Mémorial national néo-zélandais de Longueval

Le Mémorial national néo-zélandais de Longueval est situé sur le territoire de la commune de Longueval dans le département de la Somme. Il commémore la participation de la division néo-zélandaise à la bataille de la Somme en 1916. Il se compose du cimetière militaire britannique Caterpillar et du monument à la division néo-zélandaise.

Mémorial national néo-zélandais de Longueval
Monument à la division néo-zélandaise
Monument à la division néo-zélandaise
Présentation
En mémoire de soldats néo-zélandais morts pendant la Première Guerre mondiale, sur le front de l'Ouest
Date de construction 1922
Type obélisque tronqué et mur du cimetière militaire
Protection Circuit du Souvenir
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie Picardie
Département Somme
Localité Longueval
Coordonnées 50° 01′ 34″ nord, 2° 48′ 15″ est
Géolocalisation sur la carte : Somme
(Voir situation sur carte : Somme)
Mémorial national néo-zélandais de Longueval
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Mémorial national néo-zélandais de Longueval
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Mémorial national néo-zélandais de Longueval

Historique modifier

Après avoir participé à l'expédition des Dardanelles, la division néo-zélandaise fut envoyée sur le front occidental où elle participa à la bataille de la Somme. Le , les soldats néo-zélandais participèrent à la première bataille de chars entre le village de Longueval et le bois des Fourcaux (High Wood) et prirent le village de Flers. Ils participèrent ensuite à la prise de la butte de Warlencourt (Pas-de-Calais).

Le Mémorial modifier

Le mémorial national néo-zélandais de Longueval a été érigé sur deux lieux distincts :

  • au nord du village, le monument à la division néo-zélandaise sur les lieux fixés comme objectif à atteindre par cette division lors de la bataille de la Somme. De cette position, elle partit à l'assaut du village de Flers, le . Lors de cette bataille furent utilisés pour la première fois des chars de combat, les « tanks »[1]. Le monument à la division néo-zélandaise est situé à l'écart du village de Longueval, au bout d'un chemin goudronné. De la forme d'un obélisque, il est situé à l'emplacement du point de départ de la division néo-zélandaise pour la prise de Flers. Sur ce monument très sobre, décoré, en haut et en bas, d'une couronne de fleurs sculptée, est gravée cette dédicace :
    « In Honour of
    The Men of the
    New Zeland
    First Battle
    Of the Somme
    1916 »

Sur les côtés, sont gravés le nom des batailles auxquelles les soldats néo-zélandais ont pris part.

  • à l'ouest du village, dans le cimetière Caterpilar Valley, le mur est construit en pierres venues de Portland (Northland), en Nouvelle-Zélande. Sur ce mur sont gravés les noms de 1 205 soldats néo-zélandais morts pendant la bataille de la Somme et qui n'ont pas de sépulture connue.

Le mémorial de Longueval est l'un des quatre mémoriaux néo-zélandais de la Grande Guerre situés en France et en Belgique. Il a été inauguré, en 1922, par le président du conseil législatif néo-zélandais, Francis Bell.

Chaque , une cérémonie se déroule, devant le mémorial, dans le cadre de l'ANZAC Day.

Galerie modifier

Cimetière militaire britannique Caterpillar (Caterpillar Valley Cemetery) modifier

Mémorial national néo-zélandais de Longueval
Caterpilar Valley Cemetery
Pays
Région
Département
Commune
Tombes
3 136
Mise en service
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
Localisation sur la carte des Hauts-de-France
Localisation sur la carte de la Somme

Histoire modifier

« Caterpillar Valley » est le nom donné par les Britanniques à la longue vallée bordant, à l'est, les hauteurs de Guillemont. Ce fut le lieu d'âpres combats pendant la bataille de la Somme, la position fut prise par les Britanniques dans la deuxième quinzaine du mois de . En , au cours de la bataille du Kaiser, l'armée allemande en reprit le contrôle jusqu'au lorsque les Gallois de la 38e division en firent la reconquête au cours de l'offensive des Cent-Jours. C'est à cette époque que fut édifié un petit cimetière qui fut agrandi après le où l'on transféra des tombes isolées du champ de bataille et de 31 cimetières des environs[2].

Caractéristiques modifier

Situé sur la route de Contalmaison, ce cimetière rassemble 5 569 sépultures de soldats du Commonwealth dont 5 229 britanniques, 214 néo-zélandais, 100 australiens, 18 sud-africains, 8 canadiens. C'est, par le nombre de personnes inhumées, le deuxième cimetière militaire britannique du département de la Somme.

Le mur est du cimetière, construit en pierre venues de Portland (Northland), en Nouvelle-Zélande, est un mémorial sur lequel sont gravés les noms de 1 205 soldats néo-zélandais morts pendant la bataille de la Somme et qui n'ont pas de sépulture connue. Parmi les tombes sur la rangée A 14, se trouvent des tombes maories[2].

En 2004, la dépouille d'un soldat néo-zélandais inconnu fut exhumé de ce cimetière militaire et transférée au mémorial national de la Guerre de Wellington, le de la même année[1].

Sépultures modifier

Pays Sépultures
  Royaume-Uni 5229
  Australie 100
  Canada 8
  Nouvelle-Zélande 214
  Afrique du Sud 18
Total 5569

Galerie modifier

Notes et références modifier

Notes modifier

Références modifier

  1. a et b « Mémorial néo-zélandais de Longueval et cimetière de Caterpillar Valley », sur somme14-18 (consulté le )
  2. a et b Alain Pouteau, « Caterpillar valley cemetery - Longueval », sur Picardie 14-18, (consulté le )

Liens internes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes modifier