Lynn Frazier

politicien américain

Lynn Joseph Frazier () est un homme politique du Dakota du NordSénateur des États-Unis de 1923 à 1941. il est aussi le douzième gouverneur du Dakota du Nord, élu  en 1917, avant d'être révoqué en 1921. Il est ainsi le premier gouverneur de l'histoire du pays à avoir été révoqué par une recall election. Cette procédure a toutefois eu lieu une nouvelle fois avec succès en 2003, dans le cadre du mandat de Gray Davis, gouverneur de Californie.

Lynn Frazier
Image dans Infobox.
Fonctions
Sénateur
76e Congrès des États-Unis (en)
North Dakota Class 1 senate seat (d)
-
William Langer (en)
Sénateur
75e Congrès des États-Unis (en)
North Dakota Class 1 senate seat (d)
-
Sénateur
74e Congrès des États-Unis (en)
North Dakota Class 1 senate seat (d)
-
Sénateur
73e Congrès des États-Unis (en)
North Dakota Class 1 senate seat (d)
-
Sénateur
72e Congrès des États-Unis (en)
North Dakota Class 1 senate seat (d)
-
Sénateur
71e Congrès des États-Unis (en)
North Dakota Class 1 senate seat (d)
-
Sénateur
70e Congrès des États-Unis (en)
North Dakota Class 1 senate seat (d)
-
Sénateur
69e Congrès des États-Unis (en)
North Dakota Class 1 senate seat (d)
-
Sénateur
68e Congrès des États-Unis (en)
North Dakota Class 1 senate seat (d)
-
Porter J. McCumber (en)
Gouverneur du Dakota du Nord
-
L. B. Hanna (en)
Ragnvald A. Nestos (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Riverdale (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université du Dakota du Nord
Grafton High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Parti politique

BiographieModifier

Lynn Frazier est né à Medford, dans le Minnesota, le . Sa famille déménage dans le Dakota du Nord quand il a six ans. Avant sa carrière dans la politique, Frazier est agriculteur et instituteur[1]. Il fait sa scolarité au lycée de Grafton, dont il sort en 1892, et à l'école normale de Mayville, dont il est diplômé en 1895. Il obtient son bachelor's degree à l'université du Dakota du Nord, dont il est diplômé avec les honneurs en 1902. Il a été deux fois marié : à Lottie J. Stafford, avec qui il a cinq enfants, du jusqu'à sa mort le [2], puis à Catherine Paulson, une veuve qu'il épouse en 1937.

CarrièreModifier

Après avoir été candidat de la primaire républicaine comme candidat de la Ligue non partisane, Frazier est élu gouverneur en 1916, avec 79 % des voix. Il jouit d'une importante popularité, et met en œuvre plusieurs réformes, telles que la création de la Banque du Dakota du Nord et la North Dakota Mill and Elevator, laquelle sera mise en service en 1922. Il est réélu à deux reprises, en 1918 et 1920, mais une dépression économique touche le secteur agricole au cours de son troisième mandat, ce qui déclenche une campagne locale appelant à sa révocation (dans ce qu'on appelle une recall election). Ce mouvement d'opposition se concrétise, et, en 1921, Lynn Frazier devient le premier gouverneur de l'histoire des États-Unis à être révoqué avec succès de son poste[3]. Ragnvald A. Nestos, membre de l'Independent Voters Association, est élu à sa place.

Après sa révocation, Frazier est élu en 1922 au Sénat des États-Unis, encore une fois en tant que candidat de la Ligne non partisane, sur le ticket républicain. Il a tenu ce poste jusqu'en 1940, perdant la primaire républicaine, face à William Langer.

Au cours de la grève nationale des ouvriers du charbon, Lynn Frazier, alors gouverneur, a eu une approche particulière pour juguler le mouvement de grève. Il a décrété la loi martiale, a repris les mines avec des contrats passés avec l'United Mine Workers of America, et les a mises en exploitation avec l'union[4].

Il a fait l'objet, en 1984, d'un documentaire de la télévision publique du Nebraska, intitulé Plowing up a Storm.

DécèsModifier

Frazier est décédé à Riverdale, dans le Maryland, le , à l'âge de 72 ans. Il est enterré dans le cimetière de Hoople, dans le Dakota du Nord.

RéférencesModifier

  1. « Lynn Frazier », National Governors Association (consulté le )
  2. « Lynn J. Frazier Papers », North Dakota State University,‎ (lire en ligne)
  3. « Lynn Frazier », Soylent Communications (consulté le )
  4. Perlman, Selig and Philip Taft. History of Labor in the United States, 1896–1932. Volume IV Labor Movements. MacMillan: NY, 1935. p. 525; and Jeremy Brecher. Strike. South End Press: Boston. 1999. pp. 150–151.

Liens externesModifier