Ouvrir le menu principal

Maître de la Mazarine

enlumineur français
Maître de la Mazarine
Période d'activité
Activité
EnlumineurVoir et modifier les données sur Wikidata
Maître
Lieu de travail
Œuvres principales

Le Maître de la Mazarine ou Maître des Heures Mazarine est un maître anonyme enlumineur actif à Paris dans le premier quart du XVe siècle. Il doit son nom au livre d'heures conservé à la bibliothèque Mazarine : les Heures Mazarine datées de 1415. C'est un artiste proche du style du Maître de Boucicaut avec lequel il a pendant longtemps été confondu.

Éléments biographiques et stylistiquesModifier

En 1996, François Avril propose de séparer de l'œuvre du Maître de Boucicaut un certain nombre d'enluminures dans lesquelles il décèle un style différent. À la différence de l'autre Maître anonyme, les miniatures du Maître de la Mazarine révèlent des personnages au corps plus gracile, des drapés moelleux, des visages porcelainés et une prédisposition pour des fonds d'or poinçonnés. Ce style est sans doute le fruit de l'influence d'un enlumineur italien, le Maître des Initiales de Bruxelles, style auquel le Maître de Boucicaut semble lui insensible. Il en reprend aussi l'habitude de cadres architecturés entourant la miniature centrale, ainsi que la création de petits médaillons autour de la grande miniature développant la scène principale. Ce dernier motif se retrouve aussi d'ailleurs chez le Maître de Bedford[1].

Son style se retrouve par ailleurs dans le dessin de vitraux conservés dans l'église Saint-Didier de Bruyères-le-Châtel, commandé vers 1420-1423 par la famille du chambellan du roi Jean des Bordes[2].

Manuscrits attribuésModifier

 
Odoric de Pordenone et le pape Jean XXII, Livre des merveilles, BNF Fr2810, f.97

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Elisabeth Taburet-Delahaye (dir.), Paris 1400 : Les arts sous Charles VI, Fayard/RMN, , 413 p. (ISBN 2213620229), p. 284 (Notice 175)
  • François Avril, Jean Richard, Marie-Thérèse Gousset et Marie-Hélène Tesnière, Marco Polo Faksimile - Das Buch der Wunder. Bibliothèque nationale, Paris, Ms. Français 2810. Faksimileverlag Luzern, 1996
  • (de) Gabriele Bartz, Der Boucicaut-Meister – ein unbekanntes Stundenbuch, Ramsen, Suisse, Heribert Tenschert, , 159 p.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier