Métagénès

Le temple d'Artémis, gravure de Martin Heemskerck (1498 - 1574)
Roues de Métagénès, pour le transport de blocs de pierre

Métagénès (en grec ancien Μεταγένης / Metagénês) est un architecte et inventeur de Cnossos en Crète au VIe siècle av. J.-C.

Notice historiqueModifier

Il est, avec son père Chersiphron, un des architectes du début de la construction du Temple d'Artémis à Éphèse, également connu sous son nom grec d’Artémision, l’une des Sept merveilles du monde, achevée par Démétrios et Péonios[1].

Père et fils sont en outre reconnus pour leurs inventions servant à transporter les grandes pierres, dont la connaissance a été transmise par Vitruve. En 2016 est annoncée la première découverte de roues de Métagénès antiques, au large des Saintes-Maries-de-la-Mer[2].

Ils ont contribué à l'ingénierie civile pour cette construction qu'un vandale Érostrate incendie le qui détruit totalement le temple d'Artémis[3], voulant ainsi se rendre célèbre[4]. Avec Ictinos, il est également impliqué dans la construction du Télestérion d'Éleusis.

Métagénès et le temple d'ArtémisModifier

RéférencesModifier

  1. Vitruve corrigé et traduit par Claude Perrault, Les dix Livres d'architecture de Vitruve, Paris, (lire en ligne), chap. VI, p. 308
  2. Découverte rare aux Saintes-Maries-de-la-mer : des Roues de Métagénes
  3. Lucien de Samosate, « Sur la mort de Pérégrinus » (consulté le 23 octobre 2015), p. 22,
  4. Strabon, Géographie [détail des éditions] [lire en ligne] (XIV, 1, 22).