Lumbriculidae

famille de vers

Les Lumbriculidae sont une famille de vers annélides oligochètes, hermaphrodites et capables de reproduction asexuée, vivant dans les sédiments d'eau douce.

CaractéristiquesModifier

Ces espèces sont normalement identifiées selon divers caractères dont la distribution et forme des organes génitaux, ce qui nécessite d'avoir un grand nombre d'individus ou des individus vivants, car ces animaux se fragmentent et se régénèrent en modifiant leur nombre d'anneaux et le nombre et la position relatives de certains organes (génitaux notamment).

L'exemple le plus connu est Lumbriculus variegatus qui vit à la surface des sédiments d'eaux douces[2], souvent à proximité de la surface de l'eau et qui a été étudié pour ses capacités remarquables à régénérer un organisme entier à partir de quelques segments du corps.

Il ne faut pas les confondre avec les vers de terre de la famille des Lumbricidae (contenant les lombrics).

RépartitionModifier

On en trouve dans tout l'hémisphère nord, en Europe (au moins de l'Espagne[3] jusqu'au Japon[4], en passant par la Russie de l'Est en passant par l'Europe du Nord[5], ainsi que dans toute l'Amérique du Nord (jusqu'en Alaska[6]).

Liste des genresModifier

Selon World Register of Marine Species (5 janvier 2019)[7] :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Brinkhurst, R. O. and S. R. Gelder (1991) Annelida: Oligochaeta and Branchiobdellida, In Ecology and Classification of North American Freshwater Invertebrates (T. H. Thorp and A. P. Covich, Eds.), Academic Press, New York.
  • Cook D.G. (1971), Lumbriculidae. In : Aquatic Oligochaeta of the World. (R.O. Brinkhurst & B.G.M. Jamieson eds.). Oliver & Boyd, Edinburgh, pp. 200-285.

Notes et référencesModifier

  1. Cet individu est doté d'une queue bifide ; probablement à la suite d'une double régénération engendrée par une blessure ou section non nette lors d'un épisode de reproduction asexuée (les individus de cette espèce peuvent se cloner en se coupant en un ou plusieurs morceaux)
  2. C. Drewes Lumbriculus variegatus: A Biology Profile, mis à jour sept 2004, consulté 2013-02-20
  3. Rodriguez P. (1988), Sur certaines espèces de Lumbriculidae (Annelida : Oligochaeta) du nord de la péninsule ibérique. Annls. Limnol., 24 (3) : 203-211
  4. Yamaguchi H. (1937), Studies on the aquatic Oligochaeta of Japan. III. A description of Lumbrículus multiatriatus n.sp., with remarks on the distribution of the genital organs in Lumbriculidae. /. Fac. Sci. Hokkaido Imp. Univ., Ser. 6, Zool., 6 (1) : 1-12.
  5. TimmT (1979) The Estonian Lumbriculidae. EestiNSVTeaduste Akad. Toimetised (Biol.), 28 (3) : 158-171.
  6. Holmquist C. (1975), Lumbriculids (Oligochaeta) of Northern Alaska and Northwestern Canada. Zool. Jb. Syst., 103 : 377-431.
  7. World Register of Marine Species, consulté le 5 janvier 2019

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :