Mégalopolis

bourg grec

Mégalopolis
(el) Μεγαλόπολη
Mégalopolis
Administration
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Périphérie Péloponnèse
District régional Arcadie
Dème Mégalopolis (dème)
Démographie
Population 5 114 hab. (2001[1])
Géographie
Coordonnées 37° 24′ 00″ nord, 22° 08′ 00″ est
Altitude 429 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grèce
Voir sur la carte administrative de Grèce
City locator 14.svg
Mégalopolis
Géolocalisation sur la carte : Grèce
Voir sur la carte topographique de Grèce
City locator 14.svg
Mégalopolis

Mégalopolis ou Megalópoli (« ἡ Μεγάλη πόλις », la grande ville, comme l'écrit Pausanias le Périégète, ou en grec moderne Μεγαλόπολη) est une ville de Grèce, dans le Péloponnèse, dans la vallée de l’Alphée, capitale du dème homonyme.

GéographieModifier

 
Dème de Mégalopolis à la suite de la réforme Kallikratis (2010)

La ville est située dans le district régional d'Arcadie. Les environs de la ville sont actuellement le site d'une exploitation de mine de lignite à ciel ouvert utilisée dans une centrale thermique. Cette exploitation est la cause d'une importante pollution de l'Alphée.

HistoireModifier

Elle fut fondée entre -371 et -368 avant notre ère par Épaminondas pour surveiller Sparte, et fut le siège de la ligue arcadienne. En -331, Agis III, roi de Sparte, fut tué lors de la première bataille de Mégalopolis, qui l’opposa à Antipater, un général d’Alexandre le Grand.

En -235, le tyran Lydiadas fit adhérer la cité à la Ligue achéenne, à laquelle elle donna plusieurs hommes politiques de premier plan, dont Philopœmène, Lycortas et Polybe. En -227, le roi Cléomène III de Sparte y défit la Ligue achéenne ; il la détruisit ensuite en -222, mais elle fut rebâtie.

Romaine, puis byzantine, Mégalopolis résista aux invasions gothiques du IVe siècle mais fut abandonnée à la suite des invasions slaves du VIIe siècle. Un village reparut ensuite sur le site à l'époque turque sous le nom de Sináno (Σινάνο) probablement dû à un timariote nommé Sinan. Au XIXe siècle, la bourgade qui a grandi entre-temps, retrouve son nom de Mégalopolis après la guerre d'indépendance grecque.

Archéologie Modifier

37° 24′ 38″ N, 22° 07′ 38″ E

Les vestiges de la ville antique, construite très rapidement, de -371 à -368, pour servir de capitale administrative à la Confédération arcadienne, se situent dans la vallée de l'Alphée, au nord de la ville moderne. Le théâtre antique (réputé le plus grand de la Grèce antique, avec 20 000 places) et les fondations du Thersilion (grande salle de réunion de l'« assemblée des Dix-Mille »), dominent la rive sud. Au nord du fleuve se situent le sanctuaire de Zeus Sôtèr et les vestiges de l'agora, avec le portique de Philippe, long de 156 m, ainsi que ceux du bouleutérion, du gymnase et des murs de la ville[2]:531.

Personnalités liées à la villeModifier

Notes et référencesModifier

  1. (el) (en) « Résultats du recensement de la population en 2001 », 793 ko [PDF]
  2. Robert Boulanger, Guide bleu, Hachette, Paris, édition 1967.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources antiquesModifier