Luigi Motta

Luigi Motta, né le à Bussolengo et mort le (à 74 ans) à Milan, est un écrivain italien de la première moitié du XXe siècle, auteur de nombreux romans d'aventure et de science-fiction[1].

BiographieModifier

ŒuvresModifier

Œuvres en italienModifier

  • I flagellatori dell'oceano (1901),
  • Il raggio naufragatore (1903),
  • I misteri del mare indiano (1904),
  • L'onda turbinosa (1908),
  • Gli esploratori degli abissi (1909),
  • La principessa delle rose (1911),
  • Il tunnel sottomarino (1912),
  • Fiamme sul Bosforo (1913),
  • Il vascello aereo (1913),
  • I tesori del Maelstrom (1919),
  • L'aeroplano nero (1924),
  • Il prosciugamento del Mediterraneo (1923),
  • Il sommergibile fiammeggiante (1924),
  • I giganti dell'infinito (1934),
  • La battaglia dei ciclopi (1935),
  • Il demone dell'oceano (1935),
  • Il naufragatore dell'oceano (1935),
  • L'ombra dei mari (1935),
  • L'isola di ferro (1936),
  • L'impero della Ramavala (1937),
  • L'aero infernale (1939),
  • Quando si fermò la Terra (1951),

Traductions françaises [2]Modifier

Librairie Delgrave :

  • Le Dominateur de la Malaisie (1911, trad. de Il dominatore della Malesia, Milan, Treves, 1909)
  • L’Eau tournoyante (1913, trad. de L'onda turbinosa, 1908)
  • Des flammes sur le Bosphore (1915, trad. de Fiamme sul Bosforo, 1913)
  • La Princesse des roses (1918, trad. de La principessa delle rose, 1911)

Librairie Tallandier :

  • L'Océan de feu (1907), préface de Louis Boussenard .
  • Le Tunnel sous-marin (1927).
  • La Vengeance de Mac Roller (1927). Suite du précédent
  • Le Capitaine du Samarang (1927).
  • Les Abandonnés du Galveston (1928)

Editions Ferenczi :

Autres :

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Motta, Luigi in "Dizionario Biografico" », sur treccani.it (consulté le ).
  2. Voir Le Rocambole n° 21, 2002, Emilio Salgari et Luigi Motta

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier