Médaille des Nations unies

Le terme Médaille des Nations unies se réfère à l'une des nombreuses décorations internationales décernées par les Nations unies (Organisation des Nations unies ou ONU) pour les militaires de par le monde pour leurs participations à des opérations militaires internationales et des opérations conjointes de police telles que le maintien de la paix, l'action humanitaire et des secours en cas de catastrophe[1].

La Médaille des Nations unies est classée dans la plupart des forces armées et des forces de police comme une médaille de service, ce qui signifie qu'elle n'est pas délivrée pour un acte spécifique d'héroïsme ou méritoire, mais plutôt pour la participation générale à une vaste opération.

Différentes médaillesModifier

L'Organisation des Nations unies a décerné trois médailles différentes pour service rendu dans le cadre de ses missions de maintien de la paix :

Médaille des Nations unies de CoréeModifier

 
Médaille des Nations unies pour la Corée.

La première médaille des Nations unies qui a été créée est la Médaille du service des Nations unies, aussi connue comme la Médaille des Nations unies pour le service en Corée, qui a été décernée par l'Organisation des Nations unies à tous les pays qui ont contribué à aider la Corée du Sud pendant la guerre de Corée.

La Médaille est un médaillon circulaire de bronze. L'avers représente l'emblème de l'Organisation des Nations unies, une carte du monde formée par une projection équidistante azimutale centrée sur le pôle Nord. Sur l'envers est inscrit {(Citation|Pour le service de la défense des principes de la Charte des Nations unies)}.
Le ruban est une bande bleue alternée de blanc, couleurs officielles des Nations unies et le blanc étant la couleur principale de la Corée du Sud.

L'agrafe de campagne « Corée » et l'inscription à l'envers de la médaille sont, selon la nationalité du bénéficiaire, écrites en français, anglais, espagnol, danois, grec, italien, néerlandais, suédois, sanskrit ou turc.

Médaille de la Force d'urgence des Nations uniesModifier

 
Médaille de l'UNEF.

Cette médaille a été établie lors de la mission Force d'urgence des Nations unies (« FUNU » ou en anglais United Nations Emergency Force ou « UNEF ») décidée lors de la crise du canal de Suez et qui dura de 1956 à 1967.

La Médaille est un médaillon circulaire de bronze. L'avers représente l'emblème de l'Organisation des Nations unies. Sur l'envers est inscrit « IN THE SERVICE OF PEACE » (au service de la Paix).

Lors de l'opération « FUNU II » d' à à la suite de la guerre du Kippour, les membres de cette mission, après trois mois de service, reçoivent la médaille standard des Nations unies avec un ruban spécifique à cette mission.

Médaille des Nations uniesModifier

 
Médaille de l'UNTSO (ONUST).

La plus courante des médailles des Nations unies est la décoration standard de l'ONU connue simplement comme la Médaille des Nations unies.
La plupart des pays l'utilisent pour conférer cette récompense pour toute action dans laquelle un membre de son armée a participé à une activité conjointe de l'ONU.

Dans les cas où un membre du service a participé à plusieurs opérations de l'ONU, il est autorisé à porter l'étoile de service ou l'agrafe de campagne sur le ruban.

Depuis 1955, plus d'une quarantaine de médailles supplémentaires ont été créées par l'ONU et récompensent les participations à diverses actions des Nations unies dans le monde entier.
La Médaille du Siège des Nations unies est normalement délivré pour le service d'au moins 90 jours au siège de l'ONU à New York.

La Médaille est un médaillon circulaire de bronze. L'avers représente l'emblème de l'ONU. Sur l'envers est inscrit « IN THE SERVICE OF PEACE » (au service de la Paix).

Médailles des missions de maintien de la paixModifier

Année Ruban Mandat Lieu Temps requis de service
1948–   UNTSO Moyen-Orient 6 mois
1949–   UNMOGIP Inde, Pakistan 6 mois
1950–1955   Guerre de Corée Corée 30 jours
1958   UNOGIL Liban, Syrie 6 mois
1960–1964   ONUC Congo 3 mois
1962–1963   UNSF Nouvelle-Guinée et Indonésie 3 mois
1963–1964   UNYOM Yémen 2 mois
1964–   UNFICYP Chypre Au début 1 mois, après 3 mois
1965–1966   UNIPOM Inde, Pakistan 3 mois
1973–1979   UNEF II Égypte, Israël 3 mois
1974–   UNDOF Plateau du Golan 3 mois
1978–   UNIFIL Liban 6 mois
1988–1991   UNIIMOG Irak, Iran 3 mois
1989–1991   UNAVEM I Angola 3 mois
1989–1990   UNTAG Namibie 3 mois
1989–1992   ONUCA Amérique centrale 3 mois
1991–2003   UNIKOM Koweït, Irak 3 mois
1991–1995   UNAVEM II Angola 3 mois
1991–1995   ONUSAL Salvador 3 mois
1991–   MINURSO Sahara occidental 3 mois
1991–1992   UNAMIC Cambodge 3 mois
1992–1995   UNPROFOR Yougoslavie 3 mois
1992–1993   UNTAC Cambodge 3 mois
1992–1993   UNOSOM I Somalie 3 mois
1992–1994   ONUMOZ Mozambique 3 mois
1993–1995   UNOSOM II Somalie 3 mois
1993–1994   UNOMUR Rwanda, Ouganda 6 mois
1993–2009   UNOMIG Georgie 6 mois
1993–1997   UNOMIL Liberia 3 mois
1993–1996   UNMIH Haïti 3 mois
1993–1996   UNAMIR Rwanda 3 mois
1994–2000   UNMOT Tadjikistan 3 mois
1995–1997   UNAVEM III Angola 3 mois
1995–1996   UNCRO Croatie 3 mois
1995–1999   UNPREDEP Macédoine 3 mois
1995–2002   UNMIBH Bosnie-Herzégovine 3 mois
1995–1996   UNTAES Croatie 3 mois
1996–2002   UNMOP Croatie 3 mois
1997   MINUGUA Guatemala
1998   UNPSG Croatie
1998–2000   MINURCA République centrafricaine, Tchad
1998–1999   UNOMSIL Sierra Leone
1999–   UNMIK Kosovo
1999-2002   UNTAET Timor oriental
1999–2010   UNMONUC Congo
2000–2008   UNMEE Érythrée, Éthiopie
2002-2005   UNMISET Timor oriental
2003-   UNMIL Libéria 3 mois
2003-2004   MINUCI Côte d'Ivoire 3 mois
2004-   ONUCI Côte d'Ivoire 3 mois
2004-   MINUSTAH Haïti 6 mois
2004-2006   UNONUB Burundi 3 mois
2005-   UNMIS Soudan 3 mois
2006-   UNMIT Timor oriental
2007-   UNAMID Soudan/Darfour 3 mois
2007-2010   MINURCAT République centrafricaine, Tchad
2008-   UNAMID Darfour
2011-   UNISFA Abyei
2011-   UNMISS Soudan du Sud
2012   UNSMIS Syrie
2013–   MINUSMA Mali
1974–   Service au siège de New York 3 mois
1974–   Service spécial 3 mois

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « UN peacekeeping - Medals: background », Un.org, (consulté le 7 mai 2012).