Lycée Louis-Massignon (Maroc)

établissement scolaire français de Casablanca

Lycée français international Louis-Massignon
Image illustrative de l’article Lycée Louis-Massignon (Maroc)
Lycée Louis-Massignon (Maroc)
Devise Deux cultures, trois langues
Généralités
Création 1996
Fondateur OSUI
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Académie Académie de Bordeaux
Coordonnées 33° 28′ 43″ nord, 7° 37′ 13″ ouest
Adresse B.P. 6
Bouskoura Ville Verte
CP 27182 Casablanca
Site internet lyceemassignon.com
Cadre éducatif
Réseau Mission laïque française
(depuis 1996)
Type Établissement géré en pleine responsabilité administrative, pédagogique et financière par la Mlf[1]
Proviseur Catherine Bellus-Ferreira
Proviseur adjoint Jean Louis Bihry et Céline Rouquet
Population scolaire 4 359 (en 2017)
Niveau De la maternelle à la terminale
Niveaux homologués : tous niveaux
Formation Diplôme national du brevet, Baccalauréat (séries ES,S et STMG), OIB (section internationale arabe)
Certifications en langues : anglais (Cambridge English), espagnol (DELE)
Langues étudiées arabe, anglais, espagnol, français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Maroc
(Voir situation sur carte : Maroc)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Afrique
(Voir situation sur carte : Afrique)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Monde
(Voir situation sur carte : Monde)
Point carte.svg

Le lycée français international Louis-Massignon (en arabe : ثانوية لويس ماسينيون) est un établissement d'enseignement homologué par le ministère français de l'Éducation nationale situé à Casablanca au Maroc. Il porte le nom de Louis Massignon (1883-1962), un universitaire et islamologue français.

Le lycée fut fondé en par l’Office scolaire et universitaire international (OSUI), il est aussi le premier établissement autofinancé créé au Maroc. Il ne compte alors qu'une centaine d'élèves et est situé à Aïn Sebaa. Les effectifs croissant rapidement[2], l'établissement ouvre des écoles primaires sur de nouveaux sites à Mers Sultan, à Anfa, enfin, en , le collège, le lycée et deux écoles primaires s'installent dans des locaux neufs, construits par l'architecte marocain Khalid Molato, dans la ville nouvelle de Bouskoura Ville Verte, au sud-est de Casablanca. Elle compte aujourd'hui 3 900 élèves[3] environ, repartis de la maternelle à la terminale.

Le lycée Louis-Massignon est devenu le plus grand établissement français du Maroc à son ouverture[réf. nécessaire].

Le lycée reprend le système éducatif français avec des classes de primaire, de collège et de lycée, cependant, il intègre l'anglais dès l'école maternelle et l'espagnol dès le secondaire. Des classes tri-langues au primaire et des sections internationales au collège et au lycée (français/anglais/arabe/espagnol pour tous les élèves), ont conduit à rebaptiser le groupe scolaire Louis-Massignon en lycée français international Louis-Massignon depuis la rentrée de . Depuis 2017, un cursus a été mis en place pour les élèves non-arabophone.

Le proviseur[4] garantit l'homologation de l’État français à tous les niveaux. Le lycée Louis-Massignon est un lycée autofinancé et associatif, appartenant à l'OSUI (Office scolaire et universitaire international, filiale de la Mission laïque française)[5].

Depuis la rentrée 2018-2019, le Lycée Louis-Massignon a mis en place l'éducation numérique via une plateforme nommé Moodle.

Depuis sa construction en 2016, le lycée accueil un des plus grands auditorium du Royaume nommé Edgar-Morin.

EnseignementModifier

Matières principalesModifier

Langues vivantesModifier

Matières optionnellesModifier

Enseignements techniquesModifier

Section Internationale (Arabe)Modifier

Le lycée est doté d'une section internationale arabe (ou OIB Arabe), disponible pour les élèves qui le souhaitent au lycée. Cela rajoute aux 5 heures obligatoires d'arabe pour les élèves exclusivement marocains (les élèves d'une autre nationalité peuvent demander l'arrêt de l'enseignement de l'arabe en seconde). Elle permet entre autres de valoriser la connaissance littéraire arabe et améliorer la pratique de la langue.

AssociationsModifier

  • Association sportive (AS)
  • Leo Club Massignon Unité (Leo clubs)
  • Interact Massignon (Rotaract)
  • Chorale
  • Robotique
  • Club Her
  • Mass Got's Talents
  • Journal (L'Interaction)
  • Atelier Rock
  • Webradio (Mass'FM)

LieuxModifier

  • Médiathèque (avec plus de 14 700 livres)
  • Foyer socio-éducatif
  • Maison des lycéens (MDL)
  • Cantine (maternelle et primaire)
  • Self (collège et lycée)
  • 4 permanences (2 au collège et 2 au lycée)
  • Auditorium Edgar Morin
  • Centre sportif
  • Parking (réservé aux professeurs et aux membres de l'administration)
  • Ascenseurs (1 au collège et 1 au lycée)
  • Salle de webradio
  • Infirmerie

SportModifier

Installations sportivesModifier

  • Un terrain de football à base d'herbe synthétique
  • 4 terrains de basketball
  • 2 terrains de handball
  • Une salle de gymnastique
  • Un mur d'escalade
  • Une piscine
  • Un gymnase

Activités pratiquées en ASModifier

  • Football
  • Basketball
  • Handball
  • Gymnastique
  • Escalade
  • Athlétisme
  • Ping-Pong
  • Badminton
  • Volleyball
  • Acrogym
  • Natation
  • Sports de combats
  • Formation Jeunes Officiels

Le MassMun et l'OsuiMunModifier

Le MassMun et l'OsuiMun sont des conférences organisées par des élèves du lycée. Elles permettent aux élèves de mieux connaître les problèmes abordés lors des conseils de l'Organisation des Nations unies. La conférence du MassMun permet de préparer les élèves à la grande conférence de l'OsuiMun.

Classes numériquesModifier

Les classes numériques sont des classes où l'enseignement a pour base, le numérique. Plusieurs plateformes sont utilisées comme Pronote, Moodle, ou pendant le confinement, le logiciel Microsoft Teams. Durant l'année scolaire de 2018 - 2019, le lycée voulait en effet imposer ces classes mais sous les nombreuses manifestations des parents à l'en contre de ce projet, le lycée décala le début des classes numérique à l'année 2019 - 2020[6]. Pour la rentrée 2021-2022, le lycée deviendra 100% numérique avec tous les élèves du CM1 à la Terminale qui auront un ordinateur.

NumériqueModifier

Depuis l'ouverture du site de Bouskoura, l'établissement se dirige vers un enseignement numérique pour davantage apprendre aux enfants la maitrise du numérique. En 2021, les élèves de 3e ont passé la certification Pix (certification numérique) afin d'évaluer, de développer et de certifier leurs compétences numériques.

L'établissement utilise également Pronote, Moodle et Microsoft Teams (depuis le confinement de mars 2020).

Personnel administratifModifier

 
OSUI
Personnel administratif Fonction
Catherine Bellus-Ferreira Proviseure
Christophe Benmimoune-Wisniewski Proviseur adjoint, responsable du lycée
Jean-Louis Bihry Proviseur adjoint, responsable du collège
Tofik Boubakry Gestionnaire principal
Martine Bailly Agent comptable
Thierry Burlion Directeur d'école
Bruno Lemorvan Directeur d'école
Victoria Natter Directeur d'école
Olivier Solé Directeur d'école

Conseil de la vie lycéenneModifier

Le lycée français international Louis-Massignon dispose d'un CVL composé, en partie, de 10 membres élèves titulaires élus. Le CVL est présidé par le chef d'établissement et vice-présidé par un élève élu parmi les membres du CVL[7].

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Christophe Deberre (directeur de publication), Michel Bur (directeur de la rédaction), Aude Buclon (coordination) et Alexis Oukkal (conception et réalisation graphiques), Annuaire des établissements du réseau de la Mission laïque française OSUI 2017-2018, Mission laïque française, , 164 p. (ISSN 2260-8605, lire en ligne [PDF]), p. 10.
  2. « Historique de l'OSUI | OSUI », sur www.osui.org (consulté le )
  3. « Lycée français international Louis-Massignon | OSUI », sur www.osui.org (consulté le )
  4. a et b « Organigramme | Groupe Scolaire Louis Massignon », sur lyceemassignon.com (consulté le )
  5. « Présentation générale | Groupe Scolaire Louis-Massignon », sur lyceemassignon.com (consulté le )
  6. Lamiae Belhaj Soulami, « École Massignon. L'enseignement numérique déchire parents », sur leseco.ma, (consulté le )
  7. « MLF - La laïcité au coeur des échanges » (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier