Ouvrir le menu principal

Selandia
Image illustrative de l’article MS Selandia
Maquette du Selandia au Deutsches Technikmuseum de Berlin
Autres noms Norseman, puis Tornator
Type Cargo mixte
Histoire
Chantier naval Burmeister & Wain, Copenhague
Lancement 4 novembre 1911
Mise en service 22 février 1912
Statut Naufrage le 26 janvier 1942
Caractéristiques techniques
Longueur 112,8 m
Maître-bau 16,2 m
Port en lourd 6 800 tpl
Propulsion 2 Diesel 8 cylindres, 2 hélices
Puissance 2 × 1 250 ch
Vitesse 12 nœuds
Carrière
Affréteur East Asiatic Company
Pavillon Drapeau du Danemark Danemark

Le MS Selandia est un navire océanique mixte lancé en 1911 et qui est le premier bateau de ce type à être équipé de moteurs Diesel.

HistoriqueModifier

« Selandia » est la latinisation du nom danois (Sjælland) de l’île de Seeland. Le Selandia a été construit pour le compte de la compagnie East Asiatic Company (en) pour être mis en service sur la ligne entre la Scandinavie et Bangkok, en Thaïlande. Le bâtiment a été construit aux chantiers navals de Burmeister & Wain (en) à Copenhague, au Danemark, a été mis à l'eau le . Son voyage inaugural entre Copenhague à Bangkok, via Londres et Anvers, eut lieu le . Il est considéré comme étant le premier navire océanique à moteurs Diesel au monde, les navires de la génération précédente étant à vapeur et employaient le charbon comme combustible. Le MS[1]Le Selandia n'avait pas de cheminée, la fumée des moteurs s'échappait par le mât arrière.

 
MS Selandia à Bangkok

Il fut prouvé, en , que le premier navire océanique à moteur Diesel au monde était en réalité le navire hollandais Vulcanus, lancé deux ans avant le Selandia[2]. Mais le navire danois était certainement le navire à moteur Diesel le plus grand et le plus avancé au moment de son voyage inaugural en .

Construit pour le fret et le transport de passagers, le Selandia avait des cabines très spacieuses et luxueuses pour vingt passagers de première classe, de cabines simple couchette de « taille exceptionnelle », avec toilettes et salle de bain pour deux cabines.

Le Selandia est vendu au Panama en et rebaptisé Norseman, puis Tornator en .

Il est naufragé à la suite d'une erreur de manœuvrage sans faire de victimes à Omaezaki, au Japon le .

Notes et référencesModifier

  1. MS, abréviation de motor ship (bateau à moteur)
  2. (en) Douwe Stapersma, Vulcanus versus Selandia : The early history of the marine diesel engine (lire en ligne [PDF])

AnnexesModifier

DocumentaireModifier

  • Michael Schmidt-Olsen, «Selandia», le navire qui a changé le monde, Danemark, 2012, documentaire historique, 57 min, diffusion : Arte,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :