Lucius Aurelius Orestes (consul en -103)

Lucius Aurelius Orestes est un homme politique de la République romaine, consul pour l'an 103 av. J.-C., année de son décès.

FamilleModifier

Il est membre de la famille plébéienne des Aurelii, dont les membres les plus récents à avoir atteint le consulat sont Lucius Aurelius Orestes en 126 et Lucius Aurelius Orestes en 157 av. J.-C. Ce sont très probablement son père et son grand-père, d'autant qu'il est fils et petit-fils de Lucius. Le consul de 126 a un frère prénommé Caius que Cicéron déclare bon orateur[a 1].

Cnaeus Aufidius Orestes, le consul de 71 av. J.-C., est peut-être son fils ou un neveu, adopté par Cnaeus Aufidius[1], un historien romain.

BiographieModifier

Il est préteur au plus tard en l'an 106 selon les dispositions de la lex Villia[2],[3].

En 103, il est élu consul avec Caius Marius[4]. Il meurt pendant son consulat avant les élections pour l'année suivante[a 2],[4].

Notes et référencesModifier

  • Sources modernes
  1. Broughton 1952, p. 122.
  2. Ferrary 1979, p. 103.
  3. Broughton 1951, p. 553.
  4. a et b Broughton 1951, p. 562.
  • Sources antiques
  1. Cicéron, Brutus, 28.
  2. Plutarque, Vie de Marius, 16.

BibliographieModifier

  • François Hinard (dir.), Histoire romaine des origines à Auguste, Fayard, (ISBN 978-2-213-03194-1)
  • (en) T. Robert S. Broughton, The Magistrates of the Roman Republic : Volume I, 509 B.C. - 100 B.C., New York, The American Philological Association, coll. « Philological Monographs, number XV, volume I », , 578 p.
  • (en) T. Robert S. Broughton, The Magistrates of the Roman Republic : Volume II,