâce à tous et des biens donnés ou récupérés. Le principe est : « donne qui veut, prend qui veut », sans lien nécessaire entre les deux.

ConceptModifier

Ce n'est pas un espace caritatif, mais un espace local pour les personnes qui habitent, fréquentent ou traversent un espace donné.

On n'y pratique pas de contrôle sur l'origine sociale ou géographique des gens.

Il y est question de réutiliser les biens qui existent déjà plutôt que de les consommer tout en créant du lien entre les gens.

On trouve aussi sur certains festivals alternatifs des zones de gratuité qui sont en fait des magasins gratuits temporaires. On peut parler dans ce cas de gratiféria. Ces zones éphémères peuvent être un évènement en soi.

En FranceModifier

En France, la plupart des magasins gratuits étaient situés dans des squats, ils sont aujourd'hui gérés en très grande majorité par des associations bénévoles.

Il y a par exemple des free shops à Dijon aux Tanneries[1], mais le lieu a fermé suite aux constructions immobilières dans la zone.

Une zone de gratuité a fonctionné au Café Citoyen de Lille en 2010. On y trouve des habits, des outils, des livres, du matériel de couture, des bibelots, des jouets, des contenus numériques libres, etc. [2]

À Liévin, un magasin gratuit est proposé une fois par semaine au LAG, lieu auto géré.

À Mulhouse, un magasin pour rien est ouvert depuis [3].

À Puivert, un magasin gratuit est ouvert en permanence tous les jours (jusqu'à il y a peu, il l'était 24h/24) depuis 2012[4].

La Souris Verte de Rennes anime, depuis 2009, des zones de gratuité sur Rennes à l'occasion de marchés, de festivals, de braderies, du marché de Noël[5].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier