Ouvrir le menu principal

Maître des Heures Llangattock

Enlumineur flamand du XVe siècle
Maître des Heures Llangattock
Période d'activité
Activités
Enlumineur, peintreVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Influencé par

Le Maître des Heures Llangattock est un maître anonyme enlumineur actif en Flandre entre 1445 et 1460. Il doit son nom à son manuscrit le plus célèbre, les Heures Llangattock, du nom d'un de ses anciens propriétaires, avant qu'il ne soit acquis par le Getty Center.

Sommaire

Éléments biographiques et stylistiquesModifier

Le maître anonyme est sans doute un peintre dans la mouvance des frères Hubert et Jan van Eyck à Bruges. Il en reprend le style et certains motifs, tels que la Vierge au buisson de rose dans une miniature d'un livre d'heures conservé à la British Library. Il a collaboré en outre avec d'autres artistes de la ville, comme Willem Vrelant ou le Maître de Jean Chevrot[1].

Les Heures Llangattock ont été réalisées pour Geertruy van Themske, marié à Folpard van Amerongen, bourgmestre d'Utrecht, qui lui a donné son autre nom de convention. Le manuscrit a par la suite appartenu à John Rolls, baron de Llangttock (en)[1].

Manuscrits attribuésModifier

 
Annonciation, Heures Llangattock, f.53v.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • François Avril, Nicole Reynaud et Dominique Cordellier (dir.), Les Enluminures du Louvre, Moyen Âge et Renaissance, Hazan - Louvre éditions, , 384 p. (ISBN 978-2-75410-569-9), p. 154-156 (notice 80 rédigée par Inès Villela-Petit)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier