Ludovico Madruzzo

cardinal de l'Église catholique romaine

Ludovico Madruzzo
Image illustrative de l’article Ludovico Madruzzo
Biographie
Naissance
Trente, Blason de Principauté épiscopale de Trente Principauté épiscopale de Trente
Décès
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Pie IV
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Callisto
Cardinal-diacre et cardinal-prêtre de S. Onofrio
Cardinal-prêtre de S. Anastasia
Cardinal-prêtre S. Lorenzo in Lucina
Cardinal-évêque de Sabina
Cardinal-évêque de Frascati
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Fonctions épiscopales Prince-évêque de Trente
Camerlingue du Sacré Collège
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Ludovico Madruzzo, ou von Madrutsch (né à Trente, dans la principauté épiscopale de Trente, en 1532, et mort à Rome le ) est un cardinal du XVIe siècle. Il est le neveu du cardinal Cristoforo Madruzzo (1542) et l'oncle du cardinal Carlo Gaudenzio Madruzzo (1604).

Repères biographiquesModifier

Madruzzo est chanoine à Bressanone (1545) et à Trente (1550) et prévôt de S. Vito d'Elvangen en 1551.

Mgr Madruzzo est créé cardinal par le pape Pie IV lors du consistoire du . Il participe au concile de Trente en 1562-1563 et est chargé de la rédaction du décret sur la résidence des évêques. Il est élu prince-évêque de Trente en succession de son oncle Cristoforo Madruzzo en 1567.

Sous les accords entre Bernardo Clesio et Cristoforo Madruzzo, le diocèse a gagné beaucoup d'indépendance du Tirol, ce qui mène à un combat entre Madruzzo et l'archiduc d'Autriche Ferdinand II, le futur empereur. L'archiduc envahit le territoire trentin en 1567 et Madruzzo déménage à Rome. Lors de la diète de Spire de 1587, Trente récupère son autorité.

Le cardinal Madruzzo participe au conclave de 1565-1566 (élection de Pie V), de 1572 (élection de Grégoire XIII), de 1585 (élection de Sixte V), aux deux conclaves de 1590 (élection d'Urbain VII et de Grégoire XIV), de 1591 (élection d'Innocent IX) et de 1592 (élection de Clément VIII). Madruzzo est camerlingue du Sacré Collège. Il présente le véto du roi d'Espagne lors de cinq conclaves. Madruzzo est appelé "Il Padre dei poveri" à cause de sa générosité pour les pauvres.

Voir aussiModifier