MTN Group

MTN Group
logo de MTN Group

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Action Pink Sheets (MTNOF)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Everywhere you go
Siège social JohannesbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Activité Industrie des télécommunications et industrie de la téléphonie mobile (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Produits Global System for Mobile CommunicationsVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales MTN Nigeria (d), MTN Irancell (en), MTN Cameroun, MTN Côte d'Ivoire, MASCOM (en), MTN Syria (en), MTN Uganda (en), Lonestar Cell (en) et MTN Foundation (d)
Site web www.mtn.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d'affaires 10,2 Md€ (2016)

MTN Group (Mobile Telephone Networks) est une multinationale sud-africaine qui exerce dans les domaines des télécommunications. Elle a été fondée en 1994 et est présente dans 22 pays en Afrique et au Moyen-Orient[2].

C'est le premier opérateur télécom africain en termes de revenus et d’abonnés mobiles en 2016, pour 240 millions d’abonnés mobiles (soit un quart du parc africain et un tiers du parc subsaharien) et un chiffre d’affaires de 10,3 milliards d'euros[3].

Le Nigeria est son principal marché, avec 62 millions d’abonnés à fin 2016, soit 26 % de son parc mobile, suivi par l’Iran (48 millions d’abonnés) et l’Afrique du Sud (31 millions d’abonnés) ; il est présent également en Afrique de l’Ouest (Ghana,Côte d'Ivoire,Bénin), en Afrique Centrale (Cameroun) et en Afrique de l’est (Ouganda, Soudan). Du côté des services à valeur ajoutée, MTN mise sur son service de m-money, qui représente 7 % de ses revenus. MTN pourrait s’appuyer sur ces filiales pour renforcer sa présence sur le marché iranien, marché stratégique compte tenu de son potentiel et sur lequel il est leader via sa filiale MTN Irancell, détenue à 49 % par MTN[3].

Par ailleurs MTN détient 33 % du groupe Africa Internet Group (AIG), maison mère du site de vente en ligne Jumia[3].

FilialesModifier

 
Présence mondiale du groupe MTN en 2016.

Le groupe est présent dans les pays suivants en Afrique et au Moyen-Orient.

Pays Abonnés
(en millions)
Maison mère et Filiales
Afrique australe et orientale
  Afrique du Sud 29,077 MTN Group
  Botswana 1,794 Mascom Botswana
  Ouganda 11,524 MTN Uganda
  Rwanda 4,010 MTN Rwanda
  Soudan du Sud 1,084 MTN South Sudan
  Eswatini 0,923 MTN Swaziland
  Zambie 5,026 MTN Zambia
Afrique centrale et occidentale
  Bénin 3,989 MTN Bénin
  Cameroun 9,949 MTN Cameroun
  République du Congo 2,216 MTN Congo-Brazzaville
  Côte d'Ivoire 8,461 MTN Côte d'Ivoire
  Ghana 15,493 MTN Ghana
  Guinée 3,362 MTN Guinea Conakry
  Guinée-Bissau 0,689 MTN Guinea Bissau
  Liberia 1,300 Lonestar Liberia
  Nigeria 62,494 MTN Nigeria
Moyen-Orient et Afrique du Nord
  Afghanistan 6,503 MTN Afghanistan
  Iran 45,464 MTN Irancell
  Soudan 8,315 MTN Sudan
  Syrie 5,769 MTN Network Syria
  Yémen 5,255 MTN Yemen
Source: IT News Africa[4], MTN Financial Reporting 3Q2015[5]

Partenariat sportifModifier

Elle a sponsorisé la Ligue des Champions de football d'Afrique de 2004 à 2008. Elle sponsorise la MTN Elite 1 au Cameroun et sera un des principaux partenaires locaux pour la Coupe des confédérations 2009, MTN Ligue 1 2008 (Côte d'Ivoire) et la Coupe du monde de football de 2010[6]. Toujours en sport, l'entreprise a sponsorisé l'équipe cycliste MTN-Qhubeka jusqu'en 2016, année où Dimension Data est devenu sponsor principal de cette équipe. (Arnaud Douffi)

Notes et référencesModifier

  1. Knowledge Graph, (graphe de connaissances), consulté le  
  2. (en-US) « MTNOY Profile | MTN GROUP LTD Stock - Yahoo Finance », sur finance.yahoo.com (consulté le 27 novembre 2017)
  3. a b et c Sophie Lubrano, « DigiWorld Yearbook Afrique & Moyen-Orient », IDATE DigiWorld,‎ (lire en ligne)
  4. IT News Africa, MTN, 2014
  5. MTN, Financial Reporting
  6. - FIFA.com - MTN signs global deal as first African FIFA World Cup Sponsor until 2010

Liens externesModifier