Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Lucien Ganier-Raymond

réalisateur français
Lucien Ganier-Raymond
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 100 ans)
Nationalité
Activité

Lucien Ganier-Raymond est un réalisateur français né le à Bordeaux et mort le (à 100 ans). Il est le réalisateur de deux longs métrages au sortir de la Seconde Guerre mondiale.

Sommaire

BiographieModifier

Lucien Ganier-Raymond, de son nom complet André Philippe Pierre Ganier, est, pendant les années 1930, et sous le nom de Lucien Grumberg, l'assistant des réalisateurs Raymond Bernard, Jean de Limur ou Jean Choux[1]. Dans les années 1940, il réalise deux documentaires, La Boxe en France (1942) et Les Sapeurs-pompiers de Paris (1943) ainsi qu'un court-métrage, Un caprice, en 1946. Il est aussi l'auteur de deux longs-métrages : Le Père Serge d'après Léon Tolstoï, avec Louis Salou, Marcel Herrand et Mila Parély (1945), et Le Cavalier de Croix-Mort avec Madeleine Robinson et Henri Nassiet, qui interprète le rôle de Vidocq (1948). Il tourne deux autres courts-métrages dans les années 1950[1].

Son fils Philippe est « l'auteur d'un livre traitant de l'antisémitisme en France occupée, Une certaine France[1]».

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

Assistant réalisateurModifier

Notes et référencesModifier

  1. a, b et c Claude Beylie et Philippe d'Hugues, Les Oubliés du cinéma français, préface de Jean-Charles Tacchella, Éditions du Cerf, 1999, p. 51-56

Liens externesModifier