Mademoiselle de Brie

actrice française
Mademoiselle de Brie
Catherine Leclerc du Rosé.png
Catherine Leclerc du Rosé
Fonction
Sociétaire de la Comédie-Française
-
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Catherine Leclerc du RoséVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Autres informations
Membre de

Catherine Leclerc du Rozet, dite Mlle de Brie ou Catherine de Brie, est une actrice française née en 1630 et morte à Paris le .

Elle est célèbre pour avoir créé sur scène plusieurs des personnages féminins de Molière, parmi les plus célèbres, et notamment Agnès, personnage principal de L'École des femmes.

BiographieModifier

Née en 1630[1], Catherine Leclerc du Rozet (quelquefois écrit Rosay) est la fille de Claude Leclerc du Rozet, comédien du duc d'Orléans, et de Nicole Ravanne[2].

Elle entre dans la troupe de Molière, alors que celle-ci tourne en province, et se marie peu de temps après, en 1650 avec un autre comédien de cette troupe, Edme Villequin, dit de Brie[3],[4],[5].

Elle arrive à Paris, comme l'ensemble de la troupe de Molière, en 1658. Appréciée par le public et par Molière, elle joue souvent les premiers rôles féminins, et crée ainsi sur scène des personnages des pièces de Molière parmi les plus célèbres, dont notamment Agnès, personnage principal de L'École des femmes. Elle a 32 ans lorsqu'elle crée ce personnage de 17 ans, le 26 décembre 1662 au théâtre du Palais-Royal et l'interprète jusqu'à l'âge de 55 ans. Son mari, Edme de Brie qui semble avoir été un comédien plus médiocre, est davantage utilisé dans des rôles accessoires[6]. Elle a créé aussi, par exemple, dès 1659, le personnage de Cathos, l'une des Précieuses ridicules[7], ou encore, en 1670, Dorimène dans Le Bourgeois gentilhomme.

Elle reste dans la troupe de Molière après la mort de celui-ci en 1673, et devient de fait l'une des premières sociétaires de la Comédie-Française, lors de la formation de celle-ci en 1680[1]. Après la mort de Molière, mais toujours dans les années 1670, elle tente de passer le relais à une autre comédienne, lors d'une nouvelle représentation de L'École des femmes, mais le public est alors tellement attaché à son interprétation du rôle d'Agnès qu'il fait scandale. Elle est appelée, et revient en catastrophe jouer ce rôle sur les planches (en habit de ville selon la légende)[1],[6],[8].

La décision est toutefois prise en de la mettre en retraite de la Comédie-Française, comme d'autres comédiens de la troupe initiale[9]. Pour autant, elle ne semble avoir quitté cette troupe qu'à Pâques 1685. Elle meurt en 1706[9].

Principaux rôles au théâtreModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c André Degaine, Histoire du théâtre dessinée, éditions Nizet, , « La troupe de Molière. Catherine de Brie », p. 207, 216
  2. Madeleine Jurgens et Elizabeth Maxfield-Miller, Cent ans de recherches sur Molière, SEVPEN, (lire en ligne), p. 305 (Note de bas de page 1335)
  3. Madeleine Jurgens et Elizabeth Maxfield-Miller, Cent ans de recherches sur Molière, SEVPEN, (lire en ligne), p. 104
  4. Émile Campardon, Les comédiens du roi de la troupe française pendant les deux derniers siècles : documents inédits recueillis aux Archives nationales, Paris, Chez H. Champion, (lire en ligne), p. 16 note 4
  5. Auguste Jal, « Brie (Edme Villequin, dit de) ? -1676 et sa femme Brie (Catherine Le Clerc du Rozet dite Melle ou la de) ? -1706? », dans Dictionnaire critique de biographie et d'histoire : errata et supplément pour tous les dictionnaires historiques d'après des documents authentiques inédits, Paris, Henri Plon imprimeur-éditeur, , 2e éd. (lire en ligne), p. 281-282
  6. a et b « De la de Brie à Adjani : Agnès toujours… », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  7. François Rey, Album Molière, Gallimard, coll. « La Pléiade », (ISBN 9782070122349), p. 146
  8. Arsène Houssaye, Les Comédiennes de Molière, Paris, Dentu, , 177 p. (lire en ligne), « Mademoiselle de Brie », p. 57-64
  9. a et b Émile Campardon, Les comédiens du roi de la troupe française pendant les deux derniers siècles : documents inédits recueillis aux Archives nationales, Paris, Chez H. Champion, (lire en ligne), p. 16 note 4

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Auguste Jal, « Brie (Edme Villequin, dit de) ? -1676 et sa femme Brie (Catherine Le Clerc du Rozet dite Melle ou la de) ? -1706? », dans Dictionnaire critique de biographie et d'histoire : errata et supplément pour tous les dictionnaires historiques d'après des documents authentiques inédits, Paris, Henri Plon imprimeur-éditeur, , 2e éd. (lire en ligne), p. 281-282
  • Émile Campardon, Les comédiens du roi de la troupe française pendant les deux derniers siècles : documents inédits recueillis aux Archives nationales, Paris, Chez H. Champion, (lire en ligne), p. 16 note 4

Liens externesModifier