Métro d'Honolulu
(en) Honolulu Rail Transit
Image illustrative de l’article Métro d'Honolulu

Image illustrative de l’article Métro d'Honolulu
Construction du métro d'Honolulu en 2015.

Situation Drapeau des États-Unis Honolulu, Hawaï, États-Unis
Type Métro
Entrée en service Phase I : 30 juin 2023
Phase II : été 2025
Phase III : Mai 2031
Longueur du réseau 32 km
Lignes 4
Stations 21
Écartement des rails 1 435 mm
Propriétaire Honolulu Area Rapid Transit (HART)

Le métro d'Honolulu (en anglais : Honolulu Rail Transit) – ou Skyline – est un transport en commun en site propre desservant Honolulu, capitale de l'État d'Hawaï et les villes du sud d'Oahu. Après Sydney, c'est le second réseau de métro d'Océanie.

Il améliore la desserte de la première aire urbaine d'Hawaï. L'île d'Oahu où se trouve Honolulu ne comptait auparavant pas de voies ferrées. L'idée d'un système de transport ferroviaire existait depuis plus de 50 ans dans le débat politique hawaïen.

L'ouverture de la première phase a lieu le 30 juin 2023. La seconde phase est annoncée pour 2031, mais fait face à des problèmes de financement consécutifs à l'explosion des coûts du projet.

Les trains circulent quasi-intégralement en viaduc. En outre, les stations de la ligne sont équipées de portes palières.

Il s'agit d'un métro avec des trains entièrement automatiques du type AnsaldoBreda Driverless.

Histoire modifier

La longue histoire des premiers projets modifier

En 1966, le maire de l'époque Neal S. Blaisdell suggérait une ligne de chemin de fer comme solution pour atténuer les problèmes de circulation à Honolulu. Maire depuis 1969, Frank Fasi lança des études en 1977 pour un projet ferroviaire, nommé Honolulu Area Rapid Transit (HART). Le projet n'obtint aucun financement fédéral sous la mandature de la maire Eileen Anderson, élue en 1980. De nouveau maire en 1985 Frank Fasi relance le projet en 1986[1]. Un appel d'offres est publié en novembre 1990, les offres remises en mai 1991. Après de difficiles négociations le consortium Morrisson-Knudsen / AEG-Westinghouse est déclarée adjudicataire en octobre 1991[2]. Ce choix est contesté par la société Matra[3]. Le projet est abandonné par décision du conseil municipal de ne pas voter des impôts supplémentaires pour le projet en septembre 1992. Il sera relancé en 1993 mais finalement abandonné.

Jeremy Harris, qui devient maire en 1994, préconise, sans succès, un réseau de bus à haut niveau de service. La municipalité ne renonce toutefois pas à l'idée d'un transport de type métro[4]. Des démarches sont faites pour faire voter des taxes supplémentaires[5].

Son successeur en 2005, Mufi Hannemann, lance un projet de corridor de transit à grande capacité, quatrième tentative de construire un système de transport en commun fonctionnant en site propre. Une augmentation des taxes est votée[6]. Le contrat d'étude est confié à Parsons Brinckerhoff Quade & Douglas[7]. En novembre 2006, un rapport recommande la construction d'un système en site propre[8], ce qui permet à la municipalité de justifier son choix préalable de construction d'une ligne de chemin de fer[9]. Le 22 décembre 2006, le Conseil municipal vote le projet de 32 km en viaduc dont le coût est alors estimé à 4,6 milliards de US$[10]. La recherche de financement, les études d'impact sont lancées ainsi que l'appel à information (Request For Information) en 2007[11]. Une dizaine de sociétés offrant toute la palette des solutions techniques possibles signalent leur intérêt pour le projet en janvier 2008[12]. C'est une technologie sur fer classique qui est choisie par un panel d'experts en février 2008[13], ce qui n'empêche pas la discussion sur ce choix en conseil municipal. Le choix de la technologie fer est toutefois confirmé en avril[14]. Les opposant obtiennent 49 000 signatures contre le projet[15], mais les électeurs appelés à se prononcer sur le sujet lors des élections de novembre approuvent le projet par 51% des voix contre 46%[16].Les premières études d'impact sont publiées en octobre 2008[17]. Après quelques modifications, les études d'impact définitives seront publiées en juin 2010[18].

Un projet mené avec un financement difficile à finaliser modifier

 
Pose de la première pierre le 22 février 2011[19]

Un mémorandum du 10 juillet 2009 de l'Administration fédérale des transports urbains (FTA) déclare que le projet, alors estimé à 5,3 milliards de dollars, est financièrement viable, mais que le financement est à compléter[20]. L'inquiétude de la FTA grandit par la suite et menace d'autant plus la solidité financière du projet qu'il est prévu une subvention de 1,55 milliard de dollars venant des fonds fédéraux dans le plan de financement[21]. Finalement, en décembre 2010, la FTA approuve le plan de conception[22],[23]. Un accord est signé le 18 janvier 2011. Ce n'est toutefois qu'en novembre 2012 que la subvention est finalement définitivement accordée[24],[25].

Outre la subvention fédérale, le financement doit être assuré par le produit de la surtaxe de 0,5 % de la taxe d'accise générale payée par les touristes. Le solde est payé par tous les résidents et entreprises d'Hawaï via un supplément de 0,5 % de cette même taxe[26].

L'appel d'offres pour la première phase de construction de la voie, est publié en février 2009[27]. La société Kiewit Pacific est sélectionné en octobre 2009[28],[29]. La cérémonie de pose de la première pierre se déroule le 22 février 2011. L'appel d'offres pour un système (Core Systems) de métro automatique[30] est publié et trois sociétés y répondent en juillet 2009[31]. En mars 2011, c'est AnsaldoBreda qui est sélectionné pour le contrat système avec une offre à US$574 millions[32]. Les deux autres concurrents, Sumitomo[33], mais surtout Bombardier, vont contester cette attribution[34]. Néanmoins le contrat est signé avec Ansaldo le 29 novembre 2011[35]. Ce consortium obtiendra également le contrat d'exploitation et de maintenance du système pour 14 ans. En sous-traitance, Siemens obtient le contrat d'électrification de la ligne et LB Foster celui de fourniture des voies[36].

Plan du métro d'Honolulu
 
Section de ligne[37] Longueur Terminus Entrée en service Ref.
1 West Oahu-Farrington 11,1 km East Kapolei Pearl Highlands 30 juin 2023 [38],[39],[40]
[41],[42],[43]
2 Kamehameha Highway 6,3 km Pearl Highlands Aloha Stadium 30 juin 2023 [44],[45],[46]
3 Airport 8,2 km Aloha Stadium Middle Street 2031 (projeté) [47],[48],[49],[50]
4 City Center 6,6 km Middle Street Ala Moana Center 2031 (projeté) [47],[51]
Les sections d'extension suivantes ne sont pas financées et n'ont pas de date d'achèvement prévue :
extension West Kapolei West Kapolei East Kapolei non financé [52]
extension UH Mānoa Ala Moana Center
ou Iwilei
University of Hawaiʻi at Mānoa non financé [52],[53]
extension Waikīkī Ala Moana Center Liliʻuokalani Avenue non financé [52]
extension Salt Lake Aloha Stadium Middle Street non financé [52]

Construction et délais de la phase 1 modifier

 
Le viaduc au-dessus de l'autoroute de Kamehameha

Les études de conception des stations sont lancées en 2012[54]. La construction des fondations et des colonnes du viaduc commence en avril 2012[55]. Les travaux s'arrêtent toutefois en août, officiellement pour permettre des fouilles archéologiques, pour reprendre en septembre 2013[56]. En 2014, la fin de la construction de la phase 1, 10 km et 12 stations, est prévue pour 2017 et la signature de la construction de la phase 2 fin 2014. En réalité, le contrat de construction de la phase 2 ne sera concrétisé qu'en juillet 2016[57]. Les contrats de construction des stations sont passés en juillet 2015[58] et la cérémonie de pose de la première pierre de la première station se déroule en février 2016[59].

Les divers problèmes de financement du projet causent un ralentissement dans la construction des trois phases[60]. Dès 2017, l'estimation du coût du projet est de 9 ou 10 milliards de dollars, soit presque le double de l'estimation initiale[61]. Une estimation des coûts en novembre 2020 par la ville d'Honolulu actualise le montant à 11 milliards US$, comprenant les frais financiers, et la mise en service complète du réseau est repoussée à 2033[62],[63].

L'ouverture du premier tronçon entre Kapolei et Aloha Stadium a eu lieu le 30 juin 2023[64]. Des tests sans passagers ont précédé la mise en service entre le 20 et le 29 juin 2023[65].

Les équipements du métro modifier

Les systèmes électriques et mécaniques, y compris la signalisation et le matériel roulant, sont fournis par Ansaldo Joint-venture à Honolulu. Le contrat de 1,4 milliard de dollars couvre la conception, la construction, l'opération et la maintenance. Il comprend 574 millions de dollars pour la conception, la construction et la livraison de 80 voitures et le système de contrôle et de conduite des trains, les 830 millions de dollars restants couvrant les opérations et la maintenance sur une période initiale de 14 ans.

Ansaldo STS est responsable du contrôle des trains (désormais HITACHI STS), tandis que les rames seront fourni par AnsaldoBreda. Fonctionnement à une vitesse maximale de 80 km/h, les trains seront sans conducteur, bien que l'exploitant prévoit de déployer des opérateurs dans chaque train lors de la période de démarrage. Les trains seront alimentés en énergie de traction en 750 Vcc par troisième rail qui sera alimenté par environ 14 sous-stations électriques de redressement espacées d'environ 2,5 km le long de l'itinéraire.

La flotte de 20 rames de quatre voitures pourra accueillir jusqu'à 6 280 passagers par heure par direction les premières années de fonctionnement. Les premières voitures devaient arriver en 2014, les autres d'ici 2018. De fait les premiers trains n'arrivent qu'en mars 2016[66].

Le réseau actuel modifier

 

Dans la culture populaire modifier

Dans le film américain Godzilla (2014), le monstre MUTO attaque et détruit un métro fictif à Honolulu, le véritable système n'étant pas encore ouvert à l'époque[67],[68].

Notes et références modifier

  1. (en) « Honolulu metro plans revived », International Railway Journal,‎
  2. (en-US) « Honolulu Rail Bid », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Matra réfute le choix d'Honolulu en faveur d'AEG-Westinghouse », sur Les Echos, (consulté le ).
  4. (en) Mike Leidemann, « State, city proposes $2.6B rail transit system », sur the.honoluluadvertiser.com, (consulté le ).
  5. (en) « Committee OKs tax hike to pay for rail line », sur the.honoluluadvertiser.com, (consulté le ).
  6. (en) Crystal Kua, « Transit project to raise taxes », sur archives.starbulletin.com, (consulté le ).
  7. (en) Robbie Dingeman, « Transit analysis firm selected », sur the.honoluluadvertiser.com, (consulté le ).
  8. (en) « Alternatives Analysis Delivered To City Council; Fixed Rail Identified As Best Choice For Honolulu », sur honolulu.gov, (consulté le ).
  9. (en) Crystal Kua, « Transit vote vital, mayor says », sur archives.starbulletin.com, (consulté le ).
  10. (en) « Honolulu fixed rail »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur dkosopedia.com, (consulté le ).
  11. (en) « Honolulu contracts rail transit study for $86M », sur the.honoluluadvertiser.com, (consulté le ).
  12. (en) « Good Response to City's Transit Technology RFI », sur honolulu.gov, (consulté le ).
  13. (en) Laurie Au, « Panel picks steel transit system », sur archives.starbulletin.com, (consulté le ).
  14. (en) Sean Hao, « Council's back on track with steel-steel », sur the.honoluluadvertiser.com, (consulté le ).
  15. (en) Sean Hao, « Court puts anti-rail petition back on track for Honolulu ballot », sur the.honoluluadvertiser.com, (consulté le ).
  16. (en) Sean Hao, « Voters on Oahu say 'yes' to rail », sur the.honoluluadvertiser.com, (consulté le ).
  17. (en) « Executive Summary For Honolulu Rail Transit Draft Environmental Impact Statement To Be Online », sur honolulu.gov, (consulté le ).
  18. (en) « Federal Transit Administration approves EIS for Oahu's $5B rail project », sur bizjournals.com, (consulté le ).
  19. (en) « Hawaiian blessing marks start of Honolulu light rail project », sur Railway Gazette International, (consulté le ).
  20. (en) Sean Hao, « City's financing options for $5.3B Oahu rail system may be limited », sur the.honoluluadvertiser.com, (consulté le ).
  21. (en) Sean Hao, « Honolulu rail line may outpace funding », Honolulu Advertiser,‎ (lire en ligne)
  22. (en) « High Capacity Transit Corridor Project Honolulu », FTA projects,‎ (lire en ligne)
  23. (en) « Honolulu light rail prospects look positive », sur Railway Gazette International, (consulté le ).
  24. (en) « FTA Approves $1.55B in Federal Funding for Honolulu Rail Transit Project », sur honolulu.gov, (consulté le ).
  25. (en) « Federal government approve funding for rail project », sur hawaiinewsnow.com, (consulté le ).
  26. (en) « Honolulu Rail Transit: What is the Status ? », sur realhawaii.co, (consulté le ).
  27. (en) « Request For Proposal Part One To Be Issued For Construction Of First Segment Of Elevated Guideway For Honolulu Rail Transit », sur honolulu.gov, (consulté le ).
  28. (en) Sean Hao, « 1st Honolulu rail contract goes to Kiewit Pacific at $483M », sur the.honoluluadvertiser.com, (consulté le ).
  29. (en) « First contract awarded for Honolulu light rail », sur Railway Gazette International, (consulté le ).
  30. (en) Simon Zweighaft, « Driverless Light Metro for Honolulu », Proceedings of the World Urban Transit Conference,‎ , p. 268-274 (ISBN 978-981-08-6396-8)
  31. (en) Sean Hao, « 3 bidding for Oahu rail », sur the.honoluluadvertiser.com, (consulté le ).
  32. (en) « Ansaldo scoops Honolulu metro contract », sur Railway Gazette International, (consulté le ).
  33. (en-US) « Sumitomo won't appeal Honolulu rail decision », sur hawaiinewsnow.com, (consulté le ).
  34. « Bombardier part en guerre à Honolulu », sur La Presse, (consulté le ).
  35. (en) « HART signs Core Systems Contract with Ansaldo », Honolulu City News,‎ (lire en ligne)
  36. (en) « Honolulu metro track and electrification contracts awarded », sur Railway Gazette International, (consulté le ).
  37. (en) « Honolulu Rail Transit Project Overview » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation, (consulté le ).
  38. (en) « West Oahu-Farrington Highway Guideway Contract for Design-Build Construction Contract No. SC-DTS-1000137 » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation (consulté le ).
  39. (en) « West Oahu Station Group -FD Contract No. SC-HRT-1200116 » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation (consulté le ).
  40. (en) « West Oahu Stations Group Construction Contract » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation (consulté le ).
  41. (en) « Farrington Hwy Station Group Design Contract No. SC-HRT-11H0013 » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation (consulté le ).
  42. (en) « Farrington Highway Station Group Construction Contract » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation (consulté le ).
  43. (en) « Farrington Highway Station Group II » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation (consulté le ).
  44. (en) « Kamehemeha Highway Guideway Design Build Contract No. CT-HRT-11H00195 » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation (consulté le ).
  45. (en) « Kamehameha Highway Station Group Design Consultant Contract No. CT-HRT-130022 » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation (consulté le ).
  46. (en) « Kamehameha Highway Stations Group Construction Contract No. CT-HRT-1600152 » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation (consulté le ).
  47. a et b (en) « HART: Expect Honolulu's Full Rail Line To Be Done In 2031 » [archive du ], Honolulu City Beat, (consulté le ).
  48. (en) « Airport Segment Guideway and Utilities Contract No. SC-HRT-1200038 » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation (consulté le ).
  49. (en) « Airport Station Group Design Consultant Contract No. SC-HRT-1200038 » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation (consulté le ).
  50. (en) « Airport Guideway and Stations Design-Build Contract No. CT-HRT-1600385 » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation (consulté le ).
  51. (en) « City Center Section Utilities & Guideway Contract No. SC-HRT-1200149 » [archive du ], Honolulu Authority for Rapid Transportation (consulté le ).
  52. a b c et d (en) « 2: Alternatives Considered » [«  »], dans Honolulu High-Capacity Transit Corridor Project: Final Environmental Impact Statement/Section 4(f) Evaluation (rapport), Department of Transportation Services, City and county of Honolulu, , p. 2–48 (lire en ligne, consulté le ) [archive du ]
  53. (en) Honolulu Rail Transit Project: Final Supplemental Environmental Impact Statement/Section 4(f) Evaluation and Amended Record of Decision (rapport), Honolulu Authority for Rapid Transportation, (lire en ligne, consulté le ) [archive du ]
  54. (en) « AECOM wins Honolulu airport elevated metro design contract », sur Railway Gazette International, (consulté le ).
  55. (en) David Lustig, « Saying Aloha to a light metro », Metro Report International,‎ , p. 20-24
  56. (en) « Construction moves ahead in Honolulu », Metro Report International,‎
  57. (en) « First Honolulu metro phase 2 contract awarded », sur Railway Gazette International, (consulté le ).
  58. (en) « Honolulu awards metro stations contract », sur Railway Gazette International, (consulté le ).
  59. (en) « Honolulu breaks ground on first metro station », sur Railway Gazette International, (consulté le ).
  60. (en) Audit of the Honolulu Authority for Rapid Transportation: Report 1, , 47 p. (lire en ligne)
  61. (en) « The Estimated Cost Of Honolulu Rail Just Dropped By $1 Billion », sur Honolulu Civil Beat, (consulté le ).
  62. (en) « Costs continue to rise on Honolulu’s much-delayed metro project », sur International Railway Journal, (consulté le ).
  63. (en) « City Pushes Rail's Opening To 2033, Price Tag Soars To $11 Billion », sur Honolulu Civil Beat, (consulté le ).
  64. (en) HNN Staff, « Marking ‘historic’ milestone, grand opening of Honolulu’s Skyline is officially here », sur Hawaii News Now, (consulté le ).
  65. (en) Noelle Fujii-Oride, « How Rail Got to $12.45 Billion and 11 Years Late », sur Hawaï Business Magazine, .
  66. (en) « First Honolulu metro cars arrive », sur Railway Gazette International, (consulté le ).
  67. (en) « Good monster film ruined by humans », sur Honolulu Star-Advertiser, (consulté le ).
  68. (en) « Godzilla (2014) - Monorail Fight Scene (3/10) », sur YouTube (consulté le ).

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes modifier

Liens externes modifier