Ouvrir le menu principal

Lycée Saint-Charles (Marseille)

lycée français situé à Marseille
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lycée Saint-Charles.

Le lycée Saint-Charles est un lycée général et technologique public, fondé en 1856 et situé en centre-ville, dans le 1er arrondissement de Marseille, au sud des voies de la Gare Saint-Charles à cheval entre l'ancienne colline Saint-Charles et le plateau Longchamp.

Un certain nombre de personnalités y ont étudié ou enseigné. Georges Pompidou y a enseigné les lettres au début de sa carrière, Édouard Daladier y enseigna l'histoire-géographie. Aussi, Marcel Pagnol y fut répétiteur d'anglais et plus récemment, Jean Peyrelevade, Alain Erlande-Brandenburg, Marcel Roncayolo et Élie Kakou y ont été élèves.

Il s'agit aussi d'un lycée qui contient plusieurs sections internationales, telles que l'OIB, une section Bachibac et la seule section Abibac de Marseille.

Quatre élèves du lycée sont élus au conseil académique de la vie lycéenne, pour une durée de deux ans, dont une élève également au conseil national de la vie lycéenne.

En 1998, une brève scène du film Taxi y est tournée pour imiter la sortie d'un commissariat[1]. Également, l'intérieur de la cantine du lycée a été réaménagé pour servir de décors à l'intérieur du commissariat tout au long du film.

Sommaire

HistoireModifier

En 1856, la congrégation des Frères de la doctrine chrétienne coordonnent la construction d’un nouvel établissement. En 1860, le pensionnat Sainte Marie est ouvert et reçoit ses premiers élèves. L'actuel bâtiment général avait ses deux derniers étages utilisés pour l'internat avec environs 500 lits.

À la fin de l’année 1860, on inaugure la chapelle, détruite en 1956. On comptait au pensionnat surtout des fils de marins et boursiers « cochinchinois », originaires d’une colonie vietnamienne longtemps fidèle à Saint Charles. En 1905, la loi de séparation des Églises et de l'État provoque l'expulsion des Frères.

Le lycée Thiers se trouvant dans l'incapacité de faire face à son succès dans les années 1900, crée deux annexes au lycée : l'annexe Périer, qui deviendra plus tard le lycée Périer, et l'annexe Saint-Charles, qui devient en 1929 indépendant.

L'Amicale des anciens élèves du Lycée Saint Charles a été fondée en 1947 et n'existe plus (2015).

En 1998, une brève scène du film Taxi y est tournée pour imiter la sortie d'un commissariat[1].

ClassementsModifier

Enseignement secondaireModifier

En 2016, le lycée se classe 49e sur 77 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement[2]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au bac, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée (calculée à partir de l'origine sociale des élèves, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet)[3].

Classes préparatoires aux grandes écolesModifier

Le classement national des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) se fait en fonction du taux d'admission des élèves dans les grandes écoles. En 2015, L'Étudiant donnait le classement suivant pour les concours de 2014 :

Filière Élèves admis dans
une grande école*
Taux
d'admission*
Taux moyen
sur 5 ans
Classement
national
Évolution
sur un an
ECE [4] 2 / 37 élèves 5 % 5 % 25eex-æquo
sur 105
  2
Source : Classement 2015 des prépas - L'Étudiant (Concours de 2014).
* le taux d'admission dépend des grandes écoles retenues par l'étude. Par exemple, en filière ECE et ECS,
ce sont HEC, ESSEC, et l'ESCP qui ont été retenues.

Anciens élèvesModifier

Anciens professeursModifier

Notes et référencesModifier

  1. 69 min 36 s à 69 min 50 s.
  2. Classement départemental et national du lycée
  3. Méthodologie du classement national des lycées français
  4. Classement 2015 des prépas ECE
  5. (en) R. Jon McGee et Richard L. Warms, Theory in Social and Cultural Anthropology: An Encyclopedia, SAGE Publications, (ISBN 9781506314617, lire en ligne)
  6. ABADIE Frédéric, Georges Pompidou: 1911-1974, Nouveau Monde éditions, (ISBN 9782365830577, lire en ligne)
  7. Rollin, Paul, 1932-2003., 26 siècles d'éducation à Marseille : une chronique du temps passé, Éd. européennes de Marseille-Provence, (ISBN 2911988167 et 9782911988165, OCLC 469443733, lire en ligne)

LiensModifier