Luigi Malerba

scénariste italien
Luigi Malerba
Nom de naissance Luigi Bonardi
Naissance
Berceto, Italie
Décès
Rome, Italie
Activité principale
écrivain
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture italien
Mouvement Nouvelle avant-garde

Luigi Bonardi, connu sous le nom de plume de Luigi Malerba (né le à Berceto dans la province de Parme et mort le à Rome) est un écrivain italien, cofondateur du gruppo 63 d'orientation marxiste et structuraliste ainsi qu'un scénariste de cinéma.

BiographieModifier

Luigi Malerba est un écrivain associé au mouvement néo avant-gardiste avec Nanni Balestrini, Edoardo Sanguineti, et Giorgio Manganelli. Il a été le premier lauréat du prix Médicis étranger en 1970 pour son roman Le Saut de la mort. Il a également reçu le prix Brancati en 1979, le prix Grinzane-Cavour en 1989 (avec Stefano Jacomuzzi et Raffaele La Capria), le prix Viareggio et le prix Feronia en 1992 pour Le pietre volanti. Il a également œuvré pour la littérature pour la jeunesse avec Tonino Guerra.

Luigi Malerba est également un scénariste de cinéma.

Principales œuvresModifier

  • 1963 : La Découverte de l'alphabet (La scoperta dell'alfabeto, nouvelles), trad. Monique Baccelli, Desjonquères, 1994
  • 1966 : Le Serpent cannibale (Il serpente), éditions Grasset, 1967
  • 1968 : Saut de la mort, trad. Jean-Noël Schifano, Grasset, 1970 (Salto mortale) – prix Médicis étranger
  • 1973 : Il protagonista
  • 1974 : Le rose imperiali
  • 1975 : Clopes (Mozziconi), trad. Roger Salomon, éditions Stock, 1992
  • 1977 : Historiettes (Storiette, nouvelles), trad. Roger Salomon, Stock, 1992
  • 1977 : Pinocchio botté (Pinocchio con gli stivali, roman jeunesse), trad. Roger Salomon, éditions du Seuil, 1992
  • 1978 : La Vie d'châtiau (Il pataffio), trad. Roger Salomon, éditions Fayard, 1995
  • 1979 : Dopo il pescecane
  • 1980 : Les poules pensives (Le galline pensierose), trad. Roger Salomon, Seuil, 1991
  • 1981 : Diario di un sognatore
  • 1984 : Storiette tascabili
  • 1986 : La Planète bleue (Il pianeta azzurro), trad. Roger Salomon, Fayard, 1989
  • 1988 : Testa d'argento
  • 1990 : Le Feu grégeois (Il fuoco greco), Fayard, 1992
  • 1992 : Les Pierres volantes (Le pietre volanti), trad. Roger Salomon, Fayard, 1994 – prix Viareggio
  • 1994 : Les Masques (Le maschere)
  • 1997 : Ithaque pour toujours (Itaca per sempre)
  • 2001 : Città e dintorni
  • 2002 : Il circolo di Granada

Filmographie partielleModifier

Liens externesModifier