Ouvrir le menu principal

Lys (département)

ancien département français (1795-1814)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lys (homonymie).
Département de la Lys
(nl) Departement Leie

1795-1814

Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de la région indiquant sa division en départements
Informations générales
Statut Ancien département français de la Première République et du Premier Empire
Chef-lieu Bruges
Histoire et événements
Annexion des Pays-Bas autrichiens et création du département
Traité de Paris : suppression du département
Préfets
(1er) 1800-1803 Justin de Viry
(Der) 1811-1814 Jean François Soult

Entités précédentes :

La Lys est un ancien département français dont le chef-lieu était Bruges. Il tirait son nom de la rivière Lys.

Le département fut créé le sur des territoires des Pays-Bas autrichiens conquis par la France[1]. Le territoire de l'ancien département de la Lys est situé en Belgique et correspond au territoire de la province de Flandre-Occidentale (West-Vlaanderen) dans la Région flamande.

La Lys était découpée en quatre arrondissements : Bruges, Courtrai, Furnes et Ypres[2].

Le numéro du département était le 91[réf. nécessaire].

Sommaire

Liste des préfetsModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Charles Oudiette, Dictionnaire géographique et topographique des treize départemens qui composaient les Pays-Bas autrichiens, Pays de Liège et de Stavelot, […], part.1 : Description des neuf départements de la ci-devant Belgique, Paris : impr. Cramer, an XII [1]
  • Annuaire du département de la Lys, Bruges, J. Bogaert et Fils, (lire en ligne)

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglemens et avis du Conseil d'état, t. 8, Paris, (lire en ligne), p. 300
  2. Jean-Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglemens et avis du Conseil d'état, t. 13, Paris, (lire en ligne), p. 205