Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LFT.

Lycée français de Tananarive
Lycée français de Tananarive
Généralités
Création 1972
Pays Drapeau de Madagascar Madagascar
Académie Orléans-Tours, La Réunion
Coordonnées 18° 52′ 34″ sud, 47° 33′ 40″ est
Adresse Ambatobe - BP 4019
101 Antananarivo
Site internet http://www.egd.mg/
Cadre éducatif
Réseau AEFE
Type Établissement en gestion directe
Proviseur Jamil Maleyran
Population scolaire ~ 1650
Niveau 6e à bac
Formation Brevet, bac (ES, L, S, STMG, Pro gestion-administration)
Langues étudiées anglais, allemand, chinois (mandarin), espagnol, malgache, latin, grec ancien
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Madagascar

(Voir situation sur carte : Madagascar)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Antananarivo

(Voir situation sur carte : Antananarivo)
Point carte.svg

Le lycée français de Tananarive (LFT), fondé en 1972, est un établissement d'enseignement français situé dans la capitale de Madagascar[1]. Il constitue depuis 1990 (création de l'AEFE) un établissement en gestion directe (EGD) de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger.

CaractéristiquesModifier

Le LFT offre toutes les classes de collège et lycée[2] et quatre écoles primaires françaises (EPF)[3] lui sont rattachées :

  • école A (EPFA), située dans le quartier d'Ampefiloha au centre de la ville, sur un terrain de 3 600 m2 propriété de l’État malgache, mise gratuitement à la disposition de la France par application des accords de coopération entre les deux pays. Elle compte 381 élèves de la petite section de maternelle au CM2 .
  • école B (EPFB), située dans le quartier d'Ampandrianomby, avec 463 élèves de la moyenne section de maternelle (MS) au CM2.
  • école C (EPFC) à Ambohibao, la plus éloignée du lycée français de Tananarive qui scolarise 247 élèves, de la petite section de maternelle (PS) au CM2.
  • école D (EPFD), dans le quartier d'Ivandry, la plus proche du lycée français. 307 élèves sont scolarisés dans 12 classes dont 3 classes de maternelles.

Le lycée offre aux collégiens et lycéens venus d'autres régions de l'Île un internat de 250 places rénové en 2013[4] et un restaurant scolaire ouvert aux pensionnaires et aux demi-pensionnaires. Les équipements sportifs comportent notamment une piscine de 25 m de long, un stade de football, une piste d'athlétisme de 400 m et un mur d'escalade.

Il compte sur son site principal (second degré) 60 classes (moitié niveau collège, moitié niveau lycée), soit environ 1 670 élèves sur un terrain de quelque 70 000 m2 appartenant à l'État français.

Les filières proposées en second cycle sont littéraire (L), scientifique (S), économique et sociale (ES), Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) et une filière professionnelle (spécialité gestion et administration). Le lycée dispose d'une section européenne et prépare l'option internationale du baccalauréat.

Établissement mutualisateurModifier

Le lycée français de Tananarive a un rôle régional de mutualisation pour l'AEFE, notamment en ce qui concerne la formation continue des personnels enseignants (premier[5] et second degré), personnels administratifs, techniques et de service[6].

HistoriqueModifier

Le LFT a commencé à fonctionner le 17 novembre 1972 au matin. C’était alors le premier lycée français post-colonial d’Afrique (hors Maghreb), créé sur le modèle de ceux de Rome ou de Washington par Jacques Degui, qui restera proviseur jusqu’en 1977. Il est d'abord installé dans l'ancien petit séminaire catholique d’Ambatoroka. En 1998, il change de site pour s'installer dans le quartier d'Ambatobe[7].

Les chefs d'établissementsModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier