Médina de Fès

Site du patrimoine culturel marocain

Médina de Fès *
Image illustrative de l’article Médina de Fès
Coordonnées 34° 03′ 40″ nord, 4° 58′ 40″ ouest
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Subdivision Fès
Type Culturel
Critères (ii) (v)
Superficie 280 ha
Numéro
d’identification
170
Zone géographique États arabes **
Année d’inscription 1981 (5e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification UNESCO

La médina de Fès est une médina marocaine, cœur historique de Fès, inscrite depuis 1981 au patrimoine mondial de l'Unesco[1].

La médina de Fès vue d'en haut

Fès el-Bali est le plus vieux quartier de Fès, fondé entre 789 et 808 par les Idrissides. En 1276, la médina est agrandie puisque les Mérinides fondent une ville nouvelle à part entière qui porte le nom de Fès el-Jedid, à l'ouest de Fès el-Bali.

GéographieModifier

La médina de Fès se déploie sur une cuvette fertile de la plaine du Saïss.

HistoireModifier

La médina de Fès est une composante de la ville de Fès qui est une cité Idrisside et première capitale du Maroc. C’est la plus ancienne des villes impériales et demeure la première ville islamique du Royaume.

Aux origines de cette médina, fut Fès El Bali (le vieux) fondé par les Idrissides (fin VIIIe, début IXe), qui se développa autour de deux noyaux de part et d’autre de l’Oued Fès.

Sur la rive gauche, s’installa Adouât al Quaraouiyine qui accueillit, au IXe siècle, les réfugiés de Kairouan, fuyant la dictature des Aghlabides, et sur la rive droite, Adouat Al Andalous, qui reçut les réfugiés andalous chassés à la même époque par les Omeyyades de Cordoue.

Structure socio-urbaineModifier

ArchitectureModifier

Enceinte fortifiéeModifier

Monuments religieuxModifier

La mosquée El Quaraouiyine

CultureModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier