Mélisse (prénom)

Mélisse et ses équivalents Mélissa, Mélyssa, Melissa et Mélitta sont des prénoms féminins.

Pour Melissa voir aussi Melissa#Prénom.

ÉtymologieModifier

Mélisse, nom de personne rare, vient du grec μέλισσα ou μελιττα : abeille. Mélisse, nom de plante, vient de μέλισσο-βοτος ou μέλισσο-φυλλον : mot à mot herbe ou feuille à abeille[1].

Origines du PrénomModifier

 
Les Mélisses et la chèvre Amalthée subvenant aux besoins de Zeus bébé pendant que les Corybantes font un vacarme pour couvrir ses cris. Jupiter parmi les Corybantes, Giuseppe Maria Crespi, vers 1730

Nom grecModifier

Dans la Mythologie grecque, Mélissa (parfois aussi appelée Adrasteia) est l'une des deux Mélisses, les filles de Mélissé, roi de Crète, inventeur de l'apiculture et chef des Corybantes[2], une confrérie vouée à Cybèle (ou Rhéa). Ce mythe est rapporté dans la Bibliothèque du Pseudo-Apollodore[3].

Lorsque Rhéa veut cacher Zeus, son nouveau-né, à Cronos, son mari qui dévore ses enfants, elle s'adresse aux Mélisses : Mélissa et Ida. Les Mélisses cachent Zeus dans une caverne sous le Mont Ida en Crète. Elles le nourrissent naturellement de miel (μέλι en grec) et du lait d'une chèvre, Amalthée[3]. Bien plus tard, lorsqu'il apprend ce qui s'est passé, Cronos transforme Mélissa en ver de terre mais Zeus reconnaissant la change à nouveau en une très jolie abeille, d'autres légendes font état de transformations similaires[4].

Les Mélisses sont comptées parmi les nymphes, déesses mineures protectrices de la nature aux allures de jolies jeunes femmes dans la mythologie.

Nom révolutionnaire françaisModifier

 
Fleur de mélisse officinale. La photo centrale montre le guide de nectar permettant aux abeilles de trouver plus rapidement le nectar ou le pollen.

Mélisse est un prénom révolutionnaire lié à l'herbe aromatique et mellifère, la mélisse, dont l'espèce la plus commune est Melissa officinalis. Mélisse était attribuée au sixième jour du mois de Prairial[5] , le dans notre calendrier.

Saints chrétiensModifier

Mélisse peut être interprétée comme le féminin de Mélitios (ou Mélèce)[6], saint romain (général martyr) mort en 218, fêté le [6], ou à saint Mélèce d'Antioche, évêque grec mort en 381, fêté le ou encore saint Mélèce le confesseur, moine grec mort en 1286, fêté le [7].

Étymologiquement Mélitios est à rapprocher du grec μελισσιος[8] : qui concerne le miel ou miellé.

FêteModifier

Mélisse est fêtée le [6].

RéférencesModifier

  1. Dictionnaire grec classique-français Bailly
  2. (en) « The Kouretes », sur Wayback machine (consulté le 27 juillet 2019)
  3. a et b (en) « Apollodorus, Library », sur Perseus digital library (consulté le 14 mars 2019)
  4. « The Routledge Handbook of Greek Mythology », sur Google books (consulté le 14 mars 2019)
  5. Fabre-d'Églantine, « Rapport fait à la Convention nationale », sur Google books, an ll (consulté le 14 mars 2019)
  6. a b et c « Saint Méletios », sur Nominis (consulté le 14 mars 2019)
  7. « Saint Mélèce le Confesseur », sur Nominis (consulté le 14 mars 2019)
  8. Bailly