Maarten Koningsberger

Maarten Koningsberger
Activité principale Interprète
Genre musical Musique baroque
Instruments baryton-basse

Maarten Koningsberger est un baryton-basse néerlandais spécialisé dans le répertoire baroque.

BiographieModifier

Maarten[1] Koningsberger est né à Utrecht aux Pays-Bas.

Il commença sa carrière musicale en tant que pianiste mais il passa ensuite au chant : il étudia d'abord avec Max van Egmond au Conservatoire Sweelinck d'Amsterdam et ensuite à l'École d'Art Lyrique à Paris et à l'Atelier de Chant à Lyon.

Il fit ses débuts à l'opéra dans Les Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau avec l'Opéra Comique.

Maarten Koningsberger consacre des ateliers au luth et aux airs de cour avec Carolyn Watkinson, Anne Azéma et Fred Jacobs[2].

Interprétations remarquablesModifier

Maarten Koningsberger publia avec l'ensemble Academy of the Begynhof d'Amsterdam un très bel enregistrement discographique confrontant la cantate "Les Femmes" publiée par André Campra en 1708, dans laquelle Campra dresse la liste des caractères peu attirants de certains types de femmes (la coquette, la savante, l'indolente...), à la cantate "L'Apologie des Femmes" que le compositeur néerlandais Quirinus van Blankenburg publia en 1715 (en français) comme une réponse à la cantate de Campra et dans laquelle il dresse la liste des traits positifs de toutes les femmes dénigrées dans la cantate de Campra[3].

Discographie sélectiveModifier

Avec Academy of the BegynhofModifier

Avec Les Arts Florissants dirigés par William ChristieModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. Martin en néerlandais
  2. Livret du CD L'esprit Galant, Johannette Zomer, Fred Jacobs, Channel Classics CCS SA 24307
  3. Notices de Roderick Shaw, Livret du CD GLO 5055, Academy of the Begynhof Amsterdam