Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bazzoni.
Luigi Bazzoni
Naissance
Salsomaggiore Terme, Émilie-Romagne, Drapeau de l'Italie Italie
Nationalité Italienne
Décès (à 82 ans)
Salsomaggiore Terme, Émilie-Romagne, Drapeau de l'Italie Italie
Profession Réalisateur, scénariste

Luigi Bazzoni, né en à Salsomaggiore Terme dans la région de l'Émilie-Romagne en Italie et mort le dans la même ville, est un réalisateur et un scénariste italien.

Sommaire

BiographieModifier

Né à Salsomaggiore Terme, Luigi Bazzoni est le frère aîné du réalisateur Camillo Bazzoni et le cousin du directeur de la photographie Vittorio Storaro. Il commence sa carrière comme assistant réalisateur pour Sergio Grieco puis pour Claudio Gora et Mauro Bolognini avant de passer à son tour à la réalisation.

Pour ses débuts, il obtient en 1963 une mention spéciale au festival de Cannes avec son court-métrage Di Domenica. Il signe ensuite son premier film en 1965, La donna del lago, d'après un texte de l'écrivain italien Giovanni Comisso.

Il se fait remarquer en 1968 avec le western-spaghetti L'Homme, l'Orgueil et la Vengeance (L'Uomo, l'orgoglio, la vendetta) réalisé d'après la nouvelle Carmen de l'écrivain français Prosper Mérimée. Il signe ensuite le giallo Journée noire pour un bélier (Giornata nera per l'ariete) d'après le roman The Fifth Cord du romancier écossais Dominic Devine. En 1975, il tourne le thriller fantastique Le orme avec Florinda Bolkan.

Pendant cette période d'activité, il participe également à l'écriture de plusieurs scénarios pour d'autres réalisateurs, comme Metello de Mauro Bolognini, l'adaptation d'un roman de Vasco Pratolini. Il se retire à la fin des années 1970 et réapparaît en 1994 avec le documentaire Roma imago urbis.

Il décède en 2012 à l'âge de 82 ans dans sa ville natale.

FilmographieModifier

Prix et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier