Ouvrir le menu principal

Lycée professionnel

type d'établissement scolaire en France
(Redirigé depuis Lycées professionnels)
Le lycée professionnel Victor-Laloux à Tours, dans le quartier Grandmont.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LP.

En France, le lycée professionnel (LP) est un établissement d'enseignement professionnel qui offre un enseignement professionnel en relation avec les métiers des entreprises, afin d'acquérir des compétences, des connaissances et des savoir-faire dans un domaine professionnel et dans les enseignements généraux. Son objectif est de former des citoyens éclairés et des professionnels capables de s’adapter à l’évolution des métiers[1].

PrésentationModifier

Les lycées professionnels ont été créés en 1985 pour faire suite aux lycées d'enseignement professionnels (LEP).

Certains lycées professionnels sont appelés « lycées des métiers » à la suite de la réforme Mélenchon de 2000. Le lycée des métiers est un établissement dont l’identité est dressée autour d’un ensemble homogène de métiers d’un même secteur professionnel (métiers de la vente, de l’hôtellerie, de l’automobile ...), de métiers semblables (habillement, industrie textile, art textile et mode ...) ou complémentaires (métiers de la mer). Il présente la particularité de proposer des formations à des publics aux statuts différents : élèves (formation initiale), apprentis (formation par alternance) ou stagiaires (formation continue).

Les diplômes se préparent en deux ou trois années selon les cas :

  1. Seconde professionnelle pour le Bac professionnel (BAC) ou première année de certificat d'aptitude professionnelle (CAP)[pas clair]
  2. Première Bac professionnel pour le B.E.P. (brevet d'études professionnelles) ou deuxième année CAP
  3. Terminale Bac professionnel
  4. Brevet de Technicien Supérieur (2 ans), ou Mention complémentaire (1 an).

Les enseignants des LP appartiennent très majoritairement au corps des Professeurs de lycée professionnel (PLP). Les professeurs certifiés de documentation (documentalistes), et les professeurs d'EPS peuvent statutairement y être affectés. Il y a parfois également des professeurs certifiés en particulier de disciplines techniques et exceptionnellement quelques professeurs agrégés.

Les LP sont dirigés par un proviseur parfois assisté d'un proviseur-adjoint et d'un Directeur Déléguées aux Formations Professionnelles et Technologiques (ex chef de travaux), chargé de gérer les enseignement professionnels et les stages en entreprise.

En Certificat d'aptitude professionnelle ainsi qu'en baccalauréat professionnel, il est prodigué des enseignements généraux : Français, Maths, Histoire-géographie-éducation civique et morale, LV1 et LV2 (pour les bacs professionnels du secteur dit des "services") : Anglais, Espagnol, Allemand, Italien, Portugais ..., Sciences physiques (pour les bacs professionnels du secteur dit de la "production"). Il y aussi des cours d''économie droit ou d'économie gestion uniquement pour les baccalauréats professionnels. En outre, les enseignements professionnels varient d'un diplôme à l'autre suivant leur spécificité.

Après un bac professionnel, les élèves peuvent s'inscrire en B.T.S. ou suivre une année de "mention complémentaire" relative à leur formation lycéenne.

Le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) souligne qu'en France « les probabilités d’intégrer les filières de l’enseignement professionnel plutôt que [celles de] l’enseignement général restent très dépendantes de l’origine sociale et du niveau de formation des parents ». Ainsi, l'enseignement professionnel des lycées n’attire « qu’à peine plus d’un enfant de cadres et d’enseignants sur dix, soit 3,4 fois moins que ceux des employés, 5 fois moins que ceux des ouvriers qualifiés et 5,5 fois moins que ceux issus de familles d’ouvriers non qualifiés et d’inactifs »[2].

HistoireModifier

  • En 1919 : création du CAP (loi Astier)[3].
  • En 1965 : création du BEP (Brevet d'Enseignement Professionnel)
  • En 1976 : les CET (Collèges d'Enseignement Technique) deviennent les Lycées d'Enseignement Professionnel (LEP)
  • En 1985: création du Baccalauréat Professionnel
  • En 1986 : le Lycée d'Enseignement Professionnel devient le Lycée Professionnel (LP), les classes de 4e et de 3e sont réintégrées au collège.
  • En 2019, la réforme prévue par le projet de loi pour une école de la confiance inclut des modifications importantes des programmes du lycée professionnel[1].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • « Le projet pluridisciplinaire à caractère professionnel », Bulletin Officiel du ministère de l'Education Nationale et du ministère de la Recherche, no 25,‎ (lire en ligne)
  • Aziz Jellab, Sociologie du lycée professionnel : L'expérience des élèves et des enseignants dans une institution en mutation, Presses Universitaires du Mirail,
  • Ugo Palheta, La domination scolaire. Sociologie de l'enseignement professionnel et de son public, Presses universitaires de France,

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b « Bulletin officiel spécial n°5 du 11 avril 2019 » (consulté le 4 juillet 2019)
  2. Jean-Michel Dumay, « Les lycées professionnels, parent pauvre de l’éducation », sur Le Monde diplomatique,
  3. Aziz Jellab, Sociologie du lycée professionnel: l'expérience des élèves et des enseignants dans une institution en mutation, Paris, Presses Univ. du Mirail, (ISBN 2810700192 et 9782810700196, lire en ligne), p. 39

Aziz Jellab, Enseigner et étudier en lycée professionnel. Eclairage sociologique pour une pédagogie réussie, Paris, L'Harmattan, 2017.