Márta Grabócz

Musicologue, professeure d'université franco-hongroise

Márta Grabócz, née le à Budapest (Hongrie), est une musicologue franco-hongroise, professeure à l'université de Strasbourg[1] et membre senior de l’Institut universitaire de France[2].

Márta Grabócz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Père
Miklós Grabócz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Ordre national de la Légion d'honneur
Prix ​​Bence Szabolcs (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Márta Grabocz est la fille du compositeur hongrois Grabócz Miklós (hu) (1927-1974). Elle obtient son diplôme de musicologie à l’Académie de musique Franz-Liszt à Budapest en 1979.

Carrière universitaire en HongrieModifier

Márta Grabócz a fait ses études musicologiques à l’Académie F. Liszt de Budapest. Elle est chercheuse au département de l’Esthétique et de la musique du XXe siècle de l'Académie hongroise des sciences à Budapest de 1977 jusqu'en 1990.

Entre 1986 et 1989, elle est responsable (avec János Maróthy) de la création du premier studio de musique informatique en Hongrie. Ce studio fut destiné à la création, la recherche et la pédagogie ; après 1990 son équipement fut transféré à l’Académie de Musique Ferenc Liszt de Budapest[3].

Márta Grabócz est actuellement membre du Conseil consultatif externe de l'Institut de recherche en sciences humaines de l'Académie hongroise des sciences[4].

Carrière universitaire en FranceModifier

En 1985, elle soutient sa thèse de doctorat (spécialité « esthétique et sciences de l’art ») à Paris I, sous la direction de Michel Guiomar intitulée Influence du programme sur l’évolution des formes instrumentales. Morphologie des œuvres pour piano de F. Liszt.

Nommée à l'université Strasbourg II en 1991 (et enseignante en sémiotique musicale à l'université Paris-VIII en 1992-1995), elle a créé et dirigé entre 1997-2001 à Strasbourg la Jeune équipe « Méthodes nouvelles en musicologie » (JE 2114) et a dirigé l’équipe de recherche en arts "Approches contemporaines de la création et de la réflexion artistiques" (ACCRA, EA 3402) de l'université de Strasbourg entre 2002-2010[5].

Elle devient chercheuse associée à l'IDEAT, Unité mixte de recherche CNRS-université Panthéon-Sorbonne (2002-2009)[6].

Depuis 2011, elle est responsable de l’axe de recherche « Signification, sémiotique et narratologie musicales » du Labex GREAM [7].

Elle est également auteure sur l'Encyclopædia Universalis (cf entrée sur Franz Liszt)[8].

DistinctionsModifier

Travaux scientifiquesModifier

Márta Grabócz a publié plusieurs ouvrages individuels et collectifs dans les domaines de la signification musicale, de la sémiotique musicale, de la narratologie musicale et de la musique contemporaine.[5],[11],[12]. Ses travaux sur la musique contemporaine portent sur les œuvres de compositeurs du XIXe, XXe et XXIe siècles (Franz Liszt, Béla Bartók, György Kurtág, Péter Eötvös, François-Bernard Mâche, Kaija Saariaho, Philippe Manoury, Pascal Dusapin, Jean-Claude Risset, etc.). Jusqu'en 2020, elle avait publié 166 articles (chapitres d’ouvrages collectifs, d’actes de colloques internationaux ou articles dans des revues nationales et internationales en différentes langues – français, hongrois, anglais, allemand, espagnol –, a participé à 55 congrès et colloques internationaux (dont 14 "key-note lectures") ; (co-) organisé 66 congrès, colloques, sessions, journées d’études ou conférences invitées[3].

Publications (sélection)Modifier

Ouvrages en tant qu’auteurModifier

  • Morphologie des œuvres pour piano de F. Liszt. Influence du programme sur l’évolution des formes instrumentales, MTA Zenetudományi Intézet [Institut de Musicologie de l’Académie des Sciences de Hongrie], Budapest, Hongrie, 1986. 2e édition complétée : Ed. Kimé, 1996, 214 pages. (+ préface, introduction et index)[13].
  • Zene és narrativitàs [Musique et narrativité], Editions Jelenkor, 2004, 250 pages.
  • Musique, narrativité, signification, L’Harmattan, 2009, 380 pages. (ISBN 9782296093874)
  • Entre naturalisme sonore et synthèse en temps réel. Images et expression dans la musique contemporaine, EAC, 2013, 285 pages. (ISBN 978-2-8130-0122-1) (notice BnF no FRBNF43734604)

Ouvrages en tant que directrice de publicationModifier

  • Les Modèles dans l’art. Musique, peinture, cinéma, Presses Universitaires de Strasbourg, 1997, 228 pages.
  • Méthodes nouvelles, musiques nouvelles. Musicologie et création, Presses Universitaires de Strasbourg, 1999, 320 pages.
  • Sens et signification en musique, Hermann, 2007, 300 pages.
  • Gestes, fragments, timbres. La musique de György Kurtág, codirection avec Jean-Paul Olive, L’Harmattan, 2009.
  • Les Opéras de Peter Eötvös entre Orient et Occident, EAC, 2012.
  • Des temporalités multiples aux bruissements du silence. Daniel Charles in memoriam, codirection avec G. Mathon, Hermann, 2013, 447 pages avec CD.
  • Tanulmànykötet Ujfalussy József emlékére, [Festschrift à la mémoire de József Ujfalussy], codirection avec Melinda Berlász, L’Harmattan Budapest, 2014, 570 pages.
  • Les grands topoï du XIXe siècle et la musique de F. Liszt, Hermann, 2018, 430 pages. (ISBN 9782705693541) (notice BnF no FRBNF45499872)[14],[15].
  • François-Bernard Mâche : Le compositeur et le savant face à l’univers sonore, codirection avec G. Mathon, 2018, Hermann, 430 pages avec DVD.
  • Modèles naturels et scénarios imaginaires dans les œuvres de P. Eötvös, F.-B. Mâche et J.-C. Risset, actes des journées du colloque au CDMC, à paraitre en 2020.
  • Narratologie musicale. Topiques, théories, et stratégies analytiques, Hermann, à paraître en 2020, 380 pages.

Ouvrages en tant que directrice de collectionModifier

Márta Grabócz a initié et dirige une collection d’écrits de compositeurs contemporains.

Direction de numéros de revuesModifier

  • New Musicology. Critical perspectives, Filigrane, n°11, Sampzon, Delatour France, 2010 (Codirection avec Makis Solomos) [42256241 : Notice bibliographique liée dans le catalogue BnF]
  • Analyse Musicale, N°65, numéro spécial 200e Anniversaire de F. Liszt, septembre 2011.

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. « Marta Grabocz : biographie, actualités et musique à écouter », sur France Musique (consulté le 17 mars 2020).
  2. « Les membres - Institut Universitaire de France », sur Institut Universitaire de France (consulté le 16 avril 2020).
  3. a et b « Curriculum vitæ - Marta Grabocz », sur martagrabocz.com (consulté le 16 avril 2020).
  4. (hu) « A Francia Köztársaság Becsületrendjét kapta Grabócz Márta zenetörténész », sur Papageno,
  5. a et b « Marta Grabocz - Approches contemporaines de la création et de la réflexion artistiques - ACCRA - Université de Strasbourg », sur accra-recherche.unistra.fr (consulté le 17 mars 2020).
  6. « Márta Grabócz », sur data.bnf.fr (consulté le 17 mars 2020).
  7. « Signification, sémiotique et narratologie musicales - Groupe de recherches expérimentales sur l'acte musical - GREAM - Université de Strasbourg » (consulté le 16 avril 2020).
  8. https://www.universalis.fr/auteurs/marta-grabocz/.
  9. Journal électronique interne de l'Université de Strasbourg, n°43, 20/05/2011 (lire en ligne)
  10. Décret du 30 décembre 2017 portant promotion et nomination (lire en ligne)
  11. Francesco Spampinato, « Márta GRABÓCZ, Musique, narrativité, signification, Préface de Charles ROSEN, L’Harmattan, Collection « Arts et Sciences de l’art », 2009, 380 pages », Actes Sémiotiques, vol. 114,‎ , p. XX–XX (ISSN 2270-4957, lire en ligne, consulté le 20 mars 2020).
  12. Société d'histoire littéraire de la France Auteur du texte, « Revue d'histoire littéraire de la France », sur Gallica, (consulté le 26 mars 2020).
  13. Bibliothèque nationale (France) Auteur du texte, « Bibliographie nationale française. Livres : notices établies par la Bibliothèque nationale à partir des documents déposés auprès du Service du dépôt légal : bibliographie créée par décret impérial du 14 octobre 1811 / [dir. publ. P.-A. Berend] », sur Gallica, (consulté le 26 mars 2020)
  14. « Les grands topoï du XIXe siècle et la musique de Franz Liszt - Groupe de recherches expérimentales sur l'acte musical - GREAM - Université de Strasbourg », sur gream.unistra.fr (consulté le 17 mars 2020).
  15. (en-US) Elvire James, « Livre, compte rendu critique. Les grands topoï du XIXe siècle et la musique de Liszt (sous la direction de Marta GRABOCZ – éditions Hermann) | Classique News » (consulté le 17 mars 2020).