Ouvrir le menu principal

Mémorial de l'opération Anthropoid
Le mémorial est probablement implanté là où se trouvait un virage en épingle, à l'endroit même où eut lieu l'attentat du 27 mai 1942. Depuis, l'ancienne intersection des avenues a été réaménagée avec des rampes d’accès.
Le mémorial est probablement implanté là où se trouvait un virage en épingle, à l'endroit même où eut lieu l'attentat du . Depuis, l'ancienne intersection des avenues a été réaménagée avec des rampes d’accès.
Présentation
En mémoire de Opération Anthropoid
Géographie
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Localité Prague
Coordonnées 50° 07′ 04″ nord, 14° 27′ 55″ est

Géolocalisation sur la carte : Prague

(Voir situation sur carte : Prague)
Mémorial de l'opération Anthropoid

Le mémorial de l'opération Anthropoid est un monument commémorant l'opération Anthropoid, c'est-à-dire l’un des attentats majeurs de la Seconde Guerre mondiale qui a eu lieu à Prague le . Cet attentat visait le « SS-Obergruppenführer[a] und General der Polizei » Reinhard Heydrich[b] et il a conduit une semaine plus tard à la mort de ce dernier. L'attentat a été organisé par les Britanniques et le gouvernement tchécoslovaque alors en exil au Royaume-Uni ; il a été exécuté par trois soldats tchécoslovaques parachutés dans les environs six mois plus tôt.

Sommaire

Situation géographiqueModifier

 
Partie supérieure du mémorial comportant trois statues, symbolisant les trois parachutistes tchécoslovaques qui ont directement participé à l'attentat.

Le monument est situé à Libeň, à Prague, sur les lieux mêmes de l'attentat.

Le monument a été commandé en 2008 et inauguré le , le jour du 67e anniversaire de l’attentat. L'heure de l'inauguration (10 h 35) a aussi été choisie comme étant celle où aurait précisément eu lieu l'attentat.

À toute proximité de ce monument, avant l'édification de celui-ci, des rues avaient déjà été rebaptisées du nom des trois parachutistes tchécoslovaques, directement acteurs de l’attentat :

  • le guetteur, le Tchèque Josef Valčík du groupe Silver A[c] ;
  • celui qui se met face au véhicule de Heydrich et braque son pistolet mitrailleur pour l’arrêter, le Slovaque Jozef Gabčík du groupe Anthropoid[c] ;
  • celui qui, en direction de l'arrière du véhicule, jette la bombe artisanale dont les effets se sont a posteriori révélés meurtriers : le Tchèque Jan Kubiš du groupe Anthropoid[c].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Équivalent en France de général de corps d'armée, mais ici il s'agit d'un grade dans la police.
  2. Heydrich était l’un des plus hauts responsables nazis ; au moment de sa mort, il était à la fois : Les années précédant sa mort, il a joué un rôle majeur dans l'organisation de la Shoah, l'extermination massive des Juifs d’Europe :
    • par la planification et le contrôle de l'activité des Einsatzgruppen de 1940 à 1942 ;
    • lors de la conférence de Wannsee qu'il a présidée le , quelques mois avant l'attentat.
  3. a b et c Un des noms de code donnés par les Britanniques aux groupes de soldats tchécoslovaques parachutés.

RéférencesModifier