Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Médiaterre

Médiaterre est un site d'informations mondiales francophone pour le développement durable, officiellement lancé en août 2002 depuis Johannesburg lors du sommet Mondial sur le Développement Durable (« Sommet de la Terre 2 »).

Reconnue à cette occasion par l’Organisation des Nations unies comme une « initiative partenariale remarquable » (Initiative de Type 2), Médiaterre a fait l'objet d'une réunion parallèle soutenue par la Francophonie et la France qui s'est déroulée sous la présidence de M. Adama Samassekou, président du comité préparatoire du sommet mondial sur la société de l'information de 2003.

Médiaterre est né de la volonté conjointe de M. Christian Brodhag, qui deviendra par la suite délégué interministériel au développement durable, et de M. El Habib Benessahraoui, directeur exécutif de l’institut de l'énergie et de l'environnement de la francophonie (IEPF), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Son objectif est de procurer à la communauté francophone un outil de diffusion de l’information pour le développement durable dans le but de lutter contre la double fracture numérique.

Son comité d’orientation international est composé d’experts et d’acteurs reconnus du développement durable. Le Centre international de ressources et d'innovation pour le développement durable (CIRIDD), et l'Institut de l'énergie et de l'environnement de la francophonie constituent le comité directeur de Médiaterre. Par ailleurs, le CIRIDD anime plusieurs sites du réseau.

Sommaire

Les objectifsModifier

  • Produire et diffuser de l’information sur le développement durable
200 millions de francophones sont potentiellement producteurs et bénéficiaires d’informations sur : des nouvelles publications ; de comptes-rendus de manifestations et négociations internationales ; d’annonces concernant des appels à projet ; des initiatives, actions et bonnes pratiques sur le développement durable. Les dépêches sont associées à des ressources complémentaires d’information (liens vers des sites Internet, documents officiels, formulaires d’inscription, communiqués…). Médiaterre vise également à fédérer et soutenir les communautés d’information existantes pour élargir l’espace mondial de diffusion et d’échanges d’information, en langue française, sur le développement durable.
  • Assurer la couverture médiatique des manifestations et événements majeurs du développement durable
  • Contribuer à la réduction de la fracture numérique Nord/Sud et au renforcement de capacités des acteurs du Sud
Par des actions de formation à la méthodologie de diffusion d’actualités et à l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC), Médiaterre participe au renforcement de capacités des partenaires gérant des centres de ressources, des rédacteurs et des modérateurs. Il permet aussi la promotion de la diversité culturelle sur la toile, en valorisant les contenus des pays du Sud, leurs connaissances traditionnelles, leurs réalités locales.
  • Concourir au renforcement de la présence du français sur Internet et à la diffusion des textes, en français, utilisés et produits lors des débats et événements internationaux
  • Permettre aux internautes de recevoir et de diffuser l’information issue de Médiaterre
Dans le processus d’édification du développement durable chacun est un utilisateur et un fournisseur d’information, au sens large (chapitre 40 de l’Agenda 21). Médiaterre permet à toute personne ou organisation de disposer d’une plateforme de diffusion de ses informations, véritable vitrine internationale des pratiques de développement durable. Il est ouvert à tous les acteurs du développement durable au sens large : organisations internationales, gouvernementales, collectivités locales, entreprises, ONG-associations, universités-centres de recherche, agriculteurs, jeunes, femmes…

Focus sur la conférence de CopenhagueModifier

À l'occasion de la Conférence de Copenhague de 2009 sur le climat, le site Médiaterre a relayé les principales publications nées de cette conférence :

  • Le glossaire du climat qui donne la définition des principaux termes utilisés dans les négociations sur le climat ou dans le domaine du développement durable, et éventuellement des commentaires qui permettent de préciser les thèmes en débat[1].
  • Le guide des négociateurs pour décideurs, pour mieux comprendre les principaux enjeux qui feront l'objet des discussions lors des rencontres des grandes conférences des Nations unies sur les changements climatiques[2].
  • Un numéro spécial de sa publication « Liaison Énergie-Francophonie » consacrée aux enjeux des changements climatiques[3].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier