Ouvrir le menu principal

Médaille Jones

distinction mathématique

La Médaille Jones est une distinction mathématique décernée par la Société royale de Nouvelle-Zélande tous les deux ans depuis 2010. Elle porte le nom de Sir Vaughan Jones, médaillé Fields en 1990. Elle vise à « récompenser des contributions en mathématiques pures ou appliquées ou en statistiques, par une personne ayant de substantielles connections avec la Nouvelle-Zélande »[1].

La médaille est accompagnée d'une somme de 5 000 NZ$ remise par l'Institut de Recherche Mathématique de NZ Inc.

LauréatsModifier

  • 2010 : John Butcher, pour son « exceptionnel travail d'une vie sur les méthodes numériques pour la résolution des équations différentielles et son rôle moteur dans le développement des sciences mathématiques en Nouvelle-Zélande ».
  • 2012 : Robert Goldblatt « pour ses recherches en logique modale et en théorie des catégories ».
  • 2014 : David Vere-Jones « pour ses travaux en statistiques, à la fois son travail novateur sur la prévision des tremblements de terre et sa contribution à l'enseignement des statistiques et des mathématiques en Nouvelle-Zélande ».
  • 2016 : Alastair Scott, « pour sa carrière en statistiques couvrant plus 50 ans où il a contribué à travers ses recherches originales sur l'échantillonnage et les biostatistiques, et à travers ses services à la profession profession statistique »[2].

La médailleModifier

La médaille est l'œuvre de la sculptrice néo-zélandaise Marian Fountain. L'avers montre un motif de nœud et des mains fermées tandis que l'envers exhibe trois lignes de 0 et de 1 (écritures binaires de trois nombres fondamentaux en mathématiques : la constante d'Euler e, pi et le nombre d'or)ainsi qu'une coquille de nautile (également liée au nombre d'or) et enfin des réseaux de cercles représentant la géométrie hyperbolique[3].

RéférencesModifier