Ludwig Engels

joueur d'échecs allemand

Ludwig Engels est un joueur d'échecs allemand puis brésilien né le à Düsseldorf et mort le à São Paulo. Vainqueur de l'olympiade d'échecs de 1939 avec l'équipe de la Grande Allemagne (Allemagne et Autriche réunies), il s'installa au Brésil après la Seconde Guerre mondiale.

Ludwig Engels
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
São PauloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activité
Autres informations
Sport

Biographie et carrièreModifier

Ludwig Engels finit deuxième du Hauptturnier B (tournoi de sélection) du congrès allemand d'échecs en 1929, remporté par Ludwig Rödl.

du championnat d'Allemagne d'échecs, Engels fut :

  • avant-dernier ex æquo en 1931[1] ;
  • onzième ex æquo en 1934[2] ;
  • cinquième en 1935 (victoire de Kurt Richter)[3] ;
  • neuvième ex æquo en 1937 avec 6,5 points sur 13 (victoire de Kieninger)[4] ;
  • quatrième en 1938 avec 9 points sur 15 (victoire de Eliskases)[5] ;
  • sixième en 1939 7,5 points sur 15 (victoire de Eliskases)[6].

Il finit deuxième du tournoi international de Bad Nauheim en 1935 remporté par Efim Bogoljubov[7]. En 1936, il finit deuxième du tournoi de Dresde, devant Maroczy, Stahlberg, Bogoljubov, Sämisch et Kérès, étant seulement dépassé par l'ancien champion du monde Alexandre Alekhine, qu'il réussit à battre[8]. En 1939, il finit quatrième du tournoi international de Stuttgart, devant Vidmar, O'Kelly et Foltys[9].

Il représenta l'Allemagne nazie lors de l'olympiade d'échecs non officielle de 1936 comme troisième échiquier. L'Allemagne finit troisième (médaille de bronze par équipe)[10],

Lors de l'olympiade d'échecs de 1939 à Buenos Aires en Argentine, l'Allemagne, avec Ludwig Engels, remporta la médaille d'or par équipe et Ludwig Engels remporta la médaille d'or individuelle au troisième échiquier avec 14 points marqués en 16 parties (14 victoires et deux parties nulles)[11], réalisant le meilleur pourcentage parmi tous les joueurs de l'olympiade[12]. L'olympiade était disputée lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata en Europe en . À la fin de l'olympiade, Ludwig Engels et les autres joueurs allemands (Eliskases, Michel, Becker, Reinhardt) décidèrent de rester en Amérique du Sud.

En 1946, Engels s'installa au sud du Brésil où il disputa de nombreux tournois ainsi qu'en Argentine de 1941 à 1966. Il fut quatrième ex æquo du Tournoi de Mar del Plata en 1941 et vainqueur du tournoi de São Paulo en 1952, ex æquo avec Rabar. Il termina cinquième du tournoi zonal de Rio de Janeiro en 1957 et sixième du tournoi zonal de São Paulo en 1960.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.