Ouvrir le menu principal

Lycée Henri-Poincaré

lycée à Nancy (Meurthe-et-Moselle)

Lycée Henri-Poincaré
Image illustrative de l’article Lycée Henri-Poincaré
Généralités
Création
Pays Drapeau de la France France
Académie Nancy-Metz
Coordonnées 48° 41′ 28″ nord, 6° 10′ 42″ est
Adresse 2 rue de la Visitation
54000 Nancy
Site internet h-poincare.fr
Cadre éducatif
Type Établissement public local d'enseignement (EPLE)
Pouvoir organisateur Région Grand Est
Proviseur Maurice D'Angelo
Proviseur adjoint Bernadette Zouita (lycée)
Arnaud Mourey (CPGE)
Matricule 0540038Y
Population scolaire ~ 2 200 élèves
Enseignants ~ 300 professeurs
Niveau Secondaire (Bac)
Supérieur (classes préparatoires aux grandes écoles)
Formation Lycée général et technologique (S, ES, L & TMD)
CPGE scientifiques, littéraires & économiques
Langues étudiées anglais, allemand, espagnol, italien, hébreu, latin, grec ancien
Protection Logo monument historique Classé MH (1916, Chapelle de la Visitation)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

(Voir situation sur carte : Meurthe-et-Moselle)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Nancy

(Voir situation sur carte : Nancy)
Point carte.svg

Le lycée Henri-Poincaré est un établissement public local d'enseignement situé dans le centre-ville de Nancy en Meurthe-et-Moselle faisant partie de l'académie de Nancy-Metz. Il regroupe un lycée général et technologique et des classes préparatoire aux grandes écoles scientifiques, économiques et littéraires. L'établissement compte autour de 2 200 élèves et 300 enseignants.

Le lycée impérial s'installe le dans les bâtiments de deux anciens couvents, celui des Minimes (1592) et celui des Visitandines (1632), dont les membres ont été expulsés à la Révolution. Les vestiges de ce passé religieux consistent en plusieurs cloîtres et en la chapelle de la Visitation classée monument historique en 1916. L'établissement porte depuis 1913 le nom du mathématicien français Henri Poincaré, ancien élève.

HistoriqueModifier

Couvent (1592-1792)Modifier

Le couvent des Minimes est fondé en 1592. Les vingt-quatre moines bénéficient de l'aide de Christophe de Bassompierre, de son épouse Louise de Radeval et du duc Henri II de Lorraine pour construire l'église Notre-Dame-de-Lorette consacrée en 1613. Le couvent de la Visitation est quant à lui fondé en 1632 malgré quelques résistances dues au déjà grand nombre de couvents installés à Nancy[1] Les visitandines font ériger la chapelle de la Visitation de 1780 à 1783[2],[3].

À la Révolution française, les moines et les sœurs doivent quitter leurs couvents qui se voient démantelés[1]. Certaines visitandines récalcitrantes seront emprisonnées jusqu'en [2]. La chapelle abrite alors le nouveau musée des beaux-arts de Nancy et l'École des beaux-arts de Nancy jusqu'en 1804 où elle retrouve sa vocation première[3].

Lycée (depuis 1804)Modifier

Sous le Consulat, Napoléon Bonaparte crée le lycée pour former « l'élite de la nation ». Le Lycée impérial de Nancy est créé le à l'emplacement des deux anciens couvents. Il ouvre le et compte alors 270 élèves dont 100 boursiers. Le premier proviseur est Étienne Mollvaut de 1803 à 1810[4]. Les bâtiments des anciens couvents sont adaptés tant bien que mal aux besoins du lycée. Après la destruction de l'église en ruine, il ne reste plus que les cloîtres et la chapelle de la Visitation comme vestige du passé religieux du lieu[1],[2].

Le lycée va changer plusieurs fois d'appellation au fur et à mesure des changements de régimes politiques : collège royal sous la Restauration en 1815, lycée national sous la Deuxième République en 1848, de nouveau lycée impérial sous le Second Empire en 1852, et de nouveau lycée national sous la Troisième République en 1870. À la suite du décès du célèbre mathématicien et physicien français Henri Poincaré, ancien élève de l'établissement, le lycée est baptisé Lycée Henri Poincaré en son honneur en 1913. Le lycée devient un lycée d'État mixte en 1962 puis un lycée polyvalent régional[1],[4].

Aux XIXe et XXe siècles, le lycée connaît plusieurs travaux d'ampleur afin de l'agrandir. Un bâtiment faisant la jonction entre les deux anciens couvents est construit en 1860, puis un gymnase en 1874. Des ailes sont rajoutées pour fermer l'ensemble : d'abord l'aile Gambetta (donnant sur l'actuelle place Dombasle) en 1880, puis l'aile donnant sur la rue des Blondlot tout juste percée, et enfin l'aile des Visitandines donnant sur la rue de la Visitation. Plusieurs ailes sont également rehaussées pour faire face aux augmentations d'effectifs tandis que les greniers existants sont transformés en salles de classe. Les cours intérieures se voient utilisées partiellement ou totalement pour la construction de nouveaux bâtiments : un nouveau gymnase dans la cour des marronniers en 1967, une nouvelle cantine dans la cour Blondlot et un nouveau centre de documentation et d'information (CDI) dans la cour Chanzy[2].

La chapelle de la Visitation qui fait partie du lycée est classée monument historique par un arrêté du [5].

Localisation et accèsModifier

Le lycée se trouve au sein de la ville-neuve et appartient administrativement au quartier Charles III - Centre Ville. Il est bordé au nord par la rue Henri-Poincaré et la place Dombasle, à l'est par la rue de la Visitation, au sud par la rue des Blondlot, et à l'ouest par la rue Chanzy.

L'entrée principale, utilisée par les élèves, se situe sur la rue Henri-Poincaré et la place Dombasle. L'entrée « officielle », utilisée par le personnel administratif et les professeurs, se situe au 2 rue de la Visitation.

Le lycée est accessible via les lignes du service de transport de l'agglomération nancéienne (Stan). L'arrêt place Dombasle, situé juste devant l'établissement, est desservi par la ligne de bus à haut niveau de service no 2 et par les lignes d'autobus nos 4, 5 & 9. L'arrêt Gare Thiers Poirel, situé à 300 m de l'établissement, est desservi par les lignes de bus à haut niveau de service nos 2 & 3 et par les lignes d'autobus nos 4, 5, 6, 7, 8 & 16. Le lycée est également desservi par la ligne de transport léger guidé no 1 via les arrêts Maginot et Point-Central respectivement situés à 350 m et 400 m de l'établissement. La gare ferroviaire de Nancy-Ville se trouve à 380 m du lycée[6].

AdministrationModifier

DirectionModifier

L'établissement est dirigé par un proviseur secondé par deux proviseurs adjoints, un pour le lycée et un autre pour les classes préparatoires. Ils sont à la tête de cinq services (Vie scolaire, Santé, Orientation, Documentation & Comptabilité), d'une équipe enseignante d'environ 300 professeurs, des agents du conseil régional, des agents de laboratoire et des assistants étrangers[7].

CDI & TICEModifier

Le centre de documentation et d’information (CDI) compte plus de 30 000 documents. Il dispose d'un coin-lecture, d'un espace numérique avec plusieurs ordinateurs et de salles pour le travail en groupes[11].

Le réseau informatique du lycée compte 12 serveurs informatiques et 500 ordinateurs connectés à Internet. Plusieurs technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement (TICE) sont mises à disposition : un espace numérique de travail (ENT) pour les élèves, l'EDT pour les professeurs, et Pronote pour les parents, élèves et professeurs[12].

Restauration & hébergementModifier

Le lycée possède un service de restauration scolaire fonctionnant du lundi ou samedi, le midi et le soir. Les repas sont cuisinés sur place par une équipe d'une quinzaine de personnes dirigée par un chef de cuisine. Avec l'aide d'une dizaine d'agents le midi, ils servent environ 2 000 repas par jour[13].

Le lycée possède un internat d'environ 190 places destiné aux étudiants de classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) et aux élèves habitant loin du lycée ou ayant une situation familiale particulière. Il est équipé de chambres collectives (2, 3 ou 4 lits) pour les premières années et de chambre individuelle pour les secondes années. L'internat peut accueillir une vingtaine de lycéens faisant partie des sections artistiques du lycée Henri-Poincaré ou du lycée Frédéric-Chopin[14].

AssociationsModifier

Le lycée compte un foyer socio-éducatif (FSE) organisant et finançant de nombreux projets, activités, clubs et associations au sein de l'établissement. Il s'y trouve notamment un club Journal éditant le Poinca plusieurs fois par an, un club Théâtre donnant plusieurs représentations par an, un club Anglais permettant d'échanger dans cette langue, mais aussi un club Solidarités et un club Jeu de rôle[15].

L'association sportive (AS), affiliée à l'Union nationale du sport scolaire (UNSS), permet aux élèves d'avoir une pratique sportive dans le cadre du lycée. L'association compte des équipes de basket-ball, volley-ball, handball, football, futsal, gymnastique rythmique, tennis de table, badminton, billard et cross-country qui participent à de nombreuses compétitions. Il est également possible de pratiquer ces sports dans un cadre moins compétitif, de suivre des activités d'entretien de soi (musculation, tai-chi, yoga, fitness) ou artistiques (danse, rock, break dance)[16].

L'association Calligrammes fondée en 1993 organise des conférences données par des intervenants extérieurs sur des sujets d'ordre littéraire, historique, artistique, économique, sociopolitique ou scientifique[17].

L'association AISCObam (AIde SCOlaire Bénévole aux Adolescents Malades) fondée en 1991 rassemble des professeurs qui donnent bénévolement des cours aux élèves hospitalisés au Centre hospitalier régional et universitaire de Nancy et au Centre psychothérapique de Nancy. Chaque année, une soixantaine de professeurs donne environ 2 000 heures de cours à plus de 200 élèves[18].

Le lycée possède également une Amicale des anciens élèves[19] et une Amicale du personnel[20].

EnseignementModifier

Le lycée Henri Poincaré regroupe dans un même établissement un lycée et des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE).

LycéeModifier

Le lycée compte les trois filières générales : scientifiques, économiques et sociales et littéraires[21]. Il propose comme langues étrangères vivantes l'anglais, l'allemand, l'espagnol ou l'italien, et comme options latin, grec ancien, cinéma-audiovisuel, histoire de l'art, arts plastiques ou section européenne espagnole. Il est possible de présenter au baccalauréat les options LV3 (italien ou hébreu), Langues et cultures de l'Antiquité (latin ou grec ancien), Éducation physique et sportive, Arts ou Atelier artistique[22],[23],[24]. L'établissement compte également depuis 1997 une section européenne espagnole qui donne la possibilité de passer un examen afin d'obtenir la mention B1 du CECRL validé par l'Institut Cervantes de Madrid[25].

Le lycée compte une filière technologique, techniques de la musique et de la danse (TMD), accessible aux instrumentistes et aux danseurs après sélection. Les élèves doivent être inscrits en parallèle au conservatoire à rayonnement régional de Nancy[21],[26].

Le lycée propose également une classe de mise à niveau en cinéma audiovisuel (Mancav) offrant aux bacheliers issus des séries générales une année de formation pour intégrer un BTS Métiers de l'audiovisuel ou un DMA son ou lumière[27].

Classement du lycéeModifier

Selon L'Express, le lycée se classe 22e sur 26 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 1964e sur 2277 au niveau national[28]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au baccalauréat, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée, c'est-à-dire la capacité à faire progresser les élèves compte tenu de leur origine sociale, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet[29].

Taux de réussite au baccalauréat
Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Taux 94 % 92 % 94 % 94 % 92 % 94 % 89 %


Classe préparatoires aux grandes écolesModifier

Le lycée compte plusieurs filières de classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) :

Les étudiants inscrits en classe préparatoire ont l'obligation de s'inscrire à l'université de Lorraine[33].

Classement des CPGEModifier

Le classement national des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) se fait en fonction du taux d'admission des élèves dans les grandes écoles.

Classement 2018 L'Étudiant des classes prépas (concours 2017)
Filière Élèves admis dans
une grande école[34]
Taux
d'admission[34]
Taux moyen
sur 5 ans
Classement
national
Évolution
sur un an
ECE [35] 13 / 39 élèves 33,3 % 38,1 % 59e sur 105   10
ECS [36] 15 / 39 élèves 38,5 % 40,3 % 60e sur 105   8
Khâgne A/L [37] 0 / 22 élèves 0,0 % 2,9 % 36eex-æquo sur 36   14
Khâgne LSH [38] 0 / 43 élèves 0,0 % 3,1 % 73eex-æquo sur 73   23
MP / MP* [39] 16 / 69 élèves 23,2 % 21,1 % 16e sur 113   6
PC / PC* [40] 8 / 68 élèves 11,8 % 11,8 % 29eex-æquo sur 106   2
PSI / PSI* [41] 3 / 35 élèves 8,6 % 7,3 % 45e sur 118   21
BCPST [42] 39 / 84 élèves 46,4 % 42,1 % 24e sur 54 =

Personnalités liées au lycéeModifier

Anciens professeursModifier

Anciens élèvesModifier

Voir la catégorie : Élève du lycée Henri-Poincaré.

Plusieurs personnalités ont étudié au lycée Henri Poincaré, soit au lycée, soit dans les classes préparatoires[43].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Histoire du lycée 1 », sur le site du Lycée Henri-Poincaré (consulté le 8 mars 2018).
  2. a b c et d « Histoire du lycée 2 », sur le site du Lycée Henri-Poincaré (consulté le 8 mars 2018).
  3. a et b « Histoire de la chapelle des visitandines », sur le site du Lycée Henri-Poincaré (consulté le 9 mars 2018).
  4. a b c d et e Jacques-Olivier Boudon (dir.), Napoléon et les lycées : Enseignement et société en Europe au début du XIXe siècle, Paris, Nouveau Monde éditions / Fondation Napoléon, coll. « La bibliothèque Napoléon », , 392 p. (ISBN 2-84736-043-3, notice BnF no FRBNF39163850, lire en ligne).
  5. « Chapelle de la Visitation », notice no PA00106293, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  6. « Plan général du réseau », sur le site du service de transport de l'agglomération nancéienne (consulté le 9 mars 2018).
  7. « Les personnels du lycée », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 9 mars 2018).
  8. « Histoire de la Cité scolaire Robert Schuman » [PDF], sur le site du lycée Robert Schuman, (consulté le 9 mars 2018).
  9. L'Est Républicain du
  10. « Maurice D’Angelo succède à Patrick Fournié », sur le site de L'Est républicain, (consulté le 9 mars 2018).
  11. « CDI », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 11 mars 2018).
  12. « TICE », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 11 mars 2018).
  13. « Restauration », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 11 mars 2018).
  14. « Hébergement », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 11 mars 2018).
  15. « Foyer socio éducatif », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 11 mars 2018).
  16. « U.N.S.S. », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 11 mars 2018).
  17. « Calligrammes », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 11 mars 2018).
  18. « AISCObam », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 11 mars 2018).
  19. « Amicale des anciens élèves », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 11 mars 2018).
  20. « Amicale du personnel », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 11 mars 2018).
  21. a et b « Structure pédagogique », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 9 mars 2018).
  22. « La classe de Seconde », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 9 mars 2018).
  23. « La classe de Première », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 9 mars 2018).
  24. « La classe de Terminale », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 9 mars 2018).
  25. « Section européenne « Espagnole » », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 9 mars 2018).
  26. « Voie technologique musique et danse », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 9 mars 2018).
  27. « M.A.N C.A.V », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 9 mars 2018).
  28. « Lycée Henri Poincaré - Nancy (lycée public) », sur le site de L'Express (consulté le 9 mars 2017).
  29. Pierre Falga, « Palmarès des lycées 2017: notre méthodologie », sur le site de L'Express, (consulté le 9 mars 2017).
  30. « Classes préparatoires scientifiques », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 9 mars 2018).
  31. « Classes préparatoires commerciales, scientifiques et économiques », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 9 mars 2018).
  32. « Classes préparatoires littéraires », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 9 mars 2018).
  33. « Inscription des étudiants de CPGE à l’Université », sur le site du lycée Henri Poincaré (consulté le 11 mars 2018).
  34. a et b Le taux d'admission dépend des grandes écoles retenues par l'étude : ECE (11 écoles), ECS (11 écoles), Khâgne A/L (7 écoles), Khâgne LHS (6 écoles), MP (12 écoles), PC (13 écoles), PSI (11 écoles), BCPST (16 écoles).
  35. « Classement 2018 des prépas ECE », sur le site de L'Étudiant (consulté le 10 mars 2018).
  36. « Classement 2018 des prépas ECS », sur le site de L'Étudiant (consulté le 10 mars 2018).
  37. « Classement 2018 des prépas A/L », sur le site de L'Étudiant (consulté le 10 mars 2018).
  38. « Classement 2018 des prépas LSH », sur le site de L'Étudiant (consulté le 10 mars 2018).
  39. « Classement 2018 des prépas MP », sur le site de L'Étudiant (consulté le 10 mars 2018).
  40. « Classement 2018 des prépas PC », sur le site de L'Étudiant (consulté le 10 mars 2018).
  41. « Classement 2018 des prépas PSI », sur le site de L'Étudiant (consulté le 10 mars 2018).
  42. « Classement 2018 des prépas BCPST », sur le site de L'Étudiant (consulté le 10 mars 2018).
  43. Michel Wittmann (dir.), Le Lycée Henri-Poincaré, Nancy, Woippy, Gérard Klopp, , 263 p. (ISBN 2-911992-29-6, notice BnF no FRBNF37070372).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier