Ouvrir le menu principal

Lycée Pierre du Terrail
Image illustrative de l’article Lycée Pierre-du-Terrail
Photographie de l'allée centrale du Lycée Pierre-du-Terrail
Généralités
Création 1962
Pays France
Académie Grenoble
Coordonnées 45° 26′ 02″ nord, 6° 00′ 58″ est
Adresse 263 Rue des Althaeas
38530 Pontcharra
Site internet http://pierre-du-terrail.elycee.rhonealpes.fr/
Cadre éducatif
Proviseur M.Sanchez René-Paul
Proviseur adjoint M.Detaeye Gilles
Population scolaire 1096 élèves (2018)
Formation Lycée général (L, S, et ES)

Lycée technologique (STMG)

Langues étudiées Anglais, italien, allemand, espagnol
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

(Voir situation sur carte : Isère)
Point carte.svg

Le Lycée Pierre-du-Terrail est un établissement public d'enseignement secondaire général et technologique situé 263 Rue des Althaeas, 38530 Pontcharra, dans le département de l'Isère. Son nom est une référence au chevalier Bayard, Pierre Terrail de Bayard, ayant vécu son enfance dans cette ville.

Sommaire

PrésentationModifier

L'établissement accueille environ 1 100 élèves (1 096 en 2018[1]) et propose 4 sections à partir de la classe de première : scientifique (S), économique et sociale (ES), littéraire (L) et sciences et technologies du management et de la gestion (STMG).

Le lycée Pierre-du-Terrail accueille une section athlétisme en son sein, permettant à des athlètes de hauts niveaux d'être à proximité d'une structure adaptée à la pratique sportive, tout en suivant leur parcours scolaire[2].

Une section européenne d'italien est aussi présente dans l'établissement. D'une durée de 3 ans, elle offre une mention "Européenne" aux lycéens décrochant leur bac. Cette mention facilite par la suite l'accès à des universités étrangères.

HistoireModifier

L'origine du siteModifier

Le bâtiment est un ancien phalanstère construit en 1929 à la demande de Joseph Carre, homme politique, entrepreneur et industriel de Pontcharra[3]. Celui-ci, dirigeant de la papeterie Bayard, des forges et estampages de Pontcharra, fait construire 28 logements pour ses ouvriers suivant le modèle théorique et social de Charles Fourrier. Le phalanstère de la Viscamine et son parc sont au centre de ce projet urbain et industriel imaginé par Joseph Carre, le bâtiment pouvant accueillir 200 hommes et femmes. Malheureusement, le site industriel fait rapidement faillite.

Après la fermeture du phalanstère de la Viscamine, seul le service de restauration continue de fonctionner jusqu'à ce que le bâtiment soit réutilisé en 1939 en tant qu’hôpital complémentaire durant la Seconde Guerre Mondiale[3], puis comme hébergement pour les réfugiés de l'Est en 1940. En 1943, les troupes allemandes occupent le phalanstère. Par la suite, les occupants du lieu se succèdent. Entre 1944 et 1945, des gendarmes et des régiments militaires occupent le site ponctuellement.

En 1947, l'établissement est racheté par les Houillères de Saint Étienne. Après une rénovation des lieux, celui-ci devient le cadre de colonies de vacances durant quinze ans. À cette occasion une piscine est construite dans le parc du complexe[3].

Le 22 octobre 1962, l'ancien phalanstère devient un lieu d'enseignement suite à un accord signé entre le ministère de l'industrie et l'Éducation nationale[4]. Une série d'aménagements sont réalisés pour permettre l'accueil des élèves, le bâtiment principal tenant le rôle d'internat et des préfabriqués installés au nord du bâtiment accueillant la classe. Par la suite, de nombreux aménagements ont été nécessaires afin d'accueillir le nombre croissant de lycéens.

L'établissement aujourd'huiModifier

Le lycée a connu des transformations, notamment une restructuration des locaux en 2005[5]. En 2014, une série de classes modulaires ont vu le jour dans le parc de l'établissement[6]. 14 classes ont été construites par l'atelier métis, sur commande de la région Rhône-Alpes, afin de soulager la surpopulation scolaire et de remplacer les anciens préfabriqués au nord-ouest du bâtiment principal.

Le lycée possède un petit internat de 36 places en passe d'être agrandit pour la rentrée 2018[7]. Une série d'aménagements sont prévus pour cette rentrée, comprenant également un nouveau restaurant scolaire construit dans le parc du lycée.

Structure pédagogiqueModifier

Effectifs de l'établissement en 2018[1]
Niveau Nombre de classes Nombre d'élèves
Seconde 11
Première 12
Terminale 11
Total 34 1098

ClassementModifier

Le lycée est classé 11e sur 44 au niveau départemental et 624e au niveau national en 2017 d'après le classement de l'Express[8].

Vie de l'établissementModifier

Le Challenge BayardModifier

Chaque année, le lycée organise un tournoi interclasse pendant une journée au mois de juin[9]. Cette initiative est l'idée de Pascal Labulle, CPE du lycée, qui organisa ces jeux pour la première fois en 2008. Le challenge se déroule à travers vingt épreuves dans lesquelles les classes s'affrontent. À la clé de ce tournoi, de nombreux lots sont mis en jeux, dont une journée à Walibi Rhône Alpes. Les classes sont organisées avec deux chefs d'équipe à leur tête. Chaque année, un thème est décidé pour cette journée de tournoi, organisé en partie par les élèves[10].

Historique du Challenge Bayard
Année Thème Classe gagnante
2008 ??? 2°5
2009 ???. 1°S2
2010 ??? TES1
2011 Nations du Monde 1°ES1 / 1°S2
2012 Olympique 1°S2
2013 Eco-Citoyenneté 1°S1
2014 (évènement remplacé par Bayard a un Incroyable Talent)
2015 Héros et Superhéros TS1
2016 Olympique 2°4
2017 Bayard au Fil du Temps TES3
2018 Films et Dessins Animés TS1
2019 Jeux vidéos et jeux de société 1S3

Dans la cultureModifier

Films tournés dans l'établissementModifier

Notes et RéférencesModifier

  1. a et b « Fiche établissement - LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE PIERRE DU TERRAIL », sur bv.ac-grenoble.fr (consulté le 23 avril 2018)
  2. « Présentation de la section sportive athlétisme du lycée Pierre du Terrail », sur SiteW.com (consulté le 26 avril 2018)
  3. a b et c « Immeuble à logements, dit phalanstère de la Viscamine puis colonie de vacances, actuellement lycée d’enseignement général Pierre-du-Terrail - Inventaire Général du Patrimoine Culturel », sur patrimoine.rhonealpes.fr (consulté le 20 avril 2018)
  4. Jean Marconnet, Une page de l’histoire de Pontcharra. La vie d’une cité ouvrière et de son phalanstère. 1925 – 2011. La Viscamine., Pontcharra, Pontcharra, Patrimoine et Histoire, , 298 p. (ISBN 978-2-9526-2941-6)
  5. admin pierre-du-terrail, « Lycée Pierre du Terrail - Bienvenue au lycée Pierre du Terrail de Pontcharra », sur pierre-du-terrail.elycee.rhonealpes.fr (consulté le 25 avril 2018)
  6. « Extension Lycee Terrail – atelier métis », sur www.ateliermetis.fr (consulté le 23 avril 2018)
  7. « Internat et demi-pension du lycée Pierre du Terrail – atelier métis », sur www.ateliermetis.fr (consulté le 26 mars 2018)
  8. « Classement 2016: 624 sur 2277 - Lycée Pierre du Terrail », sur LExpress.fr (consulté le 23 avril 2018)
  9. admin pierre-du-terrail, « Challenge BAYARD - Challenge BAYARD - Lycée Pierre du Terrail », sur pierre-du-terrail.elycee.rhonealpes.fr (consulté le 25 avril 2018)
  10. admin pierre-du-terrail, « Contrat d'objectif 2014 - 2018 - Contrat d'objectifs - Lycée Pierre du Terrail », sur pierre-du-terrail.elycee.rhonealpes.fr (consulté le 24 avril 2018)
  11. « Pontcharra le mag », Trimestriel,‎ , p. 1 (ISSN 0766-3455, lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier